Test : favorisez-vous les économies d’énergie dans votre maison ?

En sachant comment vous gérez l'efficacité énergétique de votre maison, vous pourrez par la suite réaliser plus facilement des économies ! © Pixabay

Veillez-vous à votre consommation d’énergie pour réaliser des économies ? Pour le savoir, voici un test grâce auquel vous pourrez déterminer à quel point vous favorisez l’efficacité énergétique de votre logement. À votre avis, vous êtes plutôt mauvais élève en la matière ou premier de la classe ?

Grâce à quelques gestes du quotidien, vous pouvez réduire de manière significative votre facture. Bien sûr, les économies seront plus importantes si en plus, vous comparez les prix de l’électricité et/ou du gaz pour souscrire l’offre la moins chère. Mais tout de même, utiliser l’énergie de manière rationnelle est un premier pas très important. Non seulement pour votre portefeuille mais aussi pour diminuer votre empreinte carbone.

Alors comment optimiser vos consommations ? Avant de réaliser le test pour connaître votre façon de les gérer, nous vous proposons de dresser les grandes lignes de l’efficacité énergétique.

Pourquoi l’efficacité énergétique est-elle nécessaire ?

L’efficacité énergétique est une expression que nous entendons régulièrement. Tout du moins depuis que les différents États semblent prendre à-bras-le-corps la question du réchauffement climatique. Pour information, elle désigne le fait d’utiliser le moins d’énergie possible en continuant d’assurer le même confort et les mêmes services qu’avant.

Au quotidien, vous consommez beaucoup d’énergie lorsque vous devez chauffer ou refroidir votre logement ou faire fonctionner divers appareils électriques. Pour ces derniers, il existe un système de labels qui vous permet de découvrir leur efficacité énergétique. Celui-ci s’applique également entre autres au matériel destiné à éclairer votre maison. Auparavant, les ampoules à incandescence étaient la norme mais aujourd’hui, elles ont été interdites par l’Union européenne afin de privilégier le placement des modèles fluocompactes ou des LED. La raison est simple : ils fournissent la même puissance d’éclairage tout en consommant moins.

Mais ce n’est pas tout : si réduire votre consommation de gaz et/ou d’électricité vous permet de réaliser des économies, c’est aussi crucial pour protéger l’environnement. Le climat est en fait naturellement variable. Il est donc normal que les saisons ne se ressemblent pas d’une année à l’autre et que des manifestations extrêmes (inondations, tornades, sécheresses…) aient lieu dans un endroit limité.

Mais par contre, depuis plusieurs décennies, il apparaît que les températures augmentent à l’échelle de toute la planète. Et vous le savez, ce changement climatique global est un phénomène inquiétant qui préoccupe les experts. Aujourd’hui, nous sommes conscients que nous avons une part de responsabilité dans ce bouleversement car il est étroitement lié à nos activités émettrices de gaz à effet de serre (GES).

Ainsi, l’exploitation importante (production + transport) des énergies fossiles (gaz, pétrole, charbon) entraîne des rejets de plusieurs gaz dans l’atmosphère, dont de dioxyde de carbone (CO2). Ce dernier produit de l’effet de serre qui, s’il augmente, a pour conséquence d’élever la température moyenne de la Terre.

Pour préserver notre environnement, il est donc primordial de baisser les émissions de CO2 et de freiner notre consommation d’énergie. La part du fossile dans notre mix énergétique doit laisser progressivement place aux technologies plus propres, vertes et durables. Et cela, l’Europe l’a bien compris en mettant en place le paquet « efficacité énergétique » à travers différentes directives. Celles-ci encouragent l’utilisation d’énergies renouvelables et de techniques plus efficaces.

Facteurs faisant varier votre consommation

Dans quelques instants, vous allez pouvoir répondre au test portant sur l’efficacité énergétique. Mais pour mieux maîtriser le sujet, laissez-nous avant cela vous présenter les facteurs influençant votre consommation d’énergie au sein de votre logement.

1. Le nombre d’habitants

Plus vous êtes nombreux dans une maison, plus vous consommez de l’énergie. Et dans le même ordre d’idées, plus vous passez du temps chez vous, plus vous aurez par exemple besoin de chauffer ou d’éclairer votre logement.

2. Vos habitudes de vie

Chacun de vos gestes du quotidien peut avoir un impact sur votre utilisation de l’énergie. Ainsi, la façon dont vous réglez le thermostat, chauffez certaines pièces ou faites fonctionner vos appareils influence le montant de votre facture d’électricité et/ou de gaz.

3. Les caractéristiques de votre maison

Le chauffage représente plus de 50% du montant de votre facture d’énergie annuelle. Entrent donc en ligne de compte votre type d’installation mais aussi l’isolation thermique, la présence éventuelle de fuites d’air, la qualité et superficie des portes et fenêtres…

4. Vos appareils électriques

Ils représentent environ 20 % de votre consommation d’électricité. Alors forcément, le fait que vous possédiez des modèles très énergivores ou au contraire économes en énergie ainsi que leur nombre fait varier votre facture.

5. Le type d’énergie

Si vous produisez vous-même de l’énergie via des panneaux solaires ou une éolienne, vous couvrez une partie de vos besoins énergétiques. Dans les autres cas, sachez que le gaz naturel émet moins de GES que le mazout et offre un très bon rendement. Quant à l’électricité, elle alimente la majorité des foyers mais elle est souvent complétée par un autre type d’énergie dans votre maison, pour vous chauffer par exemple.

Test sur l’efficacité énergétique

Le principe du test suivant est simple : il contient dix questions et pour chacune d’entre elles, vous allez devoir choisir une réponse parmi les trois qui vous sont présentées. Alors, faites-vous attention à l’efficacité énergétique de votre maison ou non ? Découvrez-le maintenant !

Faites-vous attention à l’efficacité énergétique de votre maison ?

1. Chauffez-vous les pièces inoccupées ?
2. Profitez-vous de la lumière naturelle pour éclairer votre maison ?
3. Faites-vous entretenir votre chaudière ?*
4. Possédez-vous des ampoules économiques ou LED ?
5. Dès que le temps le permet, faites-vous sécher votre linge à l’extérieur ?
6. Dégivrez-vous votre surgélateur ?
7. Coupez-vous la plaque électrique quelques minutes avant la fin de cuisson ?
8. Débranchez-vous les chargeurs et appareils électroniques lorsqu’ils ne sont pas utilisés ?
9. Avez-vous entrepris des travaux d’isolation durant ces 5 dernières années ?
10. Êtes-vous prêt à changer vos habitudes pour moins consommer ?

*Tous les trois ans au minimum pour le gaz (2 ans en Flandre), tous les ans pour le mazout et bois.



Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.