Comment relever et transmettre l’index de votre compteur de gaz ?

Savoir lire et relever l'index de son compteur à gaz sert par exemple en cas de déménagement ou changement de fournisseur. © Pixabay

Savoir décrypter les informations qu’affiche votre compteur à gaz est très utile. En effet, en y parvenant, vous recevrez une facture basée sur votre consommation réelle et non réalisée à partir d’une estimation. De cette façon, vous êtes sûr de ne pas payer plus que vous ne le devez vraiment.

Vous avez déjà certainement dû remarquer la particularité suivante : votre facture de gaz indique les kilowattheures (kWh) que vous avez consommés alors que votre compteur calcule les mètres cubes (m3) que vous avez reçus. Cette différence vous perturbe ? Cela peut se comprendre. Il n’est pas évident de saisir tout de suite les données correctement lorsque vous venez de raccorder votre maison au gaz naturel.

Par contre, le relevé de compteur est une manœuvre commune puisqu’elle est également réalisée pour l’électricité. Les chiffres que vous transmettez à ce moment-là permettent de mesurer votre consommation de gaz naturel. Ils sont donc importants et c’est pour cela que nous allons vous apprendre à vous en servir à bon escient.

Qui relève votre compteur de gaz ?

C’est un technicien envoyé par votre gestionnaire de réseau de distribution (GRD) qui se charge de relever l’index. Celui-ci est enregistré une fois par an au même moment afin d’établir votre consommation annuelle de gaz. Sachez que chaque GRD a son propre calendrier de relève. N’hésitez donc pas à contacter le vôtre pour savoir quand il effectuera cette opération.

Lorsque votre consommation annuelle est connue, votre GRD se base sur son montant pour estimer votre consommation de l’année suivante. Il établit ensuite un acompte mensuel pour échelonner le paiement de votre facture sur toute l’année.

Mais attention, il peut également arriver que ce soit à vous de relever votre compteur. Vous vous demandez quand cela est-il possible ? Explications.

Si vous êtes absent lors de la première venue du technicien, vous trouverez dans votre boîte aux lettres une carte annonçant son prochain passage. Jusqu’ici, rien ne change. Par contre, si vous n’êtes pas présent lors de sa deuxième visite, vous recevrez une lettre vous demandant de transmettre vous-même l’index par téléphone ou par internet.

Selon les GRD, il est aussi fréquent que certaines années, ce soit automatiquement à vous d’effectuer cette manœuvre. Par ailleurs, celle-ci fait partie intégrante des démarches à faire pour l’énergie lors d’un déménagement.

Comment lire votre compteur de gaz ?

Vous voilà en face-à-face avec votre compteur. Mais vous allez le voir, il est en réalité facilement compréhensible.

Les chiffres qui vous intéressent sont situés en bas à gauche du compteur. Pas besoin de tenir compte de ceux indiqués après la virgule ou se trouvant sur fond rouge.

Prenons un exemple :

Relevé d'un compteur à gaz.
© Sibelga

Ici, l’index à communiquer à votre GRD s’élève à 2 862 mètre cubes. À ne pas confondre avec le numéro de votre compteur dont les quatre derniers chiffres (5486) doivent correspondre au numéro indiqué sur la lettre reçue de la part de votre GRD.

Mesurer votre consommation

Maintenant que vous avez identifié les chiffres à prendre en compte, voyons comment vous servir d’eux pour mesurer votre consommation de gaz.

Il faut en fait calculer l’écart entre l’index actuel et celui de l’année précédente. Le résultat obtenu désigne le volume de gaz qui vous a été livré, indiqué en m3.

Vous allez nous dire que ce n’est pas cette donnée qui vous intéresse mais bien votre consommation d’énergie en kWh. Très bien, c’est justement l’étape suivante à laquelle nous voulons en venir.

Une fois que vous connaissez l’écart entre vos deux index, vous multipliez ce chiffre par un taux de conversion (d’environ 10). Vous obtiendrez alors en kWh la quantité de gaz que vous avez réellement consommée.

Pour y voir plus clair, prenons un cas concret :

Relevé de l’index du compteur gaz :

  • Janvier 2016 : 21 000 m3
  • Janvier 2017 : 24 500 m3
  • Consommation annuelle : 24 500 – 21 000 = 3 500 m3
  • Équivalent en kWh : 3 500 x 9,9 = 34 650 kWh

Le taux de conversion, comment ça marche ?

Pour calculer votre consommation de gaz, nous vous avons parlé du taux de conversion. Et si nous découvrions à quoi il correspond et ce qu’il vient faire là ?

Vous venez de le voir, il permet de convertir les m³ en énergie, c’est-à-dire en kWh. Cette étape est en fait nécessaire pour plusieurs raisons.

En fonction de l’altitude de votre commune, la pression atmosphérique diminue ou augmente. Pour un même volume, le gaz naturel contiendra donc moins d’énergie en hauteur.

La pression de livraison influence également le taux de conversion. Le gaz peut être transporté à grand débit grâce à une haute pression. Celle-ci est souvent de mise pour des consommations professionnelles importantes. Le taux de conversion est alors plus élevé que celui du chauffage individuel.

Enfin, l’origine du gaz naturel a un impact sur sa composition. Il ne contient pas dans tous les endroits les mêmes quantités d’éléments chimiques.

Résultat, certains gaz peuvent fournir plus d’énergie que d’autres pour un volume identique. C’est pourquoi il est indispensable de vous facturer votre consommation de gaz selon la quantité d’énergie reçue plutôt que suivant le volume consommé.

À titre indicatif, sachez que c’est votre GRD qui fixe le coefficient de conversion et non votre fournisseur. Par ailleurs, en Belgique, 1 mètre cube de gaz naturel est en moyenne égal à 10,2 kWh.

Un désaccord sur l’index de votre facture

Vous affirmez que l’index de consommation noté sur votre facture de gaz est erroné ? Dans ce cas, contactez le service clientèle de votre fournisseur d’énergie. Il se mettra en relation avec votre GRD et lui demandera d’effectuer les vérifications nécessaires.

S’il s’avère que l’index est correct alors que votre facture vous semblait anormalement élevée, vous devriez vous intéresser au prix du kWh que vous payez. En comparant les tarifs du gaz des fournisseurs, vous découvrirez les offres les moins chères et réaliserez des économies. Une opportunité à ne certainement pas manquer !

Vous pensez que votre compteur est défectueux ? Adressez-vous alors à votre GRD pour qu’il vienne le contrôler. L’opération sera gratuite si l’appareil est en effet endommagé et donc payante dans les cas où aucun défaut n’est constaté. Vous devrez alors débourser entre 400 et 700 euros. Une somme qui incite à prendre le temps de la réflexion !

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 thoughts on “Comment relever et transmettre l’index de votre compteur de gaz ?

  1. Maes dit :

    Bonjour,

    Voila, en recevant mes factures de Lampiris hier dans la journée. J’ai relever une erreur au niveau de l’électricité ou l’index de départ n’était de base pas correct, une différence de 714 kWh.. Je me dis que s’il y’a une énorme différence sur l’électricité, il y’en a une au niveau du gaz.. Cependant, je ne sais pas le vérifié car n’ai plus les photos de mon compteur au moment ou j’ai déménager. J’aimerai savoir s’il y’a moyen de récupérer ces données quelque part ?

    1. Sarah Lathouwers dit :

      Bonjour,

      Si votre propriétaire vous a donné la feuille de reprise d’énergie vous pouvez retrouvez les index dessus. Sinon rapprochez vous de votre gestionnaire de réseau afin de les connaître, normalement il les a aussi.
      Cordialement

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.