La couverture réseau des opérateurs mobile

Orange et Proximus couvrent 100 % de la population belge en 4G alors que Base est à la traîne. © Pixabay

Si vous envisagez de rejoindre un opérateur concurrent, il est indispensable de vous intéresser à la couverture de ses réseaux. En effet, si vous optez pour un nouvel abonnement GSM mais ne disposez ni de la 3G, ni de la 4G chez vous, vous regretterez votre décision !

Imaginez la situation suivante : après avoir comparé les abonnements des opérateurs GSM, vous décidez d’opter pour une formule comprenant la 4G chez Orange. Mais il y a un problème : vous habitez dans une petite ville qui n’est pas couverte par son réseau 4G. Votre abonnement 4G est donc inutile et vous ne pourrez bénéficier que de la 3G ou de la 2G sur GSM.

Il est donc important de savoir si le réseau d’un opérateur mobile est disponible à l’endroit où vous habitez avant de prendre un abonnement GSM. Que vous habitiez à Anvers, à Bruxelles ou dans la campagne wallonne, vous ne profiterez évidemment pas de la même couverture réseau de la part des opérateurs GSM.

Quels opérateurs pour quelle couverture ?

Vous ne le savez peut-être pas mais seulement trois opérateurs GSM possèdent leurs propres réseaux mobile : Base, Orange et Proximus. Tous les autres opérateurs sont soit des partenaires commerciaux, soit des MVNO (Mobile Virtual Network Operators). Ces derniers sont des opérateurs de réseaux mobile virtuels qui louent des capacités sur le réseau de l’un des trois opérateurs. Pas la peine donc de chercher la couverture de réseau d’opérateurs comme Mobile Vikings (utilise le réseau de Base) ou de Scarlet (utilise le réseau de Proximus).

Chaque opérateur belge, MVNO ou partenaire commercial des trois opérateurs de réseau, exploite donc soit le réseau de Base, soit le réseau d’Orange, soit le réseau de Proximus.

  • MVNO sur le réseau Base : Allo RTL, Ello Mobile, JIM Mobile, Mobile Vikings, SFR, Billi, Edpnet, United Telecom ;
  • MVNO sur le réseau Orange : Telenet, VOO ;
  • MVNO sur le réseau Proximus : Scarlet Mobile, Schedom/Dommel, Belgian Telecom.

Quels sont les réseaux disponibles ?

Il existe plusieurs générations de réseaux mobile qui se sont succédées au cours du temps. La première génération ne permettait que d’effectuer des appels et n’est plus utilisée aujourd’hui. La deuxième génération autorise l’utilisation du service de téléphonie mobile, des SMS et MMS et donc l’envoi de fichier comme des photos.

La première norme est le GSM (Global System for Mobile Communications). Le GSM a ensuite évolué en GPRS (2,5G) puis en EDGE (2,75G) qui offrent un débit d’information de plus en plus important. Ce sont ces normes de 2G que nous voyons sur notre téléphone mobile lorsque nous ne captons pas la 3G. Nous utilisons donc encore parfois la 2G.

À la 2G a succédé la 3G (norme UMTS) puis la 4G (norme LTE) qui ont engendré l’apparition de nouveaux services de plus en plus performants avec l’accès à internet, la vidéoconférence, la transmission de vidéos, le visionnage de la TV… Ces générations permettent une transmission de l’information de plus en plus rapide. La 4G propose une vitesse d’échange 6 à 7 fois plus importante que la 3G. Par exemple, le transfert d’une photo prend environ dix secondes sur un réseau 3G alors qu’il peut se faire en seulement une à deux secondes avec la 4G.

La carte de couverture des réseaux de l’IBPT

Aujourd’hui, quasiment toute la Belgique est couverte par le réseau 3G des trois opérateurs de réseau. Cependant, pour la 4G c’est encore loin d’être le cas : certains endroits ne sont pas encore desservis du tout.

Si vous avez besoin d’une vitesse de téléchargement de données d’internet mobile très importante, vous avez donc tout intérêt à choisir un opérateur dont le réseau 4G couvre votre zone. Cela limite quelque peu votre choix d’entreprise mais vous pourrez quand même encore comparer les abonnements des opérateurs MVNO et partenaires commerciaux utilisant le réseau de l’opérateur.

Évidemment, si vous habitez et travaillez dans une des villes principales de Belgique comme Bruxelles ou Anvers, vous n’avez pas besoin de vous inquiéter. Vous pouvez être sûr que tous les opérateurs fournissent un réseau 4G performant. Cependant, si vous vivez dans une région plus isolée, par exemple dans le sud-est de la Wallonie, vous feriez mieux de vous y intéresser sous peine de vous retrouver avec un abonnement 4G et de ne pouvoir vous servir que de la 2G et 3G.

Pour que vous puissiez donc déterminer quels opérateurs couvrent la zone qui vous intéresse, l’IBPT, le régulateur des télécoms, a publié une carte interactive indiquant la couverture géographique des trois réseaux. Cette carte vous permet de découvrir la présence de la 2G, 3G et/ou 4G avec le nombre d’opérateurs fournissant ce réseau. Elle vous indique également le taux de couverture par opérateur.

L’IBPT obtient ces données en réalisant des campagnes de contrôle sur le terrain grâce à un appareil de mesure professionnel, le « RF Scanner ». Le régulateur vérifie ainsi la justesse des informations de couverture fournies par les opérateurs mobile. Lorsqu’au moins 95% des mesures réalisées confirment que le niveau du signal est supérieur au seuil minimal exigé par l’IBPT, la zone est validée.

Point auquel il faut faire attention : la carte traduit la présence du réseau à l’extérieur pour un service standard de référence. Cela signifie que cela ne correspondra pas forcément à la qualité du réseau que vous allez recevoir et exploiter. Le réseau que vous allez obtenir dépend de votre position (êtes-vous à l’extérieur, à l’intérieur d’un bâtiment, dans un véhicule ?), du type d’appareil que vous employez (smartphone, tablette) et de l’utilisation que vous en faites (appel, envoi de MMS, internet…). Il faut donc se méfier des taux de couverture indiqués et s’attendre à avoir souvent une qualité de réception un peu moindre.

Couverture globale 3G en septembre 2016 en Belgique © IBPT
Couverture globale 3G en septembre 2016 en Belgique © IBPT
Couverture globale 4G en septembre 2016
Couverture globale 4G en septembre 2016 en Belgique © IBPT

Légende :

legende-ibpt

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.