Le Wi-Fi : c’est quoi et comment ça marche ?

Depuis plusieurs années, le déploiement du Wi-Fi gratuit dans les lieux publics ne cesse de croître. © Pixabay

Le monde est devenu tellement connecté que des projets pilotes ne cessent d’émerger afin d’offrir une connexion Wi-Fi dans un maximum d’endroits. Que vous soyez à la maison, en ville, dans un hôtel ou dans les transports en commun, vous pouvez surfer ! Et si nous vous expliquions comment fonctionne ce réseau ?

Le Wi-Fi a la cote. Bientôt, il sera même disponible dans les trains. En effet, la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant a décidé d’inclure dans son plan SNCB l’accès à internet. Son objectif : inciter la société des chemins de fer belges à équiper les trains d’ici 2019. Une bonne nouvelle pour les navetteurs qui ne savent que trop bien que les zones de couverture 3G et 4G sont loin d’être optimales partout.

Par contre, du côté de la société flamande de transport public De Lijn, le Wi-Fi a déjà été déployé dans certains trams et bus. À Bruxelles, la Stib met peu à peu à disposition ce réseau dans les stations de métro. Et enfin, en Wallonie, le Tec prévoit d’attendre une amélioration de la couverture des opérateurs téléphoniques avant d’instaurer le Wi-Fi dans les bus.

Qu’est-ce que le Wi-Fi ?

Le Wi-Fi (Wireless Fidelity) est une technologie qui permet la connexion de plusieurs appareils entre eux et à internet sans devoir utiliser des câbles ou des fils. Ce système repose en fait sur des ondes radioélectriques qui, sur de faibles distances, parviennent à relier votre box internet, vos ordinateurs, imprimantes, téléphones et consoles de jeu à une liaison haut débit.

Le Wi-Fi repose sur la norme IEEE 802.11 qui regroupe un ensemble de standards utilisés de manière internationale pour la communication sans fil. Ceux-ci ont été améliorés au fil du temps et proposent chacun un débit maximum théorique différent. Par exemple, le protocole 802.11b supporte un débit de 11 Mbit/s à 22 Mbit/s alors que le 802.11g en autorise un de 54 Mbits/s. Le dernier en date est le 802.11ac qui permet d’atteindre 1 300 Mbit/s.

Comment fonctionne le Wi-Fi ?

Soyons concret : de la même façon que le fait votre GSM, un réseau Wi-Fi utilise des ondes radio pour transmettre des données à travers un réseau.

Pour que votre connexion Wi-Fi fonctionne, votre ordinateur doit être équipé d’un adaptateur réseau sans fil qui convertit les informations envoyées en un signal radio. Ce dernier est ensuite communiqué, via une antenne, à un décodeur : le routeur (votre box).

Une fois décodées, les informations sont transmises à internet par l’intermédiaire d’une connexion Ethernet filaire. Celle-ci, comme son nom l’indique, s’établit via un fil. Les câbles Ethernet sont donc utilisés pour relier un ordinateur et des périphériques grâce à un routeur.

Le réseau sans fil repose sur un trafic bidirectionnel. Les données venant d’internet sont aussi envoyées vers le routeur pour être traduites dans un signal radio. Ce dernier est ensuite réceptionné par l’adaptateur sans fil de l’ordinateur.

Sachez que pour garantir une bonne qualité du Wi-Fi, vous devez veiller à l’absence d’ondes électromagnétiques émises par d’autres appareils électriques. Pourquoi ? Parce que celles-ci engendrent des interférences. Vous devez aussi rapprocher l’émetteur et le récepteur l’un de l’autre pour profiter d’un bon débit.

Avantages et inconvénients du Wi-Fi

Avantages

  • Mobilité : grâce à la connexion au réseau sans fil, vous pouvez vous déplacer comme vous le souhaitez dans la zone couverte. Pas besoin de brancher et débrancher un câble pour emmener avec vous votre ordinateur ou votre smartphone ;
  • Facilité d’installation : s’il est bien configuré, un réseau Wi-Fi vous permet de vous connecter aisément et automatiquement dès que vous vous trouvez dans une zone couverte ;
  • Souplesse d’utilisation : selon vos besoins, vous pouvez décider de l’étendue du rayon disponible. Si vous estimez que la zone d’action est trop réduite, vous pouvez installer des répéteurs Wi-Fi. Ils se chargeront d’augmenter la couverture sans fil ;
  • Coût abordable : vous n’avez pas besoin d’effectuer des investissements importants. Les éléments du réseau Wi-Fi (point d’accès, répéteurs, antennes…) sont faciles à installer et n’entraînent donc pas des coûts de main-d’œuvre. Comptez que vos dépenses seront semblables au fonctionnement d’un réseau filaire.

Inconvénients

  • Chute rapide des débits : le Wi-Fi est capable de passer à travers des murs et des étages mais le débit ralentit rapidement en cas de gros obstacles ;
  • Qualité et continuité du signal : le signal peut vite être affaibli par de nombreux éléments extérieurs (influence des appareils électromagnétiques, objets empêchant la bonne propagation des ondes Wi-Fi…) ;
  • Sécurité : avec un réseau sans fil, pas besoin de branchement direct sur votre machine pour pouvoir vous connecter. Du coup, faites attention à bien sécuriser votre réseau pour éviter tout problème de confidentialité des données et présence d’utilisateurs indésirables.

Matériel requis pour le Wi-Fi

De quoi avez-vous besoin pour vous connecter au Wi-Fi ? Faisons le tour des éléments indispensables pour y parvenir !

Cela fait quelques années que la plupart des ordinateurs sont vendus avec le matériel nécessaire pour être reliés au Wi-Fi. C’est en tout cas vrai pour les ordinateurs portables qui sont souvent déjà équipés d’une carte Wi-Fi qui leur permet de se connecter à des routeurs ou des hotspots internet. Par contre, pour les ordinateurs de bureau, ce n’est généralement pas le cas. Vous devez alors acheter cette carte et l’installer dans un port de la carte mère ou autre solution, plus simple, brancher une clé USB Wi-Fi sur le PC.

Pour votre smartphone et/ou tablette, pas de souci : les matériaux requis sont déjà intégrés ! Vous n’avez donc qu’à vous rendre dans les paramètres de votre appareil, sélectionner l’onglet Wi-Fi et activer le réseau souhaité en saisissant le mot de passe du point d’accès.

Et évidemment, pour profiter d’une connexion internet sans fil, vous devez disposer aussi d’un modem équipé d’une carte émettrice Wi-Fi. Enfin, pour accéder au web, il faut choisir un abonnement internet auprès d’un opérateur. Pour prendre celui adapté à vos besoins, comparez les offres internet. Cela vous permettra de repérer les prix les plus intéressants et de diminuer votre facture !

Définition d’un hotspot

Le terme « hotspot », vous l’avez déjà entendu ou vu mais ignorez sa signification ? La voici !

Ce mot désigne un lieu où une connexion Wi-Fi est disponible, généralement gratuitement. Ce type de point d’accès à internet se situe dans des endroits clairement délimités et de forte affluence tels que les gares, les aéroports, les restaurants…

Il ne vous reste plus qu’à en profiter !

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.