Comment résilier votre abonnement internet ?

La résiliation de votre abonnement internet avant terme est possible mais vérifiez si vous devez payer une indemnité de rupture. © Pixabay

De nombreux opérateurs proposant des offres internet, vous ne manquez pas de raisons pour mettre fin à votre contrat. Prix trop élevé par rapport à la concurrence, service clientèle à déplorer, mauvaise qualité de connexion… et vous voilà prêt à aller voir ailleurs. Mais quelle est la procédure à respecter ?

Dites-nous, souhaitez-vous rompre votre contrat actuel pour en souscrire un nouveau ? Si tel est le cas, voici une très bonne occasion de choisir un abonnement internet qui correspond le plus possible à vos besoins et attentes. Cela vous demandera peut-être de changer de FAI mais au moins, vous serez certain de payer un produit qui vous convient.

D’ailleurs, en parlant d’argent, avez-vous pris le temps de comparer les abonnements internet avant de couper le vôtre ? Cette étape est importante non seulement pour connaître les meilleurs tarifs du moment mais aussi pour découvrir les services compris dans les offres des opérateurs télécoms. Avec tout ça, vous devriez rapidement savoir quel abonnement retenir alors intéressons-nous maintenant aux étapes de résiliation !

Quand résilier votre abonnement internet ?

Attendre un déménagement pour changer de contrat télécom ? Ce n’est pas nécessaire ! En effet, la Loi Télécom de 2012 a grandement simplifié les délais de résiliation des abonnements. Suivez-nous, nous vous les présentons au cas par cas.

Vous avez un contrat à durée indéterminée

C’est la situation la plus facile ! Avec un tel contrat, vous pouvez résilier votre contrat à la date que vous voulez (immédiatement ou plus tard) et gratuitement. D’ailleurs, même si vous avez bénéficié d’une promotion ou d’une réduction d’achat sur un produit (GSM, tablette…) lors de la souscription de votre abonnement, vous ne devez pas payer de frais de rupture. Par contre, votre opérateur peut vous demander de lui renvoyer l’appareil ou vous réclamer sa valeur résidentielle si vous désirez le conserver.

Vous avez un contrat à durée déterminée

Pour commencer, sachez que la durée des contrats avec engagement ne peut pas être supérieure à 24 mois. Pour pouvoir rompre votre abonnement gratuitement, vous devez attendre que les six premiers mois d’engagement soient passés.

Vous voulez y mettre fin avant que cette période ne soit terminée ? C’est faisable mais votre opérateur peut alors appliquer une indemnité de rupture. Celle-ci s’élèvera au maximum au restant des frais d’abonnement à payer jusqu’à la fin du sixième mois.

Ça, ce sont les règles de base. Quelques exceptions viennent toutefois s’ajouter au délai des six mois :

1. Vous avez reçu en cadeau ou acheté à prix réduit un appareil qui faisait partie de l’offre souscrite. Dans ce cas, votre fournisseur d’accès à internet, qui vous a offert un avantage en échange d’une durée d’engagement minimum, peut vous demander de payer la valeur résiduelle de l’équipement. Pour déterminer le montant dû, il se base sur un tableau de remboursement qu’il aura au préalable joint à votre contrat.

Prenons un exemple. Vous avez conclu un contrat d’un an et, au moment de la souscription, acheté à 1 euro un modem d’une valeur de 120 euros. Après neuf mois, vous décidez de mettre un terme à votre abonnement internet. Votre opérateur peut alors vous demander une indemnité de 30 euros.

2. Vous avez souscrit une offre auprès d’un opérateur qui vous a fait bénéficier de prix avantageux à condition que vous vous engagiez à ne pas rompre votre contrat. Il s’agit ici d’abonnements à réduction longue durée. Ils permettent aux entreprises de fidéliser leurs clients mais vous obligent à attendre la fin de votre contrat. Pas possible donc pour vous de vous en défaire plus tôt.

Annoncer votre renom au contrat

Maintenant que vous savez quel est le bon moment pour résilier votre contrat, voyons comment vous devez vous y prendre concrètement.

Que votre contrat soit à durée indéterminée ou déterminée, la procédure reste identique. Il vous est demandé de faire part de votre souhait par écrit, c’est-à-dire par lettre, e-mail ou même SMS si votre opérateur propose cette option. Veillez donc à vérifier les modalités exactes auprès de votre FAI pour que votre demande soit bien prise en considération.

Pour être certain que l’entreprise ait pris connaissance de votre courrier, vous pouvez envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception. Si un problème venait à surgir, vous détiendrez ainsi une preuve écrite.

Quelles données indiquer sur votre lettre de résiliation ?

Votre lettre de résiliation doit bien sûr contenir vos coordonnées (nom, prénom, adresse, numéro de téléphone, e-mail) mais aussi votre numéro de client et les informations de contact de votre fournisseur d’accès à internet. Pour éviter toute confusion, indiquez clairement votre intention de résiliation et n’oubliez pas d’apposer votre signature à la fin du document.

C’est à vous de choisir la date à laquelle vous désirez arrêter votre abonnement et votre opérateur devra mettre un terme au service fourni aussi vite que ses contraintes techniques le lui permettent. Il a ensuite pour obligation de vous faire parvenir une confirmation écrite de la cessation du contrat.

Que devient le matériel fourni ?

Après résiliation de votre contrat, vous recevrez un courrier de la part de l’opérateur concerné vous demandant de lui restituer le matériel loué. Vous devrez lui rendre non seulement la bbox mais aussi les accessoires liés à son utilisation (comme la télécommande et les câbles). Pour ce faire, rendez-vous dans une des boutiques de l’entreprise ou dans un point de vente agréé. Si vous décidez d’opter pour la deuxième solution, prenez soin de contacter au préalable le revendeur pour vous assurer qu’il accepte la restitution de matériel.

Important, soyez attentif au délai dont vous disposez pour retourner les équipements ! Il sera indiqué dans le courrier reçu mais sachez par exemple que VOO vous accorde 15 jours (Proximus, 3 jours) pour faire le nécessaire. Si vous dépassez le laps de temps prévu, cet opérateur se garde le droit de vous facturer une pénalité de non-retour sur base des tarifs en vigueur. Dans le cas où vous gardez le matériel, il vous sera également demandé de le payer.

Parlons maintenant de la caution que vous avez dû verser pour louer les différents équipements. Chez VOO, elle vous sera remboursée au plus tard le dernier jour du mois suivant celui au cours duquel a eu lieu la restitution. Bien sûr, s’il manque du matériel ou si l’état des équipements est dégradé, vous ne récupérerez pas la totalité du montant. Pour les autres opérateurs, sachez que vous trouverez plus en détail les délais dans les conditions générales de vente.

Lettre type de résiliation pour internet

Votre prénom, nom
Votre adresse
Code postal – Ville
Adresse e-mail
Numéro de téléphone

Nom de l’opérateur
Adresse du destinataire
Code postal – Ville

Fait le [Date] à [Ville]

Objet : résiliation de mon abonnement internet

Madame, Monsieur,

Je vous informe par la présente de mon souhait de mettre un terme à mon abonnement internet, souscrit auprès de votre société.

Vous prendrez connaissance de mon dossier sous le numéro de client suivant : [Indiquez votre numéro de client]. Par ailleurs, je vous prie de bien vouloir rendre la résiliation effective à compter du [Précisez la date d’effet de la résiliation].

Je vous remercie de m’adresser une confirmation écrite précisant la date de coupure de mon abonnement ainsi qu’une facture de clôture de compte.

Dans cette attente, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

[Signature]

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.