Focus sur les garanties contre les dommages naturels

Les garanties contre les dommages naturels en assurance auto. Crédit : Pixabay

Les caractéristiques des contrats d’assurance auto sont nombreuses et il faut y porter beaucoup d’attention. Un point important est les différents niveaux de couverture en assurance auto. Chaque garantie, comme la garantie bris de glace ou la garantie incendie, couvre les dommages résultant de situations différentes. En comparant les offres des compagnies d’assurances, il est donc important de bien déterminer quelle garantie protège dans quelle situation.

Il existe plusieurs garanties protégeant contre les dommages naturels qui permettent la prise en charge des dégâts subis par votre véhicule en cas de sinistre naturel. Mais comment fonctionnent-elles vraiment et quelles sont les situations prises en compte ?

Les différentes garanties contre les dommages naturels

  • La garantie catastrophes naturelles : elle permet l’indemnisation des dommages matériels (et non pas corporels) subis par votre voiture lors d’un événement qualifié de catastrophe naturelle. Sachez que pour faire fonctionner cette garantie, il faut que l’événement naturel extérieur qui a provoqué les dommages soit qualifié de catastrophe naturelle par les autorités compétentes.
  • La garantie tempête couvre les dommages provoqués par le vent.
  • La garantie force de la nature couvre les dommages non reconnus officiellement comme dus à une catastrophe naturelle.
  • La garantie heurts d’animaux couvre les dégâts subis par votre véhicule si vous heurtez des animaux.
  • La garantie événements climatiques couvre les dommages résultant de mauvaises conditions climatiques comme la grêle, le verglas, la neige…

Ces garanties peuvent être des options à souscrire lorsque vous prenez une assurance auto mais elles peuvent aussi être inclues avec d’autres garanties. La plupart du temps, si vous avez assuré votre véhicule avec une garantie dommages matériels du véhicule, la garantie catastrophes naturelles et la garantie tempête seront incluses automatiquement.

Un assureur peut aussi vous proposer un package de garanties « périls naturels » comprenant la garantie incendie, la garantie heurts d’animaux, la garantie force de la nature… Pensez à vérifier que c’est bien le cas dans le contrat d’assurance où l’information sera toujours précisée.

Si vous souscrivez une ou plusieurs de ces garanties, votre compagnie d’assurances prendra en charge les frais de réparation des dommages subis et pourra aussi rembourser votre voiture à hauteur de sa valeur réelle au moment du sinistre si votre véhicule a été entièrement détruit. Généralement, votre assureur vous demandera de payer une franchise avant de commencer à couvrir les frais de réparation. Les montants des franchises font partie des éléments essentiels à comparer au moment de choisir une assurance auto.

Les démarches pour les faire fonctionner

Vous devez commencer par déclarer le sinistre par lettre recommandée, par téléphone ou en agence, dans le délai demandé par votre assurance auto et indiqué dans votre contrat. Généralement, votre compagnie d’assurances fera évaluer le montant des dégâts subis par votre véhicule et payera directement les réparations au garage avec lequel elle travaille. Selon l’assureur, vous devrez payer une franchise et il prendra le reste en charge. Si votre véhicule est totalement détruit, vous serez indemnisé à hauteur de sa valeur au moment du sinistre.

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.