Plus de frais de roaming en Europe ? Orange propose mieux !

Vertrekt u binnenkort op vakantie? Controleer de voorwaarden van uw autoverzekering en ga na of u bijstand krijgt in het buitenland. Foto: Pixabay

Vous le savez sans doute, dès le 15 juin 2017, les citoyens de l’UE ne paieront plus de frais de roaming. Un avantage évidemment appréciable pour tous les voyageurs qui pourront désormais utiliser leur smartphone à l’étranger sans craindre de recevoir une facture mirobolante. Mais la bonne nouvelle ne s’arrête pas là.

La fin des frais de roaming, aussi appelés « frais d’itinérance », est une aubaine pour tous les consommateurs européens. Nul doute là-dessus. Mais s’ils choisissent bien leur opérateur mobile, ils peuvent déjà bénéficier de conditions intéressantes. En effet, certaines entreprises ont décidé de prendre les devants en annonçant la disparition de ces surcoûts avant la date officielle. Même si, pour le moment, il n’y a que Scarlet qui ne les facture plus.

Le timing n’est cependant pas le seul atout à prendre en considération pour réaliser des économies. Pensez également à comparer la couverture géographique offerte car elle sera différente selon les opérateurs. Orange la promet par exemple plus généreuse. Explications.

Plus de roaming en Europe mais aussi dans d’autres pays

Pour résumer, l’accord acté par la Commission européenne prévoit la suppression des frais de roaming dans tous les pays de l’UE ainsi qu’au Liechtenstein, en Norvège et en Islande. Le reste ? Il dépend de chaque opérateur. C’est par exemple le cas des DOM-TOM (Guadeloupe, Guyane française, Martinique) et de plusieurs petits États ou territoires tels que Gibraltar, le Vatican, Monaco ou encore la Suisse.

En tant que voyageur, vous avez donc tout intérêt à tenir compte des destinations proposées lorsque vous changez d’abonnement mobile et donc potentiellement d’opérateur. À l’heure actuelle, Orange est celui qui compte en couvrir le plus en ajoutant 8 territoires supplémentaires aux pays de base : Monaco, Saint-Barthélemy, le Vatican, Saint-Marin, Chypre Nord, Jersey, l’île de Man et Guernesey.

Attention : avec la disparition des frais d’itinérance, les SMS, Go de surf et minutes d’appel utilisés à l’étranger seront déduits de votre abonnement mobile au même tarif que vos communications effectuées en Belgique. Par contre, les appels internationaux demeureront payants. En effet, joindre un numéro français (par exemple) avec un numéro belge depuis la Belgique ou tout autre pays continuera à engendrer un coût supplémentaire. Il en va de même pour les SMS.

Quid du Royaume-Uni ?

Avec le Brexit, vous pouvez légitimement vous demander si les frais de roaming subsisteront au Royaume-Uni. Tant que le pays fait toujours officiellement partie de l’Europe, la réponse est simple : il sera soumis à la même réglementation que les autres. Mais la situation devrait évoluer puisque son statut doit encore être déterminé. Aujourd’hui, la question est de savoir si le Royaume-Uni sera considéré de la même façon que la Norvège ou l’Islande ou s’il sera classé dans une autre catégorie.

Par ailleurs, les opérateurs belges auront toujours la possibilité de négocier avec les opérateurs britanniques des conditions attractives pour leurs clients.

Communications sans surcoût et… illimitées ?

Si aucun surcoût ne vous sera facturé dès que vous franchissez la frontière, il reste à déterminer pendant combien de temps. En effet, l’UE et les opérateurs doivent encore décider s’ils imposent un « fair use », pratique consistant à limiter la consommation d’un forfait au-delà d’un certain plafond.

A priori, aucune limite de jours ne sera instaurée mais il sera indispensable que l’abonnement du client soit surtout actif au niveau national afin d’éviter certains abus. Les télécoms étant par exemple plus accessibles en France, vous pourriez être tenté de vous y fournir une carte SIM associée à un forfait avantageux alors que vous résidez en Belgique. Une possibilité qui, malheureusement, continuera à appartenir au domaine du rêve.

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *