Que faire en cas de vol ou de perte de votre GSM ?

GSM perdu ou volé ? Pensez à la fonctionnalité "localiser mon appareil" pour agir à distance sur votre smartphone ! © iStock

Un moment d’inattention et voilà que votre GSM a disparu de votre champ de vision. Peut-être vous l’êtes-vous fait voler ou simplement l’avez-vous égaré, mais dans les deux situations, le résultat est le même : vous n’avez plus de téléphone. Alors que faire ? On respire et on agit en respectant quelques étapes.

Par où commencer ?

1. Bloquez votre carte SIM

Vous ne parvenez plus à mettre la main sur votre téléphone ? Avant d’entreprendre quelconque démarche, prenez le temps d’appeler votre numéro plusieurs fois. Notez l’heure à laquelle vous l’avez fait ainsi que la date car ces informations pourraient servir à la police dans le cadre d’une enquête plus poussée.

Ensuite, il faut bloquer votre carte SIM. Pour cela, vous devez contacter le service clientèle de votre opérateur mobile :

  • Base : 0486/19 19 99
  • Orange : 0800/95 955
  • Proximus : 0800/33 800
  • SFR : 02/226 53 53
  • Telenet : 015/66 66 65

Dans le cas d’une perte ou d’un vol, l’entreprise concernée bloquera immédiatement votre carte SIM afin que celle-ci ne soit pas utilisée par une personne mal intentionnée. Sachez aussi que le service réservé à ce type d’urgence est accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Deux choses à savoir : votre carte SIM sera désactivée mais pas votre abonnement et une carte prépayée ne peut pas être bloquée. Si vous fonctionniez avec ce second système, vous devrez commander une nouvelle carte.

2. Bloquez votre GSM

Au moment où vous téléphonez à votre opérateur pour bloquer votre carte SIM, vous pouvez demander à ce que votre appareil le soit aussi.

C’est la police qui se charge de recevoir votre déclaration de vol mais elle n’a par contre pas les compétences pour bloquer votre GSM ou tablette. Pour ce faire, vous devez transmettre à votre opérateur le numéro IMEI de votre appareil qui correspond à son numéro de série.

Vous trouverez ce code à 15 chiffres sur la boîte d’emballage de votre GSM, sa facture d’achat et en-dessous de sa batterie. Plus facile encore, vous pouvez également obtenir l’IMEI en composant le numéro abrégé *#06# sur votre GSM et en appuyant sur la touche d’appel.

Votre opérateur pourra, grâce à ce numéro, bloquer votre téléphone à distance dès qu’il sera à nouveau utilisé. Une fois cette manipulation effectuée, il sera ajouté à une liste noire chez chacun des opérateurs signataires de la base de données IMEI. Et ils en font presque tous partie !

3. Demandez une nouvelle carte SIM

Maintenant que vous avez fait bloquer votre carte SIM et votre appareil, vous pouvez commander une nouvelle carte SIM. Pour en recevoir une nouvelle, selon les entreprises, vous pouvez soit en faire la demande via votre Espace client, soit vous rendre dans un point de vente de votre opérateur.

Vous aviez un abonnement avant que la perte ou le vol ne survienne ? Dans ce cas, il ne sera pas interrompu et vous continuerez de bénéficier des avantages de votre plan tarifaire.

Vous aviez une carte prépayée ? Voilà une bonne nouvelle pour vous : vous garderez le solde qu’il vous restait sur votre ancienne carte, celui-ci étant automatiquement transféré sur la nouvelle !

4. Déposez plainte à la police

En cas de vol ou de perte de votre smartphone, allez déposer plainte à la police. Vous aurez besoin pour cela du numéro IMEI, de votre numéro de carte SIM et de votre numéro de téléphone.

Vous recevrez à ce moment-là une attestation de vol qui est nécessaire pour l’assurance.

Comment localiser votre appareil perdu ?

Peut-être le savez-vous mais certains smartphones contiennent un service de localisation de l’appareil. Bien sûr, celui-ci doit être activé avant la perte ou le vol de votre GSM.

Pour les iPhone/iPad

À condition qu’elle ait été activée sur l’appareil perdu, l’application « localiser mon iPhone » vous permet de le retrouver et de protéger vos données à partir d’un autre appareil iOS. Vous pouvez accéder à ce service de localisation via iCloud.com.

  1. Première chose à faire : ouvrir l’application et choisir un appareil pour afficher sa position sur une carte. S’il est situé à proximité, vous avez la possibilité de lui faire émettre un son. Pratique pour le repérer !
  2. Activer le mode « Perdu ». Grâce à celui-ci, vous pouvez verrouiller votre écran à distance (via un code), afficher un message personnalisé sur l’appareil et suivre la position de ce dernier.
  3. Avoir configuré « localiser mon iPhone » sur votre appareil avant de l’avoir égaré vous permet également d’effacer à distance les données qu’il contient. De cette manière, personne d’autre ne pourra les consulter. Sachez tout de même que cette solution engendre la suppression de toutes les informations stockées sur l’appareil. Du coup, vous ne pourrez plus utiliser la fonctionnalité « Localiser mon iPhone » pour connaître son emplacement. Par ailleurs, si vous décidez de supprimer votre appareil de l’application « Localiser mon iPhone », vous désactiverez la fonctionnalité « Verrouillage d’activation ». N’importe qui pourra alors utiliser votre smartphone ou tablette.

Sur les téléphones sous Android

Android Device Manager est un outil lancé par Google qui vous permet de gérer à distance votre tablette ou smartphone en cas de perte ou de vol.

Ce service en ligne est ainsi capable de localiser sur Google Maps les appareils connectés à votre ordinateur grâce à votre adresse Gmail. Autres possibilités intéressantes, vous pouvez grâce à cette fonctionnalité verrouiller à distance votre appareil, en effacer toutes les données et le faire sonner.

Pour profiter de ce service, veillez à l’activer sur votre smartphone dans les Paramètres → Sécurité → Administrateurs de l’appareil → Gestionnaire d’appareil Android. Connectez-vous ensuite sur le site depuis votre ordinateur afin de donner un mot de passe à l’appareil.

Pour les téléphones sous Windows

Ici aussi, pas de panique ! Vous pouvez utiliser un service gratuit de localisation pour Windows Phone. Comme celui des concurrents, cet outil vous permet d’effacer le contenu, faire sonner, verrouiller ou localiser votre téléphone sur une carte.

Pour connaître plus en détail les démarches de localisation de votre Windows Phone, suivez le lien !

Faire assurer votre GSM ou votre tablette

Lorsque vous achetez un nouvel appareil, vous avez déjà peut-être remarqué que le vendeur vous propose de souscrire une assurance pour couvrir le smartphone (ou la tablette) en cas de vol, de perte et de dégâts accidentels.

Concrètement, si vous acceptez, vous devrez payer chaque mois une certaine somme en plus de votre abonnement mobile. Mais ces dépenses supplémentaires en valent-elles vraiment la peine ? Pas si sûr…

Tout dépend en fait des opérateurs mobile ou assureurs et des conditions qu’ils insèrent dans leurs contrats. Souvent, vous constaterez une couverture limitée et la présence de nombreuses restrictions. Celles-ci sont particulièrement importantes en cas de vol où l’infraction doit avoir été commise dans des circonstances bien précises pour pouvoir prétendre à un remplacement de l’appareil.

Par exemple, si quelqu’un vous a dérobé votre smartphone laissé dans votre veste déposée dans un vestiaire, vous ne serez pas remboursé. De même si vous l’avez posé en évidence sur une table, un bureau, dans un véhicule… Retenez que dans la plupart des contrats, vous pourrez recevoir une indemnisation seulement si une agression ou une effraction a été constatée.

Généralement, plus l’étendue des prises en charge est élevée, plus vous devrez débourser chaque mois. Le montant de l’assurance est aussi fixé en fonction de la valeur initiale de votre appareil. Pour ne pas vous faire avoir, prenez le temps de comparer ces deux données !

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.