Combiner nouveau GSM + abonnement : une bonne affaire ?

Afin de fidéliser leurs clients, des opérateurs télécoms proposent un nouveau smartphone à prix réduit en échange d'un abonnement avec engagement. © iStock

En plus de pousser les opérateurs mobile à proposer des offres attractives, le jeu de la concurrence les oblige à faire preuve d’imagination. Depuis plusieurs années, vous pouvez ainsi souscrire un contrat de vente couplée. Présenté comme une promotion alléchante, est-il pour autant toujours avantageux ?

Les opérateurs télécoms ont fort à faire depuis la loi Télécom de 2012. En effet, en plus de continuer à devoir attirer le plus de clients possible, ils ont dû revoir leur stratégie de fidélisation. Est alors apparu un nouveau type de promotion : la vente couplée.

La vente couplée, c’est quoi ?

La vente couplée a tardé à se mettre en place en Belgique. Finalement autorisée en 2009, elle était alors déjà pratiquée dans de nombreux pays voisins. En levant à son tour l’interdiction autrefois imposée, notre pays s’est en fait conformé à une décision prise au niveau européen. À l’époque, ce changement avait été justifié en invoquant la volonté de permettre aux consommateurs de réaliser des économies.

Mais tout cela ne vous dit pas à quoi correspond la vente couplée. Concrètement, cette dernière consiste à combiner la souscription d’un abonnement GSM à l’achat d’un smartphone à prix réduit. Cela signifie donc que l’abonnement et l’achat du téléphone sont liés : l’un ne va pas sans l’autre. En vous dirigeant vers ce genre d’offre, vous vous procurerez un téléphone à moindre frais mais attention, vous devrez en retour vous plier à quelques exigences. Vous serez notamment contraint de signer un contrat avec une longue durée d’engagement, généralement de 12 ou 24 mois.

Des avantages…

Le principal intérêt des offres de vente couplée est de profiter d’un smartphone à prix attractif. Vous avez ainsi l’occasion de réaliser quelques économies étant donné que l’appareil vous aurait coûté plus cher si vous l’aviez acheté seul en magasin.

Autre avantage non négligeable, ce genre de promotion vous permet d’étaler le paiement du téléphone sur plusieurs mois. Dans ce cas, votre facture contient non seulement le prix de votre abonnement mais aussi celui de l’appareil réparti en x mois. Pratique si vous êtes dans le rouge ou si votre budget est insuffisant au moment où vous devez absolument remplacer votre téléphone par un modèle performant.

… mais aussi des contraintes !

Depuis la loi Télécom de 2012, vous pouvez résilier votre abonnement GSM sans aucun frais dès que les six premiers mois de votre contrat sont passés. Grâce à ce système, vous pouvez donc changer d’opérateur mobile assez régulièrement afin de profiter des meilleures offres du moment. Mais cette opportunité pour vous, particulier, constitue un beau défi pour les opérateurs : celui de réussir à garder leurs clients le plus longtemps possible. Et pour y parvenir, ils offrent notamment une réduction sur l’achat d’un téléphone si vous restez chez eux un certain temps. Vous souhaitez mettre fin à votre contrat de vente couplée avant son terme ? Sachez alors que vous devrez payer une indemnité de rupture qui s’élèvera à hauteur de la valeur résiduelle de l’appareil acheté.

Bien sûr, vous procurer un GSM neuf à bon prix est intéressant. Mais ne vous pensez pas gagnant trop vite ! En effet, en échange des euros économisés, votre opérateur exigera que vous souscriviez à un contrat de 12 ou 24 mois. Cela ne vous dérange pas de prime abord ? Pourtant, la concurrence exercée sur le marché des télécoms oblige les entreprises à mettre à jour leurs tarifs régulièrement. En vous engageant pour une telle durée, vous vous priverez dès lors d’offres plus avantageuses. En effet, vous ne pourrez pas changer d’abonnement comme vous le souhaitez et devrez continuer à payer la somme fixée pendant 12 ou 24 mois.

Cette contrainte est d’autant plus grande que certains opérateurs n’hésitent pas à vous proposer un prix très bas du téléphone mais couplé à un abonnement très cher. Résultat, vous vous retrouvez à payer une somme importante et ne réalisez donc pas du tout d’économie. Au contraire, vous auriez payé moins cher si vous aviez acheté vous-même l’appareil sans abonnement. D’autant plus qu’avec une offre conjointe, vous avez un choix limité dans les forfaits mobile disponibles avec le GSM souhaité. Vous serez donc contraint de prendre un abonnement qui ne correspond pas forcément à votre profil d’utilisateur.

Cependant, dans certains cas, combiner abonnement GSM et smartphone peut se révéler avantageux. Pour être certain d’être gagnant, il n’y a pas mille solution : il faut calculer !

Comment savoir si l’offre est avantageuse ?

Vous apprêtez-vous à faire une bonne affaire ? Pour répondre à cette question, vous devez comparer le prix de l’abonnement inclus dans l’offre couplée à celui qui correspond à votre profil d’utilisateur. C’est-à-dire à celui que vous auriez pris sans avoir droit à un téléphone. Si vous ne savez pas comment choisir votre forfait mobile, ce n’est pas grave, consultez les conseils indiqués dans le guide concerné !

Ça y est, vous connaissez les montants mensuels des deux abonnements ? Multipliez alors la différence entre les deux par la durée du contrat (nombre de mois) de la vente couplée. Ensuite, ajoutez au chiffre obtenu le prix auquel vous pouvez acheter le smartphone.

Exemple : imaginons que l’appareil dont vous rêvez coûte 400 euros. Vous décidez alors de souscrire une offre de vente couplée qui vous permet de vous offrir ce téléphone pour 50 euros. En contrepartie, vous devez prendre un abonnement mobile qui vous coûte 45 euros par mois pendant 24 mois. Sans cette vente couplée, vous vous seriez contenté d’un abonnement à 25 euros/mois.

Combien vous coûtera alors au total votre smartphone ?

45-25 = 20 euros.

Autrement dit, vous payez 20 × 24 = 480 euros de plus pendant 24 mois en prenant l’abonnement à 45 euros au lieu de celui à 25 euros.

Étape suivante : 480 + 50 = 530 euros.

En conclusion, vous avez donc payé votre GSM 530 euros au lieu de 400 euros.

Ce qu’il faut retenir de cette démonstration, c’est que vous ne devez pas vous laisser séduire directement par une offre de vente couplée. Prenez plutôt le temps de calculer le coût total afin de déterminer si elle vous fera perdre de l’argent ou en gagner. Certes, elle vous permettra d’étaler le prix du téléphone sur une certaine période mais selon les cas, elle vous aura obligé à dépenser un montant plus élevé que le téléphone seul. Avant de signer un contrat, assurez-vous donc qu’il en vaille le coup !

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.