Test de débit : quelle est la vitesse réelle de votre connexion internet ?

Pour connaître la vitesse réelle de votre connexion internet, ne vous fiez pas aux chiffres annoncés par les opérateurs mais réalisez plusieurs tests de débit. © iStock

En tant que consommateur, vous pouvez parfois éprouver un sentiment d’arnaque. C’est par exemple le cas lorsque vous avez souscrit une offre internet promettant un débit élevé et que pourtant, votre connexion est lente. Pour éviter une telle déception, avant de signer un contrat, réalisez au préalable un test de débit.

Sans doute l’avez-vous remarqué : entre les performances théoriques annoncées par votre opérateur et les débits observés à la maison, le fossé est parfois important. Pour savoir à quel point, vous pouvez effectuer un test de débit. Consistant à mesurer la vitesse de votre connexion internet, il vous sera utile que vous bénéficiez de la technologie ADSL, VDSL, fibre optique ou même du câble. Pour vous en assurer, il vous suffit de vérifier quel type de raccordement il prend en charge.

Quoi qu’il en soit, cette évaluation individuelle de votre connexion vous fournira de précieux éléments. En effet, en plus de déterminer la rapidité à laquelle apparaissent les sites internet que vous visitez, elle vous indiquera la vitesse à laquelle vous pouvez télécharger ou envoyer des données sur le web. Ensuite, c’est assez simple à comprendre : plus les débits affichés sont élevés, plus votre connexion est performante.

Attention, ne confondez pas le test de débit avec le test d’éligibilité ! Ce dernier a pour but de connaître les offres internet accessibles depuis votre lieu de résidence.

Pourquoi mesurer votre vitesse de connexion ?

Dans leurs publicités ou sur leur site internet, les opérateurs communiquent uniquement le débit maximal théorique qui peut être atteint sur leur réseau pour un abonnement donné. Cependant, cette information n’a pas de grande valeur car elle consiste juste en une estimation. En effet, elle ne tient compte que de quelques informations techniques telles que la longueur des câbles de raccordement alors que la vitesse de votre connexion dépend de bien d’autres facteurs. Ainsi, en plus de varier selon les fournisseurs d’accès à internet, elle est également influencée par votre matériel informatique (ordinateur, modem) et votre installation personnelle. Cela veut dire que selon le type de réseau local mis en place chez vous (CPL, Wi-Fi, câble Ethernet), vous ne profiterez pas du même débit.

Alors pourquoi effectuer un test ? Pour la simple et bonne raison qu’il vous permettra de découvrir les réelles possibilités offertes par votre connexion. Par exemple, d’après l’IBPT, le téléchargement d’un film de qualité DVD nécessite presque 5 heures avec une connexion de 2 Mb/s, 1h11 en 8 Mb/s, 24 minutes en 24 Mb/s et enfin, que 11 minutes avec une connexion de 50 Mb/s.

Fonctionnement d’un test de débit

Le but d’un test de débit est de vous livrer des résultats précis concernant la qualité de votre connexion. Pour ce faire, il procède généralement à trois types de mesure :

  1. le ping, correspondant au temps de réponse (ou temps de latence) de votre connexion. C’est-à-dire à la durée nécessaire à l’envoi et au retour d’un paquet de données entre votre terminal (ordinateur, tablette, smartphone) et le serveur distant utilisé pour le test. Plus le temps de latence est élevé, plus la communication s’établit rapidement. Tenez notamment compte de cette donnée si vous êtes féru de jeux en ligne. En effet, un faible ping engendrera un ralentissement de la partie en cours qui s’appliquera à tous les participants en cas de mode multijoueurs.
  2. le débit (ou bande passante) descendant de votre connexion (download) : il s’agit de la vitesse à laquelle sont acheminées les données venant du réseau internet vers votre ordinateur. Ce débit conditionne par exemple le téléchargement de fichiers, l’affichage des pages web et le relevé des vos e-mails.
  3. le débit montant de votre connexion (upload) : il correspond aux informations qu’envoie votre ordinateur sur internet (e-mails, partage de photos sur les réseaux sociaux, sauvegarde de fichiers dans le Cloud…).

Que faire avant de lancer un test ?

La performance de votre connexion varie selon de nombreux facteurs. Si certains sont propres à votre opérateur comme les paliers de débit et l’entretien des câbles, d’autres relèvent par contre de votre responsabilité.

Dès lors, pour obtenir des résultats fiables, vous pouvez prendre quelques précautions avant de lancer le test :

  • évitez de télécharger tout fichier en parallèle (logiciel, vidéo…) ;
  • désactivez les logiciels de partage de fichiers en peer-to-peer (P2P) ;
  • fermez vos onglets et n’ouvrez pas d’autres fenêtres de votre navigateur ;
  • déconnectez les appareils consommant la bande passante (PC, console, TV, GSM, tablette…) ;
  • reliez votre ordinateur à un câble Ethernet afin de le connecter à internet et coupez le Wi-Fi.

Comment interpréter les résultats ?

Ça y est, vous connaissez enfin la vitesse réelle de votre connexion internet. Reste à savoir si les résultats indiqués doivent vous réjouir ou au contraire, vous désespérer…

Commençons par le ping. S’il est inférieur à 30 ms, il est excellent ! Situé entre 30 et 60 ms, il est considéré comme très bon et entre 60 et 100 ms, comme bon. Sa valeur est comprise entre 100 et 200 ms ? Il est alors acceptable mais attention, il devient médiocre une fois supérieur à 200 ms. À partir de 300 ms, il est même carrément mauvais. Pour les amateurs de jeux multijoueurs en ligne, il est donc vivement recommandé d’avoir un ping inférieur à 60 ms. À titre indicatif, sachez qu’une connexion ADSL permet généralement un ping entre 30 et 80 ms.

0 ms 30 ms 60 ms 100 ms 200 ms 300 ms
Excellent Très bon Bon Moyen Médiocre Mauvais

Parlons maintenant des débits. Ils se distinguent en trois catégories :

Bas débit Haut débit Très haut débit
Vitesse < 30 Mb/s 30 Mb/s ≥ Vitesse < 100 Mb/s Vitesse ≥ 100 Mb/s

Ce qu’il faut en retenir ? Si vous disposez par exemple d’une connexion haut débit, elle doit vous permettre de profiter d’une vitesse se situant entre 30 et 100 Mb/s. Quant au très haut débit, il doit correspondre au minimum à 100 Mb/s.

Des chiffres différents à chaque test

Attention, ne prenez pas pour argent comptant les informations obtenues via le test. Celles-ci sont purement indicatives et peuvent varier d’une fois à l’autre. D’ailleurs, faites l’expérience : il y a de grandes chances pour que vous obteniez des résultats différents à chaque fois que vous lancez le test. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils dépendent de multiples paramètres. Par exemple, du moment de la journée. Durant les heures où la fréquentation est à son maximum, le réseau est ainsi saturé, provoquant un ralentissement du trafic. Entrent également en ligne de compte le chemin parcouru par le signal lors du test et le serveur utilisé.

Pour mieux comprendre, vous devez savoir que la Toile comprend de nombreux croisements comme toute infrastructure de transport. Chacun d’entre eux possède ainsi ses propres limites de vitesse et dispose de capacités différentes. Le scénario est dès lors le même que lorsque vous êtes en voiture. Pendant que vous patientez quand le feu de signalisation autorise les autres automobilistes à circuler, les données transmises à votre ordinateur doivent attendre tandis que c’est au tour d’autres informations à parcourir du chemin. Résultat : le trafic subit parfois quelques ralentissements tant il y a de composants réseau à travers lesquels les données doivent passer.

Par ailleurs, si les conditions de trafic influencent votre vitesse, notez aussi qu’elles dépendent de la situation géographique du site consulté. Les points d’envoi et de réception de données ont donc autant leur importance que le chemin emprunté pour le transfert.

Enfin, pour obtenir un résultat représentatif, effectuez plusieurs tests à différents moments de la journée et différents jours de la semaine. Ensuite, établissez la moyenne de cette série de tests successifs. De cette manière, vous serez certain que la valeur obtenue n’est pas seulement valable à un moment spécifique.

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.