Les packs quadruple play disponibles en Belgique

D'après l'IBPT, la Belgique est plus chère que la France et les Pays-Bas pour les offres 4 Play en très haut débit. © iStock

En Belgique, en matière d’offres quadruple play, la concurrence est faible. Pour l’instant, peu d’opérateurs proposent ce type de formules quatre-en-un qui comportent un abonnement GSM en plus du pack triple play. Quel impact cela a-t-il pour le consommateur ? Notre pays se classe-t-il parmi les pays bons marchés ?

Dans le monde des télécommunications, le quadruple play correspond à un type d’offres incluant quatre services au sein d’un même contrat : l’accès à internet, la télévision, la téléphonie fixe et la téléphonie mobile.

En 2015, la troisième édition de l’étude comparative des prix des produits télécoms réalisée par l’IBPT (régulateur belge des télécoms) nous apprenait que cette formule connaissait une percée. Toutefois, seulement 4 % des ménages avaient souscrit une telle offre.

Si l’aspect pratique de ce genre de pack peut séduire, qu’en est-il financièrement ? C’est ce que nous allons voir en faisant un tour d’horizon des offres disponibles sur le marché !

Les offres 4 Play en Belgique

Opérateur Nom de l’offre Prix mensuel
SFR
Box SFR White 39 € + forfait mobile White (4,99 €), Silver (14,99 €), Yellow (20 €) ou Black (24,95 €)
Box SFR Silver 49 € + forfait mobile White (4,99 €), Silver (14,99 €), Yellow (20 €) ou Black (24,95 €)
Box SFR Black 59 € + forfait mobile White (4,99 €), Silver (14,99 €), Yellow (20 €) ou Black (24,95 €)
Opérateur Nom de l’offre Prix mensuel
Telenet
Whop 68,82 € + King (15 €), King Supersize (20 €) ou Kong Supersize (45 €)
Whoppa 79,48 € + King (15 €), King Supersize (20 €) ou Kong Supersize (45 €)
Opérateur Nom de l’offre Prix mensuel
VOO
Pack Toudoo + Mobile 54,95 € + toudoo (12 €), wahoo (22 €) ou tatoo (32 €)
Pack Wahoo + Mobile 64,95 € + toudoo (12 €), wahoo (22 €) ou tatoo (32 €)
Pack Tatoo + Mobile 84,95 € + toudoo (12 €), wahoo (22 €) ou tatoo (32 €)
Opérateur Nom de l’offre Prix mensuel
Scarlet scarlet Trio + Mobile 39 € + Red (8 €), Hot (18 €) ou Chili (28 €)
Opérateur Nom de l’offre Prix mensuel
Proximus Tuttimus 88,95 € (abonnement GSM 2 GB), 99,95 € (abonnement GSM 5 GB), 110,95 € (abonnement GSM 10 GB)

Quelle offre souscrire ?

Il n’est pas toujours évident de comparer les abonnements internet et autres produits télécoms car ils comportent chacun leur particularité. Bien sûr, nous pouvons les classer en différentes catégories en tenant compte de leurs ressemblances mais des points se différencieront toujours. Par exemple, au niveau des services additionnels.

Si nous pouvons aisément identifier les offres les moins chères, nous pouvons donc difficilement dire qu’elles sont plus avantageuses pour tout le monde. Un produit dont le prix est plus élevé peut ainsi mieux convenir à certains d’entre vous en raison de ses spécificités. Des critères qualitatifs comme le Wi-Fi gratuit ou le nombre de chaînes de télévision peuvent en effet servir l’intérêt d’utilisateurs finaux. En plus de l’aspect financier, prenez donc le temps de comparer l’ensemble des caractéristiques des contrats (débit internet, conditions des appels fixes, VoD…).

Le montant total à payer chaque mois dépendra également de vos habitudes de consommation en téléphonie mobile. Dans les tableaux repris ci-dessus, vous constaterez que vous pouvez coupler différents abonnements à un pack triple play. À vous donc de bien choisir votre formule tarifaire afin de diminuer votre facture GSM de manière significative.

La Belgique plus chère que ses voisins ?

L’IBPT s’est attelé à réaliser une étude comparative du niveau des prix des produits de télécommunications en Belgique, aux Pays-Bas, en France, en Allemagne, au Luxembourg et au Royaume-Uni. L’Institut s’est basé sur les tarifs en vigueur en août 2015.

Qu’en ressort-il ?

Pour le haut débit (30-100 Mb/s) et en excluant les coûts d’utilisation supplémentaires pour la téléphonie fixe, la Belgique se classe en troisième position devant l’Allemagne et le Luxembourg. Le Royaume-Uni, moins cher que les autres, prend la première place et les Pays-Bas la deuxième. En matière de quadruple play, la moyenne belge pour cette catégorie est de 72,01 euros contre 48,82 euros pour le Royaume-Uni. À savoir que le calcul tient compte d’un forfait mobile de minimum 100 minutes d’appel et 500 MB de data.

Passons maintenant au très haut débit (vitesse ≥ 100 Mb/s). Les conditions mobile restent les mêmes et les coûts d’utilisation supplémentaires pour la téléphonie fixe sont toujours laissés de côté. La Belgique arrive une nouvelle fois en troisième position mais avec une moyenne de 78,27 euros. Elle est encore suivie de l’Allemagne et du Luxembourg mais c’est la France qui est le pays le moins cher (53,46 euros).

Le succès des offres conjointes

Les Belges sont-ils friands des offres conjointes ? Et bien oui, de plus en plus ! Attention, ce terme n’est pas réservé au 4 Play mais est utilisé dès l’achat de plusieurs produits auprès d’un même opérateur. Vous recevez alors une seule facture pour l’ensemble des services.

D’après l’IBPT, 68,4 % de la population belge profitait d’une offre télécoms conjointe fin 2014. Ce sont surtout la large bande fixe (accès à internet à haut débit) et la téléphonie fixe qui sont achetées de manière couplée à un autre service de télécommunications.

Chez nous, environ 37 % des personnes ayant souscrit une offre conjointe disposent d’un triple play classique (internet haut débit, téléphonie fixe et télévision). La deuxième formule combinée la plus populaire est le quadruple play. C’est ce qu’ont livré les résultats d’une consultation des consommateurs menée en 2015 par l’IBPT auprès de 1 292 participants.

L’avantage des offres conjointes est de parfois être plus intéressantes financièrement que l’achat séparé de plusieurs produits auprès d’un même fournisseur. Par contre, le régulateur télécoms indique dans son étude comparative que les consommateurs bénéficiant de ce genre de formules sont moins enclins à changer de fournisseur télécom. La raison ? Ils craignent que le transfert des services dont ils profitent soit trop compliqué à effectuer. C’est votre cas aussi ? Pour vous rassurer, n’hésitez pas à consulter le guide consacré aux démarches de migration vers un nouvel opérateur.

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.