Comment ouvrir un compteur d’électricité existant ?

Au moment de votre arrivée dans un nouveau logement, pensez à passer le compteur à votre nom. © Pixabay

Voilà que vous avez déménagé et prenez possession de votre nouveau chez-vous. Comment faire pour être fourni rapidement en électricité ? À qui demander la mise en service ? Au bout de combien de temps aurez-vous du courant ? Et enfin, combien cette opération va-t-elle vous coûter ? Découvrez tout cela maintenant !

Mise en service de l’électricité : pour quoi faire ?

Les démarches à faire pour l’énergie lors d’un déménagement sont nombreuses. Cependant, une étape est particulièrement cruciale : la mise en service de l’électricité. Elle va vous permettre d’ouvrir le compteur à votre nouvelle adresse ou de le reprendre à votre nom. Dans les faits, il est possible qu’en arrivant, vous ne disposiez pas de courant parce que le compteur a été fermé. Cette situation est contraignante, c’est vrai, mais vous pouvez la régler en respectant la marche à suivre.

Et justement, quelle est-elle ? Elle consiste à vous obliger à souscrire un contrat d’électricité auprès du fournisseur d’énergie de votre choix avant de demander la mise en service. Tant que cela n’est pas fait, votre gestionnaire de réseau de distribution (GRD) ne se rendra pas à votre domicile pour vous rendre l’électricité. Et dans le cas où celle-ci est toujours présente lors de votre emménagement, votre GRD viendra la couper. Vous avez donc tout intérêt à rapidement passer le contrat de fourniture à votre nom.

Attention : ne confondez pas la mise en service (ouverture d’un compteur existant) avec le raccordement d’une maison neuve à l’électricité. Ce dernier désigne l’opération servant à connecter votre bâtiment au réseau électrique local. Ce n’est que lorsque le raccordement a été effectué que vous pouvez réclamer une première mise en service, soit la première ouverture du compteur. Cette dernière est généralement gratuite, au contraire des suivantes.

Dans quels délais interviendra votre GRD ?

Vous l’avez compris, c’est le GRD actif dans votre commune qui est compétent pour procéder à la mise en service de l’électricité. Vous ignorez quelle est l’entreprise en question ? Pour le savoir, entrez votre code postal sur le site internet de Synergrid, la fédération des gestionnaires des réseaux d’électricité et de gaz en Belgique.

Avant de contacter la société, rappelez-vous que vous devez avoir souscrit au préalable une offre d’énergie auprès d’un fournisseur. Comptez qu’un ou deux jours ouvrables sont nécessaires pour que votre GRD soit informé par votre fournisseur de la signature de votre contrat. La nouvelle lui sera transmise via un système informatique commun.

Vient ensuite le moment de fixer un rendez-vous pour l’ouverture du compteur. Pour les personnes habitant à Bruxelles, le GRD compétent est Sibelga. Ce dernier interviendra au minimum 2 jours ouvrables après l’avoir contacté alors qu’ORES, principal GRD en Wallonie, table plutôt sur trois.

Bref, comme vous pouvez le remarquer, les délais varient d’un gestionnaire à l’autre. Le mieux à faire est donc de téléphoner à celui actif dans votre zone d’habitation. Par ailleurs, afin de connaître plus précisément l’heure de passage du technicien, contactez à nouveau la société la veille de la date convenue.

Le coût d’une mise en service pour l’électricité

Il va être compliqué de vous communiquer un prix précis pour l’ouverture du compteur car il dépend de la commune et du gestionnaire de réseau. Par contre, nous pouvons vous dire qu’il se situera généralement entre 50 et 150 euros. Par exemple, Sibelga vous factura cette opération à 90,75 euros (TVAc) et Infrax à 80,73 euros (TVAc).

Quant à la fermeture du compteur, certains GRD pratiquent cette intervention gratuitement. Mais une nouvelle fois, vous devez vous renseigner auprès du vôtre.

Le saviez-vous ? Si à votre arrivée votre nouveau logement est toujours alimenté en électricité, vous ne devrez pas payer de frais de mise en service. À condition bien sûr que votre GRD ne soit pas venu couper le compteur par la suite.

Devez-vous être présent lors de l’opération ?

Il est vivement conseillé que vous soyez là lors du passage du technicien de votre GRD. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’un rendez-vous doit être fixé. Si vous êtes absent, le technicien n’aura pas accès à l’installation présente à l’intérieur de votre logement et ne pourra pas effectuer la mise en service.

Il vous est réellement impossible de vous libérer le jour J ? Dans ce cas, sollicitez un proche afin qu’il se rende à votre place au rendez-vous et n’oubliez pas de lui confier un double de vos clés ! Par ailleurs, vous avez également tout intérêt d’un point de vue financier à ce que quelqu’un soit présent. En effet, si la venue du technicien a été programmée et que personne n’est là pour l’accueillir, votre GRD pourra vous facturer des coûts de « déplacement inutile ». Sachant que par exemple chez Infrax ils s’élèvent à 80,73 euros (TVAc), soit le même prix que la mise en service.

Le secret : anticiper

Un déménagement réussi est un déménagement organisé. N’attendez pas la dernière minute pour vous préoccuper de l’électricité au risque de ne pas en disposer directement dans votre nouveau logement.

Le schéma idéal ? Si vous souhaitez garder votre fournisseur d’énergie actuel, prévenez-le un mois à l’avance de votre futur transfert d’adresse. Mais pourquoi ne pas profiter de ce changement d’habitation pour comparer les offres d’électricité ? En vous y prenant assez tôt, vous aurez tout le loisir de repérer l’offre la moins chère. Restera alors à contacter l’entreprise concernée pour signer le contrat. Mais attention, pour ne payer aucune indemnité de rupture, veillez à respecter le préavis d’un mois imposé par votre ancien fournisseur !

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.