Louer un véhicule avec possibilité de rachat : intéressant ou non ?

Louer une voiture durant plusieurs années avant éventuellement de l’acheter n’est pas toujours un bon plan. © iStock

Il est temps pour vous d’acquérir un véhicule flambant neuf mais vous ne voulez pas immobiliser un capital important. Pourquoi alors ne pas opter pour un leasing ? Cette formule pourrait vous séduire grâce à ses quelques atouts mais attention, elle n’est pas forcément plus économique.

Acheter une nouvelle voiture est un projet excitant qui peut être difficile à concrétiser en raison des fonds qu’il nécessite. Cependant, à chaque problème sa solution ! Sur le marché, vous constaterez l’existence de plusieurs modes de financement dont le leasing. Et si elle était là, l’alternative idéale ?

Autrefois, seuls les indépendants et entreprises avaient le choix entre le prêt bancaire traditionnel, le renting et le leasing auto. Un temps révolu puisque dorénavant, ce dernier s’adresse également aux particuliers. En 2016, les concessionnaires ont commencé à multiplier les offres de « private lease » et cette année-là, environ 3 000 véhicules ont été immatriculés par ce biais en quelques mois. Mais ce succès naissant est-il justifié ? Pour le savoir, voyons en quoi consiste cette pratique ainsi que ses avantages et inconvénients.

Quel est le principe du leasing ?

Le leasing est une formule de location de véhicule qui fait la différence entre la propriété du bien et l’utilisation de ce dernier.

Elle permet non seulement de garder sa capacité d’emprunt et de l’investir dans d’autres projets mais aussi de rouler dans une voiture d’une gamme supérieure moyennant un coût maîtrisé.

Concrètement, cette forme de financement fait appel à trois types d’intervenants : le preneur de leasing, le donneur et le fournisseur. Dans un premier temps, la société de leasing, qui peut être une banque, une société indépendante ou un constructeur, se procure auprès du fournisseur de votre choix une voiture répondant à vos critères. Elle conclut ensuite avec vous un contrat de leasing à durée déterminée qui oscille entre 24 et 60 mois.

Bien sûr, en échange de la location, la compagnie vous réclame le paiement d’une redevance mensuelle. Celle-ci varie notamment en fonction du modèle du véhicule et de son utilisation.

Attention : pendant la durée du leasing, vous n’êtes pas le propriétaire de la voiture. Il continue d’appartenir à la société de leasing à qui vous le louez pour pouvoir l’utiliser.

Ne pas confondre leasing financier et leasing opérationnel

Il existe deux formes principales de leasing :

  1. le leasing financier : cette formule offre deux choix au client à l’échéance du contrat. Soit il restitue la voiture à la société de leasing, soit il l’acquiert pour un montant défini d’avance. Il n’y a aucune obligation d’achat, c’est donc à lui de décider.
  2. le leasing opérationnel : il consiste en une location de véhicule à long terme. Il convient aux personnes n’envisageant pas du tout l’acquisition du bien et appréciant changer de voiture régulièrement.
En 2016, le leasing auto opérationnel a connu un certain succès en Belgique. Source : RTL TVI

Les avantages du leasing…

L’idée du leasing pour particuliers est de proposer un système qui leur assure une certaine tranquillité. En effet, les clients n’ont à craindre ni frais imprévus, ni tracas administratifs car ils bénéficient d’une formule de location tout compris.

Le tarif mensuel fixe comporte le loyer, c’est-à-dire le prix dû pour l’utilisation de la voiture, et les coûts additionnels. Ces derniers regroupent les taxes de roulage, les frais d’entretien et de réparation… La liste peut être encore longue selon les services à la carte désirés. Des prestations telles que le remplacement des pneus, l’assurance RC, la couverture des dégâts matériels et l’assistance en cas de panne ou d’accident peuvent ainsi également être comprises dans le forfait.

Bref, seules les éventuelles amendes et le carburant resteront à votre charge. Sachant que les frais inhérents à la possession d’une voiture peuvent vite grimper, il peut être assez avantageux de profiter d’un pack complet.

En outre, le « private lease » peut constituer un sacré atout pour les jeunes conducteurs qui doivent habituellement payer une prime d’assurance auto plus élevée. En effet, cette formule ne leur impose pas une augmentation du loyer. Il est toutefois à noter qu’elle n’est souvent accessible qu’à partir de 23 ans.

Jeune fille au volant
Le leasing est une offre intéressante pour les jeunes conducteurs en raison du prix raisonnable de l’assurance. © iStock

Attention : en cas de leasing, vous êtes tenu à une obligation financière durant une certaine période. Si vous décidez de résilier le contrat de manière anticipée, vous devrez donc payer une indemnité de rupture pouvant s’élever à plusieurs mensualités.

…et ses contraintes !

Nettoyage de l'intérieur d'une voiture
© iStock

Il faut savoir qu’un contrat de leasing impose un kilométrage annuel limité, parfois appelé « franchise kilométrique ». Vous pourrez augmenter le plafond fixé lors de la signature mais alors le coût de location grimpera. Si vous le dépassez en cours de route, vous devrez payer des pénalités. Réfléchissez donc bien à l’usage que vous ferez du véhicule avant de signer.

C’est un fait, durant le contrat de leasing, vous n’êtes pas le propriétaire du véhicule. Par conséquent, vous avez l’obligation de le maintenir dans un bon état et ne pouvez pas développer votre créativité en le customisant, au risque de devoir vous acquitter de frais supplémentaires. À moins qu’il vous soit toujours possible de le restituer dans l’état initial.

En parlant d’argent, n’oubliez pas que le leasing implique une prime mensuelle fixe. L’inconvénient ? À la fin du contrat de location, si vous rendez le véhicule, vous ne récupérerez pas les loyers versés mais uniquement l’éventuel dépôt de la garantie. Celle-ci revient à payer jusqu’à 15 % de la facture d’achat de la voiture neuve.

De plus, les formules de leasing destinées aux particuliers sont récentes et donc encore peu développées. Et en l’absence d’une réelle concurrence, il est compliqué de profiter de prix attractifs.

Le leasing : un bon plan pour les particuliers ?

Ce n’est pas un secret, le leasing automobile est intéressant pour les entreprises et les indépendants car les frais du véhicule sont déductibles fiscalement. Par contre, cela n’est pas vrai pour les particuliers.

Par conséquent, il vaut mieux vérifier que le leasing vous reviendra en effet moins cher que l’achat au comptant ou l’achat à crédit. Il est en effet possible qu’une formule de financement classique soit plus avantageuse à terme en prenant par exemple la peine de négocier les taux. Cet exercice de comparaison est donc compliqué et dépend des situations. Sans compter qu’il est difficile de prédire la valeur de revente d’un véhicule dans 3 ou 5 ans et de définir le prix d’achat d’un véhicule en raison de la marge de négociation laissée au client.

Il faut tout de même reconnaître que malgré son coût financier, cette forme de financement est pratique pour les personnes ne pouvant souscrire un crédit ou aimant changer de véhicule fréquemment.

Le plus important reste dans tous les cas de lire attentivement les conditions générales du contrat afin d’éviter toute mauvaise surprise durant la location ou lors de la restitution du véhicule.

L’intérêt du leasing opérationnel pour les particuliers. Source : « On n’est pas des pigeons », RTBF

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.