L’imposition des revenus mobiliers

Les règles fiscales ont beaucoup changé ces dernières années et il n’est pas facile de s’y retrouver dans la fiscalité des revenus mobiliers en Belgique. La matière est très technique et il n’est pas question de rentrer dans un débat fiscalo-juridique. On ne va pas s’arrêter sur tous les alinéas de chacun des articles des différentes lois. Néanmoins, KillMyBill relève le défi de rendre la fiscalité des revenus mobiliers compréhensible! Accrochez vos ceintures, c’est parti !

Le taux de précompte mobilier pour les revenus financiers est en général de 25%. C’est simple ! Ce taux s’applique à tous les dividendes reçus. Attention, pour les dividendes versés par des sociétés étrangères, il peut y avoir une double imposition avec prélèvement à la source par le pays de la société. Pour les revenus de l’épargne, il convient de différencier les comptes d’épargne réglementés des autres produits. La particularité des comptes d’épargne réglementés permet de bénéficier d’un double avantage fiscal: d’abord une partie des revenus mobiliers n’est pas imposée (première tranche de 1900€ par personne physique en 2014 et 3800€ par couple). D’autre part, les revenus au delà de cette tranche ne sont imposés qu’au taux réduit de 15%. Ce taux réduit de 15% est aussi appliqué aux intérêts des bons dits “Leterme” et aux revenus des Sicafi de logement.

Voilà, vous savez tout sur l’imposition des revenus mobiliers. Ce n’est tout de même pas si compliqué !

Comparez les prix des fournisseurs de compte d'épargne

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.