Comment économiser de l’énergie lorsque vous partez en vacances ?

Pourquoi laisser vos installations consommer de l'énergie pendant que vous êtes en vacances ? Faites plutôt des économies ! © Pixabay

Ça y est, vous êtes sur le départ ? Avant de laisser votre logement inoccupé pendant plusieurs jours, vous pouvez effectuer quelques réglages au niveau de vos appareils ménagers. Le but ? Qu’ils ne consomment pas d’énergie inutilement et que vous réalisiez ainsi des économies pour compenser les coûts de votre voyage !

Vous avez décidé de vous éloigner un temps de la Belgique pour aller lézarder au soleil ? Ou simplement pour vous reposer ? Qu’importe la raison de votre absence, il n’y a jamais de mauvaise occasion pour alléger votre facture de gaz et d’électricité. Alors pour entamer de la bonne manière vos congés, appliquez ces quelques astuces. Réduction de votre consommation d’énergie garantie !

À l’approche des beaux jours

Les vacances d’été se profilent ? Alors voici venu le temps de…

  • Couper le chauffage ou mettre le thermostat en position été. Ce mode permet à la chaudière de ne s’enclencher plus que pour l’eau sanitaire. Pratique quand on sait que la réduction de votre facture de chauffage a un impact significatif sur votre budget consacré à l’énergie. Si par contre vous partez en hiver, pensez à basculer votre appareil en mode « hors gel ».
  • Purger vos radiateurs (c’est-à-dire enlever l’air qui se trouve dans le radiateur) lorsque votre chaudière est en mode été.
  • Votre chauffe-eau est indépendant de votre chaudière ? Dans ce cas, pas besoin de modifier la température de l’eau, elle reste identique en été.
  • Ouvrir les vannes thermostatiques des radiateurs au maximum lorsque vous n’utilisez plus le chauffage. Cela empêchera l’élément qui se déplace selon la température atteinte dans la pièce de se bloquer au moment où vous repositionnerez la vanne.
  • Faire l’entretien de votre chaudière à gaz, au mazout… Il est préférable de vous y prendre en été afin d’être certain que votre installation soit en parfait état de marche pour l’hiver prochain.
  • Commencer à penser à remplacer votre chaudière si celle-ci a plus de 20 ans. En effet, si elle venait à tomber en panne durant les périodes fraîches, vous devrez vous passer de chauffage pendant quelques jours.

À faire avant de partir en vacances

  • Vider et éteindre votre frigo. Ensuite, laissez-le ouvert afin d’éviter les moisissures. Saviez-vous qu’il fait partie des appareils les plus énergivores de votre logement ? Il peut en effet être responsable jusqu’à 10 % du montant de votre facture d’électricité ! D’ailleurs, essayez également de dégivrer votre congélateur puisque 0,5 cm de givre augmente jusqu’à 30 % sa consommation !
  • Débrancher tous les appareils électriques et électroniques inutiles durant votre absence : TV, ordinateurs, consoles de jeu, modems, four à micro-ondes, chargeurs de GSM… Cependant, veillez à ne pas couper l’électricité complètement (compteur général) si l’un de vos appareils, comme par exemple l’alarme de votre maison, doit continuer à fonctionner pendant votre absence.
  • Couper le gaz et l’eau. Il s’agit là d’une précaution de sécurité qui vous mettra à l’abri d’une mauvaise surprise à votre retour.
  • Fermer les volets et/ou tirer les rideaux des pièces exposées au soleil. Cela permettra de garder votre logement au frais en cas de fortes chaleurs.

Éteindre votre chaudière…

Si vous désirez couper votre chaudière avant vos vacances d’été, pourquoi pas. Vous n’avez pas de conséquences indésirables à craindre et au contraire, vous éviterez toute consommation inutile. En effet, si votre chaudière à gaz comporte une veilleuse, elle continue d’utiliser de l’énergie. Par contre, c’est un geste à ne pas faire en hiver car cela risque d’entraîner un gel des canalisations. Préférez à ce moment-là le mode « hors gel ».

… pour garantir votre sécurité ?

Nombreuses sont les personnes à s’inquiéter d’une fuite de gaz lorsqu’elles s’absentent pour une durée plus ou moins longue. Pour se rassurer, elles décident alors de couper l’arrivée de gaz. C’est un geste très souvent conseillé mais qui n’est cependant pas obligatoire en raison des mécanismes de sécurité prévus dans la conception des appareils à gaz. Ceux-ci consistent par exemple à ajouter une odeur particulière au gaz afin de le rendre directement détectable, par vos voisins dans ce cas-ci, et à placer des sondes de surchauffe et de débordement qui déclenchent l’arrêt de la chaudière en cas de problème.

… et pour réaliser des économies ?

Forcément, quand vous n’êtes pas chez vous, vous n’avez pas besoin de chauffer votre logement. Pourquoi maintenir votre salon à 20 degrés alors que vous êtes en train de profiter ailleurs des rayons du soleil ? Vous pouvez donc décider de descendre la température à 16 degrés, vous réaliserez déjà ainsi des économies de l’ordre de 10 à 15 %. Notez également qu’en l’absence de demande de chaleur, les chaudières modernes ne consomment pas d’énergie. Pour les anciens modèles avec veilleuse, vous pouvez fermer la vanne d’arrivée du gaz.

À votre retour

Les vacances sont terminées et vous voilà de retour chez vous ! Dans ce cas, il vous suffit de remettre en route tous vos appareils et de rouvrir les arrivées d’eau et de gaz. Le confort que vous retrouverez en arrivant dépendra de la qualité d’isolation de votre maison : meilleure elle est, moins la perte de chaleur aura été grande durant votre absence.

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.