Les clés pour bien gérer votre compte épargne

Vie compte épargne de A à Z. Photo : Pixabay

Il existe deux types de comptes épargne, les comptes épargne réglementés et les autres. Les premiers présentent plusieurs avantages qui peuvent se révéler intéressants. Avant de se précipiter pour ouvrir un compte épargne, il est important de bien choisir un compte épargne correspondant à ses besoins et ses attentes et d’étudier ses caractéristiques pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Vous êtes décidé à ouvrir un compte épargne mais vous avez peur que cela soit trop compliqué ? Vous ne savez pas exactement vous y prendre pour en ouvrir un ? KillMyBill vous explique tout sur la gestion des comptes épargne, une fois que vous aurez fini ce guide vous serez un expert en la matière.

Ouvrir un compte d’épargne

Banque traditionnelle ou banque en ligne ?

Si vous souhaitez ouvrir un compte épargne, une des premières questions que vous devez vous poser est le type de banque dans laquelle vous allez ouvrir ce compte épargne. En effet, depuis quelque temps, on voit apparaître de plus en plus de banques nouvelle génération. Ces banques sont des banques “100% en ligne”. Plus d’agence, plus de rendez-vous avec un conseiller, tout se fait sur internet.

Ces banques en ligne proposent les mêmes services que les banques traditionnelles : seuls les moyens de contact changent puisque vous ne pouvez plus rencontrer en face-à-face les personnes gérant votre dossier. L’avantage pour ces banques est de réduire énormément leurs frais puisqu’elles n’ont plus d’agence à gérer. Cela leur permet de souvent proposer des tarifs très intéressants et attractifs. De plus, comme ces banques sont plus modernes, elles sont très axées sur la mobilité et vous permettent de réaliser toutes vos opérations bancaires de façon très mobile (internet, application…).

Il n’y a donc pas de choix type entre ces deux types de banque mais tout dépend de vos attentes vis-à-vis de votre banque et de vos besoins. Si vous préférez rencontrer votre conseiller en face-à-face et bénéficier de conseils souvent plus précis et personnalisés, optez pour une banque traditionnelle dans les agences de laquelle vous pourrez vous rendre. Si ce qui vous intéresse le plus est la mobilité et l’attractivité des tarifs, penchez vous sur les banques en ligne. Elles pourront sûrement vous intéresser.

Les démarches pour ouvrir un compte épargne

Pas besoin de se préoccuper des conditions pour ouvrir un compte épargne puisqu’elles sont tout simplement inexistantes, ou presque., Vous pouvez même ouvrir autant de comptes épargne que vous le souhaitez et chacun dans une banque différente si vous voulez. Il n’y a maintenant plus de frais d’ouverture, de gestion et de clôture des comptes épargne !

Les démarches pour ouvrir un compte épargne sont très simples. Vous pouvez souvent tout effectuer sur internet. Le seul bémol est qu’une banque peut vous demander de transférer un compte courant ou d’ouvrir un compte à vue gratuit chez elle avant d’ouvrir un compte épargne. Pour ouvrir un compte épargne, vous devez simplement vous rendre sur le site de la banque, choisir le compte épargne qui vous intéresse et faire une demande. Il est possible que vous ayez à remplir un formulaire pour compléter la demande mais ce n’est pas toujours le cas.

Au moment de faire la demande, vous indiquez vos coordonnées pour que la banque puisse prendre contact avec vous et vous expliquer les modalités du compte épargne que vous ouvrez. La banque vous demandera souvent quelques papiers à lui transmettre soit par e-mail, soit par courrier. Rien de bien compliqué encore une fois ! Il s’agit généralement d’une copie de votre carte d’identité, d’une copie de facture récente pour attester de votre adresse.

La gestion d’un compte épargne

Les types de rendement, le calcul des intérêts et leur versement

Un compte épargne réglementé vous permet de bénéficier de deux types de rendement, le taux de base et la prime de fidélité. Si le compte épargne n’est pas réglementé, il n’y a pas de prime de fidélité.

Le taux de base s’applique sur le montant total de votre compte d’épargne et ce, dès le moment où il est placé sur votre compte. Ce taux peut être modifié par la banque à tout moment selon la conjoncture ou la concurrence.

La prime de fidélité s’applique uniquement sur les montants qui sont restés sur le compte pendant au moins un an. Elle récompense, comme son nom l’indique, les épargnants fidèles. Ce taux est fixe pendant les 12 premiers mois et ne peut donc pas être modifié par votre banque avant l’écoulement d’une année. Cela peut représenter un avantage intéressant dans des périodes de chute des taux d’intérêts.

Les intérêts sont souvent calculés au jour le jour, suivant la date valeur de vos dépôts. Les intérêts ne sont fixés qu’à partir de la date valeur et non pas à partir de la date d’opération, c’est-à-dire la date où vous effectuez le dépôts. L’argent que vous versez sur votre compte épargne ne vous rapporte donc pas d’intérêt dès le jour-même mais il faut attendre le lendemain ou plus selon la date valeur.

Si le calcul des intérêts se fait souvent au jour le jour, c’est rarement le cas de leur versement. Généralement, les intérêts sont versés le 1er janvier de chaque année mais certaines banques optent pour un versement trimestriel des intérêts, ce qui peut constituer un véritable avantage. En effet, tant que vos intérêts ne sont pas versés sur votre compte, ils ne vous rapportent pas d’argent puisqu’ils n’augmentent pas la somme que vous avez sur votre compte épargne. Donc si vos intérêts sont versés tous les trimestres, vous recevrez plus d’intérêts à la fin d’une année que si nous ne recevez qu’un seul versement d’intérêts par an. C’est donc un point sur lequel il vaut la peine de s’attarder lorsque vous comparez les différents comptes épargne des différentes banques.

Effectuer des versement et des retraits de votre compte épargne

Effectuer un dépôt sur votre compte épargne est un simple virement du compte à vue que vous avez ouvert dans la même banque, vers votre compte épargne. Si vous souhaitez effectuer un virement d’un compte ouvert dans une autre banque, vous devrez sûrement le faire transiter par le compte à vue se trouvant dans la même banque que votre compte épargne.

Vous pouvez tout aussi simplement effectuer un retrait dans votre compte épargne si cela a été précisé par la banque dans les conditions du compte épargne que vous avez ouvert. Certains comptes épargnes ne permettent pas les retraits mais ce n’est pas le cas le plus courant. La plupart des comptes épargne vous autorisent d’en faire librement. La seule condition qui est parfois imposée est un préavis d’un mois avant d’effectuer le retrait.

Il est donc très facile d’effectuer un retrait dans votre compte épargne mais faites cependant attention à votre prime de fidélité. Surtout si vous avez ouvert un compte épargne privilégiant la prime de fidélité qui est alors plus importante que le taux de base. Rappelez-vous que le prime de fidélité est calculée sur des montants restant au moins un an sur votre compte épargne. Il serait alors bête d’effectuer un retrait à 11 mois et de bénéficier de moins d’intérêts que si vous aviez attendu un mois de plus. Pensez donc bien à vérifier la date à laquelle votre prime de fidélité est calculée et versée.

Ces opérations de gestion de votre compte sont gratuites car les banques n’appliquent plus de frais de gestion.

La fiscalité des intérêts

Lorsque vous percevez des intérêts, ceux-ci pourront être partiellement défiscalisés. En effet, dans le cadre des comptes épargne réglementés, les premiers 1880€ d’intérêts (3760€ pour les couples) sont totalement exonérés de précompte mobilier. Le reste n’est taxé qu’au taux de 15%. Pour les comptes épargne non réglementés, l’intégralité des intérêts est taxé au taux de 25%.

Clôturer un compte épargne

Vous souhaitez fermer votre compte épargne ? Rien de plus simple, les démarches sont tout aussi simples. Il vous suffit d’envoyer une lettre de recommandée à votre banque pour leur indiquer que vous souhaitez fermer votre compte épargne. En le clôturant, la banque se chargera de verser l’argent qu’il restait dessus dans votre compte à vue ou compte courant se situant dans la même banque. Et encore une fois, vous n’avez à payer aucun frais de fermeture du compte. La législation facilite au possible l’ouverture, la gestion et la clôture des comptes épargne des Belges.

Si vous vous demandez pourquoi la législation facilite à ce point l’ouverture de comptes épargne et pourquoi les banques tiennent tant que ça à ce que vous leur confiez votre argent, sachez qu’il existe deux raisons majeures. Les banques réinjectent l’épargne qu’elles collectent dans l’économie en prêtant à des entreprises, à des particuliers et à d’autres banques et en finançant des projets divers. Cela permet de dynamiser l’économie des pays et de permettre aux entreprises de se développer. C’est pour cela que les États simplifient la législation pour encourager les particuliers à épargner.

Les banques, elles, prêtent à un taux supérieur à votre taux de rendement, ce qui leur permet de faire du profit tout en aidant l’économie. C’est d’ailleurs parce qu’elles prêtent à d’autres organismes que pour certaines banques il y a un préavis d’un mois avant que vous puissiez faire un retrait.

Maintenant que vous savez exactement comment gérer de A à Z un compte épargne et que vous vous êtes rendu compte qu’il n’y a rien de plus facile et qu’en plus un compte épargne vous rapporte de l’argent sans avoir à payer de frais, il ne vous reste plus qu’à comparer les offres de livrets d’épargne des banques et en ouvrir un !

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.