La garantie bris de vitre : indispensable pour votre voiture ?

Si les fêlures dans le pare-brise ou les vitres sont prises en charge, il n'en va pas forcément de même pour celles occasionnées aux rétroviseurs. © iStock

Quand vient le moment de conclure une assurance auto, il peut être difficile de choisir entre les différentes couvertures proposées. Parmi les plus connues : la garantie bris de glace. Mais sa popularité signifie-t-elle qu’elle revêt un intérêt particulier ? Pour le savoir, décryptons son mode de fonctionnement.

Aujourd’hui, les assurances auto possèdent tellement de caractéristiques qu’en contracter une demande le temps de la réflexion. En effet, il faut comparer les tarifs et les niveaux de garantie des offres de plusieurs assureurs pour espérer économiser tout en étant suffisamment protégé. L’enjeu est donc de taille mais pas de panique, nous avons décidé de vous aider à savoir si une garantie bris de vitre vous sera réellement utile ou non. C’est parti !

Que couvre une garantie bris de glace ?

Une garantie bris de glace, aussi appelée « garantie bris de vitre », vise à couvrir les dépenses pour la réparation ou le remplacement d’une des vitres de la voiture. Le terme « vitres » est à comprendre au sens large puisqu’il englobe le pare-brise, la lunette arrière ainsi que les vitres latérales. Selon les compagnies d’assurances et les contrats, il peut arriver que les dommages occasionnés aux rétroviseurs, phares et au toit en verre soient également pris en charge.

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours contacter votre assureur et lui réclamer une extension de garantie en échange d’un supplément. Tout dépend de vos besoins mais quels qu’ils soient, il est primordial de toujours lire avec attention les éléments précisés dans votre police d’assurance auto. Vous connaîtrez ainsi dès le départ les risques contre lesquels vous êtes couvert.

Dans la pratique, une garantie bris de glace est susceptible de fonctionner assez souvent puisqu’un impact peut vite apparaître à cause d’un accrochage ou de cailloux. Risquant de se transformer en une fissure importante, l’éclat nécessite généralement un traitement rapide qui peut revenir très cher. Par exemple, changer un pare-brise coûte entre 350 et 650 euros, main-d’œuvre comprise. Il est alors évident que bénéficier d’une telle garantie est intéressant, à condition toutefois de respecter quelques règles.

Pare-brise brisé
L’assureur est parfois obligé de remplacer le pare-brise mais pour des raisons financières, il privilégiera dès que possible sa réparation à l’aide d’une résine. © iStock

Pour ne pas devoir avancer les fonds, vous serez en effet obligé de vous adresser à un réparateur agréé par votre compagnie d’assurances. Celle-ci échangera directement avec lui et assumera les dégâts survenus si, bien sûr, ils figurent dans votre contrat. Avant de vous rendre dans un centre de réparations, pensez dès lors à vous renseigner sur les partenaires de votre assureur. Faute de quoi vous ne serez pas totalement remboursé des frais supportés.

Ne sautez cependant pas de joie trop vite à l’idée de profiter d’interventions gratuites : certains assureurs demandent une franchise comme dans le cadre d’une assurance incendie auto ou vol. Vous devrez alors vous acquitter du montant réclamé, ce qui est tout de suite moins réjouissant. Pour y échapper, nous vous invitons à bien vérifier les conditions particulières de votre police d’assurance et à comparer son contenu avec d’autres offres.

Notez toutefois qu’une absence de franchise peut se traduire par une prime plus élevée.

Les situations jamais prises en charge

La garantie bris de glace intervient dans des circonstances précises. En principe, c’est lorsque les vitres de votre auto ont été endommagées mais il y a tout de même des exceptions.

Ne comptez par exemple par sur cette garantie si les dégâts sont dus à un acte de vandalisme ou à un vol. En effet, dans ce genre de cas, c’est la couverture vol de votre assurance auto qui prendra le relais. Vous pensez que cela ne changera rien dans les faits ? Détrompez-vous ! La franchise, qui est le montant restant à votre charge, est souvent plus importante avec ce type de garantie qu’avec une garantie bris de glace. Lorsque vous communiquerez le sinistre à votre assureur, pensez donc à lui détailler le contexte dans lequel il s’est produit afin qu’il ne vous réclame pas inutilement une franchise plus importante.

Par ailleurs, dans le cadre d’une garantie bris de vitre, il est possible que votre assureur applique une franchise uniquement à certains éléments. Par exemple, au pare-brise mais pas aux vitres latérales.

Quelles assurances contiennent la garantie bris de vitre ?

Vitre brisée d'une voiture
© iStock

Vous êtes séduit par les avantages de la garantie bris de vitre ? Il vous reste alors à en contracter une. Pour ce faire, sachez qu’elle n’est pas incluse au sein d’une assurance responsabilité civile mais qu’elle peut être prise séparément, c’est-à-dire en option, auprès de certaines compagnies. Autrement dit, pour en bénéficier directement, vous êtes obligé d’opter pour une assurance mini-omnium ou full omnium.

Pour rappel, ces deux assurances auto consistent en un package de garanties intervenant notamment en cas d’incendie, de vol, de force de la nature ou de collision avec un animal. Leur principale différence ? L’omnium complète prend également en charge vos propres dégâts matériels ainsi que les actes de vandalisme.

S’il est vrai que les couvertures proposées dans ces deux formules varient selon les compagnies, la garantie bris de glace est généralement présente. La raison en est simple : elle est associée à des dommages plutôt minimes et n’engendre donc pas pour l’assureur des frais élevés. Remplacer une vitre de votre véhicule lui coûte en effet bien moins cher que par exemple vous rembourser la valeur de votre voiture volée. C’est d’ailleurs pour cela que peu de compagnies réclament une franchise dans le cadre d’une telle garantie.

Les démarches à faire pour déclarer un sinistre

Par malheur, une vitre de votre auto s’est brisée ou un éclat est apparu dans votre pare-brise. Ayant souscrit au préalable une garantie bris de glace, vous souhaitez logiquement une intervention de la part de votre assureur. Mais comment vous y prendre ?

D’abord, lisez votre police d’assurance afin de savoir si elle couvre effectivement le dommage que vous avez subi. Assurez-vous que les circonstances coïncident et que d’autres dommages que le bris de glace ne sont pas à déplorer.

Ensuite, il est temps de déclarer le sinistre à votre assureur. Le but est de vous y prendre le plus tôt possible, même si vous disposez en principe de 5 jours ouvrables pour le faire. D’autant plus que plus vite vous entamerez les démarches, plus vite l’assurance se mettra en marche.

En principe, vous pourrez demander une indemnisation de deux manières :

  1. En contactant votre assureur par téléphone, via son application mobile ou en complétant en ligne un formulaire de déclaration de sinistre « bris de glace » ;
  2. En vous adressant directement à un réparateur partenaire (Carglass, Touring Glass, etc.) de la compagnie d’assurances. Il vous indiquera la suite des opérations pour effectuer les réparations et enverra la facture de sa prestation à la société en question. Vous éviterez ainsi toute formalité administrative, en plus de n’avoir rien à payer, excepté si l’assureur applique une franchise. Par ailleurs, quelques assureurs préfèrent que leurs clients avancent les fonds et les rembourser ensuite.

Pour information, déclarer un bris de vitre n’a aucune incidence sur le bonus-malus de votre assurance auto car ce type de sinistre n’implique pas votre responsabilité. Cependant, votre compagnie d’assurances pourra décider d’augmenter votre prime au moment du renouvellement de votre contrat. Selon les cas, il peut dès lors être plus intéressant de régler vous-même le montant des réparations.

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.