Un forfait data, c’est quoi ?

Pour ne pas trop dépenser votre forfait data, évitez d'envoyer vos photos ou vidéos en HD. © Pixabay

Si vous vous connectez à internet depuis votre GSM, vous avez déjà dû remarquer que cela avait un coût. Aujourd’hui, la plupart des abonnements contiennent une certaine quantité de données mobile qui vous permettent de surfer. Pour ne pas vite épuiser votre forfait, vaut mieux donc vérifier si celle-ci est importante !

Qu’est-ce qu’un forfait data ?

Pour commencer, sachez que le terme « data » signifie « données » en anglais. Dans le monde du mobile, le forfait data est un forfait internet qui vous donne droit à télécharger un certain volume de données. Ce dernier varie selon les abonnements et est indispensable pour naviguer sur le web. En effet, entre la consultation de vos e-mails, le visionnage d’une vidéo et l’envoi de fichiers, vous ne cessez d’utiliser de la data. Autrement dit, vous téléchargez des données.

Avec l’avènement de l’internet mobile, vous trouverez d’innombrables forfaits GSM incluant ce service. Grâce aux réseaux 3G et 4G, vous pouvez vous connecter sur internet mais vous disposez d’un volume limité. C’est le même principe des formules qui plafonnent le nombre de SMS et d’heures d’appel offerts. Résultat, vous devez tenir à l’œil vos habitudes de consommation car plus vous surfez, plus vous aurez besoin d’une data élevée.

Par ailleurs, la data n’est pas uniquement accessible via les abonnements GSM et cartes prépayées. En effet, vous trouverez également sur le marché des offres réservées à l’internet mobile. Grâce à elles, vous augmenterez votre volume de surf en échange d’une certaine somme tous les mois.

Un volume de données limité

Nous allons parler ici du « fair use ». Ce terme désigne une pratique qui consiste à limiter l’usage de l’internet mobile. Vous êtes donc censé respecter un quota de données fixé par votre opérateur.

Selon les forfaits GSM, vous avez le droit de télécharger de 10 MB à 10 GB de données. Une fois que vous dépassez cette limite, vous pouvez rencontrer plusieurs situations en fonction de votre plan tarifaire et de votre opérateur :

  • internet toujours accessible mais avec un débit bridé ;
  • internet toujours accessible mais vous payez chaque MB utilisé au-delà du volume autorisé ;
  • internet inaccessible jusqu’à ce que vous renouveliez votre forfait.

Le tout est donc de choisir une offre adaptée à vos besoins. Vous êtes un gros consommateur d’internet ? Alors veillez à en souscrire une qui ne comprend pas une trop faible quantité de data. Si tel est le cas, vous risquez de vite épuiser votre stock. Sachant que les montants hors forfait font vite grimper votre facture GSM, comparez les abonnements mobile en regardant la data inclue !

Si vous surfez, écoutez de la musique, regardez de vidéos et envoyez des e-mails à tout-va, vous pouvez compléter votre abonnement par un forfait consacré aux données. Une fois le volume épuisé, vous payerez chaque MB consommé en plus. Par contre, si vous naviguez très peu sur internet depuis votre smartphone, ne prenez pas un forfait proposant un volume de données élevé. Là aussi, gardez à l’œil votre consommation pour respecter les limites du « fair use ».

Cependant, depuis le 1er février 2014, vous êtes normalement à l’abri de mauvaises surprises à la fin du mois. En effet, est entré en vigueur à cette date un arrêté royal demandant aux opérateurs mobile d’informer leurs clients sur leur consommation hors forfait. Grâce à lui, dès que vous avez épuisé la quantité de données disponibles, vous recevez un SMS vous prévenant de la situation. Pratique pour savoir à partir de quand vous commencez à être facturé au MB téléchargé et éviter ainsi une facture GSM salée !

Par ailleurs, faites bien la différence entre le volume maximum de données téléchargées (« fair use ») et le débit. Ce dernier correspond à la vitesse de connexion. Plus il est élevé, plus vous bénéficiez d’un temps de téléchargement et d’une navigation rapides.

Comment estimer votre consommation data ?

Connaître sa consommation data n’est pas évident. Vous pouvez toutefois suivre votre utilisation de MB via l’application mobile de votre opérateur, la plupart des entreprises télécoms en disposant d’une. Vous y trouverez, en plus d’autres données comme votre solde d’appel, le volume internet mobile consommé par rapport au volume mensuel disponible. C’est toujours ça de pris !

Mais pour évaluer vos besoins avant de souscrire une offre, comme faire ? Pour vous aider à les déterminer, voici quelques informations purement indicatives :

  • Une heure de surf : +/- 15 Mo
  • Un mail sans pièce jointe : +/- 100 Ko
  • Un mail avec pièce jointe : +/- 1 Mo
  • Une heure de vidéo sur Youtube : +/- 150 Mo
  • Téléchargement d’une musique Mp3 : +/- 5 Mo
  • Téléchargement d’un application : +/- 5 Mo

Vous remarquerez que certains usages consomment bien plus de data que d’autres. Si vous regardez souvent des vidéos et êtes un adepte des alertes pour suivre par exemple l’actualité minute par minute, alors privilégiez un forfait data élevé. Au contraire, si vous vous contentez de naviguer sur internet de temps en temps, rien ne sert de viser trop haut.

Conseils pour gérer votre forfait

  • Activez les données cellulaires que lorsque nécessaire. Même en état de veille, votre GSM continue de consommer de la data pour chercher les mises à jour du système d’exploitation ou des applications. Pensez aussi à empêcher le rafraîchissement de certaines de ces dernières dans les paramètres de votre smartphone.
  • Désactivez les notifications des applications des réseaux sociaux, des sites d’actualité…
  • Évitez d’envoyer des photos ou des vidéos en HD.
  • Les services de vidéophonie (Skype, FaceTime…) sont gourmands en données, utilisez-les avec parcimonie ! Sachez aussi que les appels vidéo consomment davantage que ceux uniquement passés en audio.
  • Si votre connexion à internet n’est pas urgente, attendez de disposer d’une connexion Wi-Fi.

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

One thought on “Un forfait data, c’est quoi ?

  1. Lambrecht dit :

    Enfin une explication plus que satisfaisante pour un nul. Merci.

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.