Ce qu’il faut savoir pour comprendre votre facture GSM

Le saviez-vous ? Le montant de votre facture mobile correspond au prix de votre abonnement plus vos consommations hors forfait pour un mois. © iStock

Vous ne comprenez absolument rien à votre facture GSM ? Sachant qu’elle indique les frais d’abonnement du mois précédent et de celui à venir, il est facile de se perdre entre les différents montants. Mais pas de panique, nous allons remédier à cela en passant en revue tous les éléments qui la compose.

Que votre opérateur mobile soit Proximus, Orange (ex-Mobistar), Base ou un MVNO, qu’importe, vous êtes tous confrontés au même problème : comment lire convenablement votre facture ? Voyons cela ensemble !

Des périodes de facturation différentes

Premier point important : les informations présentes sur votre facture GSM ne sont pas toutes relatives à la même période de votre consommation. En effet, vous constaterez que certains éléments ont trait au mois passé alors que d’autres concernent le mois suivant. Pourquoi ? Parce que vous payez les appels, SMS et temps de surf effectués lors des semaines précédentes ainsi que les frais d’abonnement du mois à venir. Votre opérateur vous facture donc votre consommation passée et anticipe les coûts fixes de la prochaine période.

Deuxième point à retenir : votre facture GSM comporte également les frais d’options du prochain mois. En effet, lorsque vous ajoutez une option qui consiste par exemple à bloquer ou à limiter vos appels, vous payez ce service supplémentaire pour en profiter le mois d’après.

Troisième point à savoir : la période de facturation correspond au mois durant lequel votre consommation est prise en considération. Attention, vous ne recevez pas forcément votre facture en fin de mois. En fait, lors de l’activation de votre abonnement, votre opérateur détermine automatiquement votre période de facturation. Gardez à l’esprit que celle-ci ne peut être changée et qu’elle est identique pour chaque facture.

Dernier point auquel vous devez prêter attention : la première facture de votre abonnement ou d’une option. Dans ce dernier cas, vous êtes généralement facturé à la fin du mois au prorata du nombre de jours compris entre la date d’activation de l’option et la date de facturation. Votre première facture d’abonnement contient, elle, les frais d’abonnement d’application à partir de la date d’activation jusqu’à la fin du premier cycle de facturation complet.

Quand débute votre facturation GSM ?

Nous venons de le voir, votre facture GSM couvre votre consommation mensuelle de SMS, d’appels, de data… Bref, votre opérateur comptabilise tous les services que vous utilisez durant cette période. Mais à partir de quand recevrez-vous votre première facture ? Et bien cela dépend en fait de votre opérateur mobile. Certains préfèrent entamer la période de facturation dès la souscription de votre abonnement tandis que d’autres n’utilisent que des dates précises.

Prenons un cas concret. Imaginons que vous activez un abonnement le 18 juin. Il existe alors deux possibilités :

  1. Soit votre facture vous parvient le 1er juillet. Elle contiendra alors les frais pour le mois suivant (du 1er au 31 juillet) ainsi qu’un prorata pour vos consommations effectuées entre le 18 et 30 juin. Vous recevrez donc toujours vos factures GSM en début de mois ;
  2. Soit votre opérateur vous envoie votre première facture un mois après l’activation de votre abonnement, autrement dit le 18 juillet. Elle comportera alors deux périodes de facturation normale : du 18 juin au 17 juillet et du 18 juillet au 17 août. Toutes vos factures vous seront dès lors transmises en fonction du jour d’activation, qu’importe qu’il se situe en début ou fin de mois.

Services inclus dans votre abonnement GSM

Vous le savez maintenant, votre facture GSM vous parvient chaque mois. Mais êtes-vous également au courant que votre abonnement consiste en un forfait fixe ? En fait, au moment d’en souscrire un, vous avez le choix d’opter pour la formule qui vous convient le mieux. En fonction de vos besoins, vous pouvez ainsi disposer de services différents. Par exemple, voulez-vous bénéficier de SMS illimités, d’un volume de surf important, de minutes d’appel gratuites… ?

Si ce mode de fonctionnement est attractif, rappelez-vous tout de même que certains de ces services sont limités ! Chacun d’entre eux comporte en effet un forfait défini. Cela veut donc dire qu’une fois que vous avez par exemple utilisé toutes les minutes d’appel comprises dans votre abonnement, vous pouvez continuer à téléphoner mais payerez un supplément ! Et forcément, ce genre de surcoût entraîne une inévitable augmentation de votre facture.

Pour limiter les dégâts, nous vous recommandons fortement de vérifier le prix de ces surcoûts. Ils diffèrent par ailleurs selon le type de service : un dépassement de votre forfait de data ne vous coûtera pas la même chose qu’un surplus de SMS envoyés.

Un autre exemple de coût supplémentaire ? Lorsque vous êtes à l’étranger et passez des communications mobiles, vous payez plus cher : c’est ce qu’on appelle les frais de roaming.

Exemple des détails de votre consommation indiqués sur votre facture
Exemple des détails de votre consommation indiqués sur votre facture (Source : site internet de Proximus)
  • 1 : Consommation : rubrique comprenant les frais non compris dans votre abonnement. Ceux-ci varient donc chaque mois et sont calculés sur base de votre consommation pendant le mois précédent.
  • 2 : Quantité : nombre de SMS, de MB… pour le mois précédent.
  • 3 : Période : c’est votre consommation du mois passé qui vous est facturée.
  • 4 : Durée totale : votre consommation totale en minutes de la période précédente.
  • 5 : Montant TVA incl. : la somme que vous devez régler pour votre consommation du mois passé.

Comment êtes-vous facturé ?

Comment passer à côté de la protection de l’environnement de nos jours ? Afin de réaliser des économies de papier mais aussi d’argent, certains opérateurs proposent de vous envoyer vos factures de manière électronique. Vous n’êtes pas obligé d’adopter ce mode de facturation mais il est cependant plus facile pour tout le monde. D’ailleurs, certaines entreprises auraient même tendance à vouloir vous l’imposer. N’hésitez alors pas à faire entendre votre préférence.

Ceci dit, votre facture GSM ne change pas de sa version papier lorsqu’elle est mise en ligne. La seule différence est que vous pouvez la consulter depuis votre boite mail ou depuis votre espace personnel sur le site ou l’application mobile de votre opérateur.

Si après avoir testé cette façon de faire vous vous rendez compte qu’elle ne vous convient pas, signalez-le à la société concernée par écrit. Elle devra alors vous renvoyer vos factures par courrier.

Un abonnement à la carte

La concurrence se faisant rude sur le marché, certains opérateurs essaient de se démarquer. En Belgique, EDPnet et United Telecom proposent ainsi des offres basées sur un principe alléchant : vous payez uniquement ce que vous consommez. À vous donc de choisir les services et forfaits qui vous intéressent ! Ce système à la carte a été mis en place afin de rassembler les avantages d’une carte prépayée et d’un abonnement.

Déjà testé ? Vous êtes convaincu des économies réalisées ?

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.