Comment savoir si l’électricité verte que l’on vous vend l’est-elle vraiment ?

Comprendre les dessous de l'énergie verte et des garanties d'origine est essentiel pour choisir un fournisseur en toute connaissance de cause. Crédit : Pixabay

Vous êtes sensible à la protection de l’environnement ? Alors vous avez raison de vous intéresser aux offres d’électricité verte. Elles vous permettront de contribuer à la transition énergétique mais attention, opter pour l’une d’entre elles ne vous garantit pas d’être approvisionné en énergie renouvelable.

Lorsque vous comparez les offres d’électricité des différents fournisseurs d’énergie, vous trouvez souvent une ou plusieurs offres présentées comme 100 % verte. Certains fournisseurs d’électricité vont même jusqu’à ne proposer que de l’énergie verte. Cette électricité est censée avoir été produite par des sources d’énergie dite verte et donc renouvelable comme le solaire ou l’éolien.

Cependant, tous les fournisseurs d’énergie ne produisent pas leur électricité et doivent donc acheter à des producteurs une partie ou la totalité de l’énergie qu’ils distribuent. La situation est donc plus complexe qu’elle n’y paraît et tout un système a été mis en place autour de la production et de la fourniture d’énergie renouvelable. Sous quelles conditions les fournisseurs d’énergie peuvent-ils indiquer qu’ils vous approvisionnent en électricité 100 % verte ? Et à quel prix ?

L’énergie que je reçois est-elle réellement verte ?

Votre fournisseur promet de vous fournir une quantité d’électricité verte et le régulateur de l’énergie de votre région (BRUGEL pour Bruxelles-Capitale, la CWaPE pour la Wallonie et la VREG pour la Flandre) valide grâce à des garanties d’origine la quantité d’électricité verte distribuée. Cependant, qu’en est-il en réalité ?

Il faut savoir que les labels de garantie d’origine sont virtuels et ne correspondent pas à l’électricité réellement distribuée. En effet, dans notre pays, il n’y a qu’un réseau sur lequel tous les producteurs injectent leur électricité. L’électricité provenant du nucléaire, du solaire et de toutes les autres sources se mélange. Partout en Belgique, l’électricité qui sort des prises est donc la même. On parle alors d’électricité « grise ».

Néanmoins, ces labels de garantie d’origine ont bien été accordés lors de la production d’électricité « verte ». Ils sont ensuite mis en vente par les producteurs à des fournisseurs qui souhaitent « verdir » leur bilan. Bien souvent, ces labels viennent de Scandinavie alors que l’électricité physiquement vendue en Belgique n’est pas produite aussi loin ! Il y a donc un peu d’intox dans la communication que les fournisseurs d’électricité font autour de leur énergie verte. Mais on peut aussi regarder le verre à moitié plein : en communiquant autour de l’énergie verte, les fournisseurs font de la pédagogie…

Quel est alors l’intérêt de souscrire une offre d’électricité verte d’un fournisseur ? Ne désespérez pas, il est quand même intéressant pour la planète de signer un tel contrat même si vous recevez la même électricité que tout le monde. En effet, dans un tel contrat, votre fournisseur s’engage à produire ou à acheter une quantité d’électricité verte correspondant à votre consommation. Pour acheter de l’électricité verte, un fournisseur doit se procurer des certificats de garantie d’origine auprès de producteurs d’énergie belges et/ou européens.

Le principe des garanties d’origine

Qu’est-ce qu’une garantie d’origine ?

Une garantie d’origine (GO) est un outil mis en place au niveau européen permettant la traçabilité de l’origine de l’électricité fournie à un consommateur final. Une garantie d’origine contient les caractéristiques de l’électricité produite et les transmet au consommateur, ce qui lui permet de connaître les informations utiles sur l’origine de l’électricité qu’il utilise. Ce système promeut donc la consommation d’électricité verte. Ce sont ces informations sur l’origine de l’électricité utilisée que l’outil Greencheck réalisé par BRUGEL permet notamment de consulter. Pour pouvoir en profiter, vous devez toutefois habiter dans la Région de Bruxelles-Capitale.

Par ailleurs, les garanties d’origine sont des certificats pouvant être transmis indépendamment des flux physiques et économiques de l’électricité. Elles sont émises pour chaque MWh d’électricité verte produite.

Comment fonctionne le marché des garanties d’origine ?

Seuls les producteurs d’électricité utilisant des sources d’énergie renouvelable et de cogénération à haut rendement peuvent recevoir des garanties d’origine. Lorsque des installations de production d’électricité verte autoconsomment, ou sont considérées comme autoconsommatrices, les garanties d’origine de leur électricité sont automatiquement annulées et donc inutilisables. Dans ces installations, la quantité de GO octroyées correspond donc à l’électricité verte produite et non autoconsommée.

Comme nous vous l’avons indiqué plus haut, les fournisseurs d’énergie doivent produire de l’électricité verte et/ou acheter des garanties d’origine en quantité équivalente à l’électricité verte qu’ils vendent à travers les contrats d’électricité verte. Les garanties d’origine utilisées par les fournisseurs peuvent venir soit de leurs propres installations s’ils sont aussi producteurs, soit d’autres installations situées en Belgique ou en Europe. Pour éviter les fraudes, les fournisseurs doivent indiquer tous les mois la liste des clients fournis en électricité verte et le pourcentage d’électricité verte fournie à chacun de ces clients. Ces informations permettent aux régulateurs régionaux ou au régulateur fédéral de l’énergie de calculer le nombre de garanties d’origine que le fournisseur est tenu de remettre afin de s’assurer qu’il y ait bien autant d’énergie verte produite que vendue.

Aujourd’hui, Lampiris, Energie 2030 et Aspiravi Energy sont les seuls fournisseurs à posséder une licence de fourniture verte à Bruxelles. Il n’y a donc qu’eux qui peuvent fournir des garanties d’origine attestant que 100 % de l’électricité fournie a bien été produite à partir de sources d’énergie renouvelable et/ou de cogénération à haut rendement. Sans ces 100 % de garanties d’origine, impossible d’obtenir une licence de fourniture verte, ce qui parait logique.

D’où viennent les garanties d’origine ?

Les garanties d’origine contiennent des informations sur la nature de la source renouvelable et son origine géographique. On peut constater que la majeure partie des garanties d’origine importées provient de l’hydraulique même si les sources énergétiques commencent à se diversifier tout doucement. Au niveau des pays vendant des garanties d’origine, les pays scandinaves, Norvège en tête, en sont les principaux fournisseurs. La Scandinavie représente toujours plus des ¾ des importations mais on commence à voir apparaître une légère diversification grâce à la maturation du marché et à l’apparition de nouveaux pays producteurs d’électricité verte.

Sources et origines des garanties d’origine dans la Région Bruxelles-Capitale

Origines géographiques & Sources d’énergie.
Origines géographiques et Sources d’énergie. © BRUGEL

Sources et origines des garanties d’origine en Flandre

Pays ou régions d'origine
Données valables pour l’année 2015 © VREG
Les types de sources d'énergie
Données valables pour l’année 2015 © VREG

Sources et origines des garanties d’origine en Wallonie

Ventilation par filière et par origine des GO renouvelables en Wallonie
© CWaPE

Maintenant que vous savez tout sur le fonctionnement de l’électricité verte en Belgique, n’hésitez pas à souscrire une offre en proposant pour participer à la protection de l’environnement !

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.