Votre électricité est-elle verte ? Vérifiez avec Greencheck !

Le principe de Greencheck ? Pouvoir vérifier le pourcentage d'électricité verte garanti par son fournisseur d'énergie. Crédit : Pixabay

Vous avez souscrit un contrat auprès d’un fournisseur pour recevoir de l’énergie 100% verte ou vous voulez comparer les offres consacrées au renouvelable ? C’est très bien, mais l’électricité que vous recevez chez vous est-elle réellement verte ? Brugel vous permet de le découvrir grâce à Greencheck.

Brugel crée Greencheck pour vérifier son électricité verte

Brugel est le régulateur de l’énergie de la région de Bruxelles-Capitale. Pour palier au problème du manque d’informations du consommateur sur l’électricité qu’il reçoit réellement, l’organisme a créé un outil online baptisé Greencheck. Ce dernier permet aux habitants de la capitale de découvrir le pourcentage d’électricité verte déclaré par leur fournisseur ainsi que le pourcentage validé par Brugel par les garanties d’origine (GO). Pour cela, il leur suffit d’encoder leur code EAN dans l’outil. Par ailleurs, en plus d’indiquer la quantité d’électricité verte fournie, Greencheck affiche la source énergétique (éolien, solaire, hydraulique…) et l’origine géographique (Norvège, Suède, Finlande, Flandre…).

Pour rappel, le code EAN est un code à 18 chiffres associé à votre compteur. Il est donc lié au point de fourniture situé à une adresse déterminée et non pas à un consommateur. Ce code comporte des informations à propos de chaque énergie, il y a donc un code EAN pour votre compteur d’électricité et un code EAN pour votre compteur de gaz. Vous ignorez où le trouver ? Sachez qu’il est indiqué sur vos factures annuelles de régularisation. Si vous n’en avez pas encore reçues ou que vous ne les avez pas gardées, vous pouvez vous adresser à votre gestionnaire de réseau de distribution (GRD) pour l’obtenir.

Comment Brugel effectue-t-il ce contrôle ?

Il faut savoir que les fournisseurs ont pour obligation de transmettre chaque mois aux GRD la liste des clients alimentés en électricité verte. Mais ce n’est pas tout. Ils doivent également remettre au régulateur régional, dans ce cas-ci Brugel, des labels de garantie d’origine pour l’électricité verte fournie durant une période donnée.

Cela signifie que pour vendre de l’énergie verte, les fournisseurs doivent être capables de prouver son caractère renouvelable. Pour cela, ils doivent justifier une production d’électricité verte en étant eux-mêmes producteurs ou grâce aux GO qu’ils achètent et qui permettent de connaître l’origine de l’énergie fournie.

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.