À quoi servent les éco-chèques ou chèques verts ?

L'éco-chèque, c'est ce complément octroyé au travailleur et destiné à des achats et investissements durables et responsables. © Sodexo

Et si nous parlions des éco-chèques ? Nous connaissons d’habitude deux choses à leur sujet : ils complètent notre salaire et sont destinés à l’achat de produits écologiques. Mais ensuite ? Pour profiter de leurs avantages, il faut savoir comment les utiliser et où les dépenser… Et pour ça, ce guide est là !

Qu’est-ce qu’un éco-chèque ?

Les éco-chèques, ce sont des chèques verts. Ils vous sont fournis par votre employeur pour un montant total de maximum 250 euros par an. Créés en 2009, ils constituent un avantage extra-légal exonéré, sous certaines conditions, de cotisations sociales et d’impôt. À savoir aussi qu’un chèque ne peut pas dépasser la valeur de 10 euros et qu’il est valide durant deux ans.

Le but de ce système ? Augmenter votre pouvoir d’achat et contribuer à l’accès aux produits et services écologiques. Mais avant de découvrir lesquels, intéressons-nous un peu plus au fonctionnement des éco-chèques.

Avantages et inconvénients

Vous aviez déjà rangé vos éco-chèques au fond d’un tiroir ? Pour vous donner envie de les ressortir, commençons par voir quels sont leurs avantages :

  • Un supplément de salaire n’est jamais de refus et en plus, vous n’intervenez pas dans le financement des éco-chèques (contrairement aux chèques-repas) ;
  • Vous participez à la préservation de l’environnement en achetant des produits à caractère écologique ;
  • Leur durée de validité de deux ans vous laisse le temps de trouver comment les dépenser.

Place maintenant aux inconvénients !

  • Payer par éco-chèques n’est possible qu’en magasin et non sur internet ou au moment de la livraison ;
  • Certains commerçants ne les acceptent pas comme mode de paiement : lorsqu’ils encaissent les chèques et demandent leur remboursement auprès des sociétés émettrices (Edenred et/ou Sodexo), ils perdent de l’argent. Pourquoi ? Parce que les entreprises déduisent de la valeur des chèques des frais administratifs permettant de couvrir les coûts de production et d’envoi ;
  • Ils ne peuvent pas être échangés en espèces : autrement dit, le commerçant ne vous rendra pas la monnaie. Pour ne pas perdre d’argent, vous devez donc dépenser plus que la valeur des éco-chèques et régler la différence en liquide ;
  • Ils ne peuvent pas servir à payer des abonnements pour les transports publics mais uniquement des tickets. Rendez-vous par exemple aux guichets de la SNCB !
  • Ils peuvent pousser à faire des achats inutiles : sans eux, auriez-vous acquis les produits en question ?

Quoi acheter avec des éco-chèques ?

Lorsque vous recevez vos éco-chèques, vous pouvez vous poser cette question : que vais-je bien pouvoir en faire ? Et bien voici enfin le moment de le savoir !

La Convention Collective de travail (CCT) a dressé une liste comprenant sept catégories de produits et services qui peuvent être acquis avec des éco-chèques.

  1. Économie d’énergie ;
  2. Énergies renouvelables ;
  3. Économie et gestion de l’eau ;
  4. Promotion de la mobilité durable ;
  5. Gestion des déchets ;
  6. Promotion de l’écoconception ;
  7. Promotion de l’attention pour la nature.

Ça, c’est la théorie. Les grandes lignes sont tracées mais reste à les définir plus précisément.

Économie d’énergie

Cette catégorie vise, entre autres, l’achat et/ou le placement de produits et services…

  • qui répondent aux critères de réductions fiscales fédérales en vue d’économiser l’énergie ;
  • disposant du label énergétique européen : lave-vaisselle, télévisions, fours et hottes, aspirateurs, lampes économiques, frigos… ;
  • réservés à l’isolation des logements ;
  • permettant de réaliser des économies d’énergie dans les habitations : chaudière à haut rendement, vannes thermostatiques, audits énergétiques

Mais ces chèques sont aussi valables pour l’installation d’une micro-installation de cogénération et la construction d’une maison passive.

Énergies renouvelables

  • Appareils électriques fonctionnant exclusivement à l’énergie solaire ou manuelle ;
  • Achats ou placement de produits capables de produire de l’énergie renouvelable : panneaux photovoltaïques, chauffe-eau solaires, pompes à chaleur…

Économie et gestion de l’eau

  • Douchette économique ;
  • Citerne de récupération d’eau de pluie ;
  • Économiseur d’eau pour robinets ;
  • Réservoir d’eau pour toilettes avec touche économique.

Promotion de la mobilité durable

  • Placement d’une installation LPG sur les voitures ;
  • Titres de transport pour les transports en commun, à l’exception des abonnements ;
  • Location, achat et entretien de vélos ;
  • Cours d’éco-conduite ;
  • Déplacements en autocar.

Gestion des déchets

  • Achat de piles NiMH portables et rechargeables et des chargeurs adaptés ;
  • Bac de compostage ;
  • Produits formés de matériaux compostables ou biodégradables ;
  • Langes lavables ;
  • Papier 100 % recyclé ;
  • Achat de machines à soda ;
  • Achats de seconde main : vêtements, livres et meubles.

Promotion de l’écoconception

  • Produits et services disposant du label écologique européen ou du logo de production biologique de l’UE ;
  • Infrastructures touristiques belges affichant le label Green Key/Clé verte/Groene Sleutel.

Promotion de l’attention pour la nature

  • Achat de bois exploité durablement et de papier produit à partir de fibres recyclées ;
  • Achat d’arbres et de plantes d’extérieur, de bulbes et de semences pour l’extérieur, d’outils de jardinage non motorisés, de terreau…

Où dépenser vos éco-chèques ?

Vous savez quel produit vous désirez vous procurer grâce à vos éco-chèques ? Reste à savoir dans quelle enseigne acceptant ce mode de paiement il est disponible !

Aujourd’hui, de nombreuses grandes chaînes de magasins encaissent les éco-chèques. En voici quelques-unes :

  • Electro : Krëfel, Media Markt, Vandenborre, Fnac…
  • Maison et DIY : Brico, Casa, Hubo, Van Marcke, Ikea…
  • Sports & hobby : Decathlon, AS Adventure, 3 Suisses, Inter Sport…
  • Supermarchés : Carrefour, Cora, Makro, Delhaize

Vous aimez voyager et vous rendre dans la capitale britannique ? Alors sachez que vous pouvez également acheter des billets Eurostar avec les Eco Pass de Sodexo. Vous devez par contre obligatoirement effectuer votre réservation dans une agence de voyage Thomas Cook.

Pour terminer, vous pouvez aussi consulter l’annuaire virtuel Shopingreen créé en 2014. Mis à jour régulièrement, il contient plusieurs milliers de produits et enseignes concernés par les éco-chèques. Vous y trouverez assurément votre bonheur !

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.