Watt et kilowattheure : comment les distinguer ?

Pour réduire votre facture d'électricité, apprenez à repérer la puissance de vos appareils et à mesurer leur consommation d'énergie. © Pixabay

Dans le langage courant, le W et le kWh sont parfois confondus. Pourtant, ils désignent des données différentes : l’un est une unité de puissance et l’autre sert à quantifier l’énergie délivrée. Pour ne plus faire l’erreur, découvrez leur définition et comment vous en servir pour calculer votre consommation d’électricité.

Le watt et le kilowattheure sont deux notions importantes lorsque vous souhaitez comprendre votre facture d’énergie. En effet, l’utilisation d’énergie domestique a inévitablement un impact sur le montant que vous réclame votre fournisseur. Cela est somme toute assez logique puisque plus un appareil électrique a besoin d’énergie pour fonctionner, plus votre consommation augmentera et votre facture avec.

Vous avez toutefois tendance à vous perdre parmi les différentes unités employées ? Voici alors toutes les informations nécessaires pour appréhender de la meilleure des façons les économies que vous pouvez réaliser sur votre facture d’électricité.

Définition du watt (W)

Un watt (W), dont le nom vient de l’ingénieur écossais James Watt, est une unité qui mesure la puissance. Cette dernière correspond au débit de production ou de consommation de l’énergie, autrement dit au transfert d’énergie par unité de temps.

Pour bien saisir ce concept, il faut considérer les watts comme une mesure du flux électrique. Vous devez donc vous demander si votre appareil électrique a besoin d’un flux élevé ou faible pour fonctionner. Par exemple, il faut savoir qu’une ampoule de 60 W nécessite un débit d’énergie plus important que celui d’une ampoule de 40 W. Son utilisation requerra dès lors un « flux » plus élevé.

Ceci est vrai pour tous les appareils électroménagers. Plus la puissance est grande, plus le nombre de watts est élevé et donc plus il faut d’énergie à un équipement pour fournir le service désiré.

À retenir qu’1 kilowatt équivaut à 1 000 watts et donc à 1 000 joules/seconde.

Définition du kilowattheure (kWh)

Le kilowattheure (kWh) est une unité de mesure d’énergie.

1 kilowattheure indique l’énergie dépensée par un appareil électrique d’une puissance d’1 kilowatt qui a été utilisé durant 1 heure (1 kilowatt × 1 heure). Vous consommez donc des kWh et non des kW.

Besoin de mesurer la consommation annuelle d’un appareil électrique ? Vous devez multiplier sa puissance par le nombre d’heures par jour et le nombre de jours par an durant lesquels il fonctionne et diviser le résultat par 1 000. Vous obtiendrez alors un résultat exprimé en kWh.

Exemple : tous les jours de l’année et pendant 2 heures, vous utilisez un téléviseur fonctionnant à 100 W. La formule pour déterminer sa consommation sera la suivante : (2h × 365 j × 100 W) / 1 000 = 73 kWh.

Et le kilowatt-crête (kWc) ?

En plus du kilowatt et du kilowattheure, vous pouvez rencontrer le terme « kilowatt-crête ». Il s’agit ici encore d’une autre mesure qui vous concerne directement si vous avez fait placer des panneaux solaires chez vous.

En fait, la puissance crête d’une installation photovoltaïque équivaut à la puissance électrique délivrée par le système dans des conditions standards.

Exemple : un module de 200 Wc émettra une puissance électrique de 200 W s’il bénéficie de conditions optimales d’ensoleillement (1000 W/m2) et de température (25°C).

Maîtriser votre consommation grâce aux étiquettes

Consommation d'électricité d'une machine à laver
© Pixabay

Pour réduire votre facture d’électricité, vous devez être attentif aux indications notées sur l’étiquette des appareils ménagers. En général, la puissance électrique y est inscrite et vous savez ainsi de combien de kW votre nouvelle acquisition a besoin pour sa mise en route.

Au moment d’un achat, veillez à opter pour un équipement économe en électricité puisque plus vous possédez d’appareils énergivores, plus vous augmentez le montant de votre facture. D’ailleurs, quels sont les objets qui consomment le plus d’énergie ? En voici le top 10 !

  1. La lampe halogène : 503 kWh
  2. Le décodeur : 398 kWh
  3. Le lave-vaisselle : 288 kWh
  4. Le fer à repasser : 260 kWh
  5. La TV LCD : 241 kWh
  6. Le réfrigérateur Combi A+ : 201 kWh
  7. Le séchoir C : 192 kWh
  8. Le chauffage d’appoint : 180 kWh
  9. Le lave-linge A+++ : 173 kWh
  10. Le four classique : 162 kWh

Un prix bas du kWh

Pour payer moins cher, vous pouvez aussi faire attention au prix du kWh que vous facture votre fournisseur. Il dépend notamment du type de compteur électrique mis en place chez vous (compteur exclusif nuit, bihoraire ou normal). Si vous avez par exemple un compteur double, n’oubliez pas de programmer l’activation de vos appareils durant les heures creuses, c’est-à-dire la nuit et les week-ends. C’est pendant ces périodes-là que vous bénéficierez d’un prix du kWh attractif.

Enfin, pour diminuer le montant de votre facture, regardez les tarifs pratiqués par les entreprises. Pour cela, rendez-vous sur le comparateur des prix de l’électricité.

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.