Changer de fournisseur d’électricité : comment faire ?

Changer de fournisseur d'électricité ne constitue qu'une formalité administrative et ne nécessite pas de remplacer votre compteur. © iStock

Une nouvelle offre d’électricité proposée par un fournisseur concurrent au vôtre vous a donné envie de souscrire un contrat chez lui ? Si vous estimez qu’elle vous permettra de réaliser des économies, ne perdez plus une minute pour découvrir comment le rejoindre et si vous aurez des frais à payer !

Changer de fournisseur peut s’effectuer sans problème. La libéralisation du marché de l’électricité vous offre la possibilité de faire jouer la concurrence, alors n’hésitez pas à en profiter. Vous bénéficierez ainsi des meilleurs tarifs sans avoir à gérer de nombreux tracas administratifs.

Choisir un nouveau fournisseur, c’est possible !

Souscrire un contrat auprès d’un autre fournisseur, c’est facile et surtout, vous pouvez le faire à n’importe quel moment. Vous ne subirez aucune coupure d’électricité et votre décision n’engendrera pas de démarches compliquées et rebutantes comme cela pouvait être le cas avant la libéralisation du marché.

Soyez donc rassuré, si vous n’êtes pas satisfait de votre fournisseur d’électricité, ce problème peut rapidement se régler ! Toutefois, pour choisir à coup sûr l’entreprise qui saura répondre à vos attentes, prenez le temps de prendre connaissance de ses activités et de comparer les prix de l’électricité. Voilà une démarche synonyme d’économies !

Quand changer ?

Le plus facile, c’est lorsque votre contrat de fourniture arrive à son terme. Auparavant, attendre la fin du contrat était d’ailleurs la seule façon de pouvoir changer de fournisseur. À ce moment-là, vous deviez même payer 75 euros si vous vouliez le résilier plus de 6 mois avant son échéance et 50 euros lorsqu’il restait moins de 6 mois avant son terme.

Mais depuis la loi du 25 août 2012 mise en place pour protéger le consommateur et l’inciter à être mobile sur le marché, tout ceci est terminé ! Dorénavant, vous pouvez rompre votre contrat quand vous le souhaitez et sans aucune indemnité de rupture. Attention, un préavis d’un mois est toutefois à respecter pour qu’aucun frais ne vous soit facturé.

En cas de déménagement

Vous allez habiter dans un nouveau logement ? Parfait, c’est généralement l’opportunité de changer de fournisseur. N’oubliez pas que votre logement ne sera pas identique au précédent et que par conséquence, votre consommation différera également. C’est donc le moment pour comparer les offres en tenant compte des caractéristiques de votre nouveau chez-vous.

Lors de travaux sur votre installation électrique

Par exemple, vous voulez dire adieu à votre compteur simple parce que vous savez qu’un compteur électrique bihoraire convient mieux à vos habitudes de consommation. Profitez-en, ce genre de situation vous invite également à vous intéresser de plus près à tous les fournisseurs.

Avoir un seul fournisseur pour plusieurs énergies

Combiner le gaz et l’électricité auprès d’un même fournisseur peut être intéressant si celui-ci correspond à vos besoins. Pour le savoir, comparer les offres des entreprises !

Toutefois, cela ne veut pas dire qu’avoir un fournisseur d’électricité différent de celui du gaz est une mauvaise idée. Au contraire, ce choix permet même de réaliser des économies dans certaines situations.

Quelles sont les démarches à faire ?

Les démarches que vous avez à entreprendre sont simples. C’est votre nouveau fournisseur d’électricité que vous devez contacter et il se chargera des procédures à effectuer. Sachez également qu’un changement de fournisseur n’implique pas obligatoirement une modification de votre installation électrique.

Que devez-vous faire en tant que client ?

1. Comparez les offres tarifaires d’électricité des fournisseurs et sélectionnez l’opérateur qui vous convient.

2. Contactez par écrit (un e-mail est le plus simple) le fournisseur choisi. Communiquez-lui toutes vos données comme votre code EAN de 18 chiffres, votre consommation annuelle et votre type de tarifs électriques (retrouvez ces trois éléments sur votre facture d’électricité). Demandez-lui ensuite de vous transmettre une offre. Veillez à garder une trace écrite de ces échanges.

3. Concluez votre nouveau contrat. Vous pouvez le faire sur le site internet du fournisseur ou lui demander de recevoir un contrat en version papier chez vous. N’omettez pas de signaler à votre nouveau fournisseur la date de fin de votre ancien contrat afin qu’il puisse tenir compte du préavis de 30 jours.

De quoi se chargent votre fournisseur et votre gestionnaire de réseau ?

1. Votre nouveau fournisseur prend contact avec votre gestionnaire de réseau afin de le prévenir que vous êtes devenu son client.

2. Le GRD prévoit un relevé d’index de votre compteur électrique et informe votre ancien fournisseur de votre résiliation de contrat. Attention : il peut arriver que ce soit à vous de prévenir votre ancien fournisseur par recommandé. Tout dépend de ce qui est formulé dans votre contrat.

3. Lorsque votre préavis est bientôt terminé, un technicien de votre GRD se rend à votre domicile afin de procéder à la relève de votre compteur.

4. Selon les données de consommation fournies par votre GRD, votre ancien fournisseur établit une facture de clôture. Pour cela, il prend en considération les acomptes que vous avez déjà payés.

5. Vous êtes approvisionné en électricité par votre nouveau fournisseur et c’est dorénavant lui qui vous enverra vos factures.

Une fois ces démarches réalisées, il ne vous reste plus qu’à apprécier les économies réalisées sur votre facture d’électricité… Un changement rapide, simple et bénéfique !

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.