Que faire en cas de coupure d’électricité ou de gaz ?

Plus d'électricité ou de gaz ? Plusieurs raisons peuvent expliquer cette coupure que vous allez pouvoir résoudre en localisant d'abord le problème. © Pixabay

Voilà que vous êtes à la maison et êtes touché par une panne de courant. Comment faire alors pour continuer vos activités sans électricité ? Rassurez-vous, en adoptant les bons réflexes, cet épisode désagréable sera vite derrière vous. Tout comme si vous constatez une coupure de gaz naturel.

C’est un fait, votre logement n’est plus alimenté en électricité ou en gaz. Cette situation étant très inconfortable, le but va être de résoudre rapidement le problème. Alors si vous n’avez plus de courant, munissez-vous d’une lampe de poche et respectez les étapes suivantes afin de détecter l’origine de la panne !

Panne d’électricité : les bons réflexes

1. Panne domestique ou générale ?

C’est la première question à vous poser. Avant toute chose, vous devez savoir si la panne électrique concerne uniquement votre logement ou s’étend à tout le quartier. Pour ce faire, vérifiez si votre disjoncteur a sauté ou non. Il est toujours en position « ON » ? Alors il y a des chances pour que vos voisins soient également privés de courant. Pour en avoir le cœur net, allez frapper à leur porte pour leur poser la question ou observez s’il y a de la lumière chez eux.

Ils sont dans la même situation que vous ? Vous n’avez alors pas à vous inquiéter. Le courant sera rétabli prochainement et a été interrompu à cause d’un problème se situant au niveau du réseau de distribution. Le mieux à faire dans ce cas est de téléphoner au gestionnaire de réseau (GRD) compétent dans votre commune afin de lui signaler la coupure et lui demander quand il interviendra.

Attention, si vous habitez en appartement et remarquez une panne générale sur un palier, il est possible que la coupure soit simplement due à un fusible grillé et non à une défaillance sur le réseau. Faites alors venir un électricien pour effectuer les manœuvres nécessaires.

Par contre, si la panne se limite à votre logement, vous allez devoir identifier son origine. Et c’est là que commencent les vérifications !

2. D’où vient le problème ?

Il est temps d’examiner votre installation électrique !

Le disjoncteur général a sauté ? Ce phénomène peut arriver pour deux raisons :

  1. Une surcharge de consommation a eu lieu. Elle survient lorsque vous utilisez plusieurs appareils en même temps et peut provoquer un incendie dans votre maison en détruisant les circuits. Pour éviter une telle catastrophe, le disjoncteur coupe directement le courant. Débranchez alors les équipements que vous utilisiez au moment de la panne et remettez le disjoncteur en marche. Si cela se produit fréquemment, pensez à faire augmenter la puissance de votre compteur électrique.
  2. Un court-circuit est apparu. Il peut être dû à un appareil défectueux ou à un défaut sur votre installation. Pour identifier l’objet responsable, baissez tous les disjoncteurs et réarmez le compteur. Ensuite, relevez-les les uns après les autres. Si l’un d’entre eux a à nouveau déclenché la protection générale, rendez-vous dans la pièce correspondante. Une fois que vous y êtes, allumez et éteignez tous les appareils qui s’y trouvent afin de diagnostiquer le problème. Au besoin, n’hésitez pas à les changer de prise.

Notez que si votre tableau électrique comporte des fusibles, ces derniers ne sont pas réarmables, au contraire des disjoncteurs. Ils doivent donc être remplacés après avoir servi.

Vous avez effectué ces quelques vérifications de base ? Si le problème n’est toujours pas résolu et qu’une nouvelle panne survient, contactez un électricien. C’est lui qui sera le plus à même d’intervenir sur votre installation afin que tout rentre dans l’ordre.

3. Autres explications possibles

Rien ne vous semble anormal au niveau du compteur ? Et si la coupure était en fait due à d’autres facteurs ?

Prenons l’exemple d’un emménagement dans un nouveau logement. Si vous vous êtes installé sans avoir au préalable souscrit un contrat d’électricité, il se peut que votre gestionnaire de réseau ait procédé à la coupure de l’alimentation. Pour récupérer du courant, vous devez introduire auprès de lui une demande d’ouverture de votre compteur électrique après avoir signé un contrat chez un fournisseur (Engie Electrabel, EDF Luminus, Lampiris…).

Autre cause pouvant expliquer la coupure subie : le non-paiement de votre facture d’électricité. En effet, si vous n’avez ni réglé les montants dus à votre fournisseur, ni réagi à ses lettres de rappel, il peut demander sous certaines conditions à votre GRD d’interrompre votre alimentation électrique.

Coupure de gaz naturel ?

Vous ne pouvez plus utiliser de gaz ? Pour votre sécurité, assurez-vous d’abord que la coupure n’est pas due à une fuite de gaz. S’il y en a une, vous la détecterez facilement grâce à l’odeur forte ajoutée expressément à ce combustible. Évacuez alors le bâtiment et appelez votre GRD ainsi que les pompiers.

Vérifiez également l’état de votre chaudière. Affiche-t-elle un message d’erreur ? Est-elle toujours allumée malgré la coupure de gaz ? Et qu’en est-il du compteur ? Si vous ne parvenez pas à détecter une anomalie ou à régler la situation, signalez le problème à votre GRD et au besoin, faites appel à un chauffagiste.

Par ailleurs, tout comme pour l’électricité, la rupture d’approvisionnement peut faire suite à des impayés de factures ou à la résiliation du contrat de gaz de l’ancien occupant de votre logement.

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.