Comment participer au développement de l’énergie verte ?

Souscrire une offre d'électricité verte fait partie des solutions possibles pour soutenir la production d'énergie renouvelable. © Pixabay

Si vous êtes sensible à la protection de l’environnement, vous souhaitez sans doute limiter à votre manière les émissions polluantes. Mais comment faire au niveau énergétique ? Vous avez en réalité plusieurs possibilités dont celle de contribuer à la production d’électricité verte en Belgique. Découvrez comment !

Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, vous pouvez par exemple économiser sur votre facture de chauffage. L’air de rien, des dizaines de gestes quotidiens peuvent diminuer votre consommation d’énergie et ainsi être essentiels pour le bien de votre portefeuille mais aussi de notre planète. Parmi toutes les solutions durables, se trouve l’investissement dans la production d’énergie renouvelable. Mais comment faire ?

Trois façons de vous investir

  1. La plus courante : souscrire un contrat d’électricité verte auprès de votre fournisseur actuel ou d’un autre. Tout dépend de celui qui propose le meilleur prix.
  2. La plus engagée : acheter des parts dans une société coopérative qui est active dans la production d’énergie verte. Saviez-vous d’ailleurs que ce type d’organisme est souvent à l’origine de l’organisation d’achats groupés d’énergie ? Ces derniers vous permettent de vous réunir avec d’autres consommateurs afin de profiter de réductions sur les produits que vous souhaitez. Autre solution : vous intéresser à la Bourse et détenir des actions d’une entreprise s’occupant par exemple de la fabrication de matériel propre au secteur (éoliennes, panneaux solaires…).
  3. La plus concrète : placer des panneaux solaires, une micro-éolienne… Saviez-vous à ce sujet qu’il existe plusieurs façons d’utiliser chez vous les énergies renouvelables ?

En fonction de votre choix, vous aurez évidemment à traiter avec des interlocuteurs différents. À vous de voir dans quel domaine vous vous sentirez le plus à l’aise.

Produire et consommer durable

Utiliser rationnellement l’énergie

Pour limiter le réchauffement climatique, la première chose à faire est de diminuer votre consommation de gaz et d’électricité. De nombreuses mesures sont applicables sans que vous n’ayez à débourser le moindre euro ! Il s’agit par exemple de privilégier les lavages de votre linge à basse température, d’éviter le mode veille de vos appareils, de profiter de la lumière naturelle pour éclairer votre logement… Quand il est question d’économies, chaque geste compte.

Cependant, le poste le plus important reste sans aucun doute l’isolation de votre maison. En effet, un logement qui laisse passer l’air de façon excessive sera pénalisant pour vous mais aussi pour l’environnement. En veillant à garder dans le bâtiment la chaleur produite par votre chaudière, vous éviterez d’importants gaspillages d’énergie. L’isolation nécessite la réalisation de quelques dépenses mais elle offre le meilleur retour sur investissement !

Être actif sur le marché

Toujours dans l’optique d’un comportement écologique, vous pouvez aller plus loin dans vos démarches.

1. Outre le fait de choisir une offre d’électricité verte, veillez à signer un contrat auprès d’un fournisseur vert. De nombreuses sociétés proposent de telles formules mais cela ne veut pas dire pour autant qu’elles investissent dans le renouvelable. En effet, la plupart d’entre elles continuent à soutenir le nucléaire et/ou les énergies fossiles (gaz naturel, charbon, pétrole). Enfin, l’aspect financier entre évidemment en ligne de compte lorsque vient le moment de souscrire une offre. Pour bénéficier du meilleur tarif, n’hésitez pas à comparer les prix de l’électricité ! C’est aussi en faisant cela que vous réaliserez de belles économies.

2. Vous avez déjà entendu parler de crowdfunding ? Signifiant littéralement « financement par la foule », le crowdfunding consiste à proposer au public de soutenir des projets en investissant de petites sommes. En octobre 2015, Eneco clôturait par exemple avec succès le premier financement participatif pour un parc éolien en Belgique. Grâce à ce système, la société était parvenue à rassembler quasiment 300 000 euros. Pour être au courant des dernières initiatives dans le domaine, essayez de suivre l’actualité. Elles sont régulièrement annoncées sur internet.

3. Produire sa propre électricité est devenu assez fréquent aujourd’hui grâce au succès du photovoltaïque via les certificats verts. D’ailleurs, investir dans des panneaux solaires est toujours rentable grâce aux aides accordées lors de leur installation. En Wallonie, c’est la prime Qualiwatt qui vous permettra de financer votre projet. Ceci dit, faire placer une micro-éolienne est également possible. Vous devrez par contre faire réaliser une étude du site concerné pour vous assurer de sa performance.

Vous en voulez encore plus ?

Si vous êtes curieux, pourquoi ne pas vous rendre dans un salon consacré à l’énergie ? Ce type d’événement est une bonne occasion pour en apprendre davantage sur les dernières technologies auxquelles peuvent prétendre les particuliers. Les fabricants de panneaux solaires y sont par exemple présents et vous aurez l’occasion de leur poser toutes vos questions. Sans oublier de comparer les prix !

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.