Comment diminuer votre facture d’électricité ?

Ouf, pour réduire votre budget électricité, vous pouvez mettre en place moult astuces ! Crédit : Pixabay

Il n’y a pas de secret : pour payer moins, il faut consommer moins. En tant que consommateur, vous ne pouvez pas lutter contre la hausse des taxes et des coûts de réseaux qui se répercutent sur votre facture. Par contre, à vous d’adopter des petits gestes qui, à long terme, vous permettront de réaliser des économies.

Consommer moins d’électricité

En Belgique, le pic de consommation se situe en semaine entre 17h00 et 20h00. Normal, à cette heure-là, les magasins et les bureaux n’ont pas encore fermé leurs portes, les transports en commun comme les trains circulent en grand nombre et des personnes sont déjà rentrées chez elles.

Cette grande consommation d’électricité qui a lieu simultanément entraîne des risques de délestage. Ces interruptions soudaines de courant ne sont pas très contraignantes lorsqu’elles sont brèves. Cependant, elles vous privent d’objets du quotidien et provoquent de nombreuses situations indésirables.

Par exemple, votre téléphonie fixe sera altérée tout comme votre téléphonie mobile, sans compter tous les appareils électriques qui ne fonctionneront plus. Frigos, surgélateurs, télévisions, ordinateurs… Plus aucun d’entre eux ne sera allumé, impossible alors de les utiliser. Il en va de même si vous souhaitez recharger vos appareils électriques, vous devrez attendre que le courant revienne. Sans oublier que les chaudières seront coupées et que les ascenseurs et les portes de garage automatiques ne s’actionneront plus. Quant aux installations de pompage pour éviter les inondations, elles aussi seront à l’arrêt. Enfin, autre conséquence, la pression de l’eau diminuera.

Pour alors éviter qu’un délestage ne survienne, une seule solution : diminuer votre consommation d’électricité durant ce laps de temps. Mais comment concrétiser vos désirs d’économies en respectant l’intérêt général ? C’est en changeant vos mauvaises habitudes qu’il devient possible d’empêcher une pénurie électrique. Cette perspective ne paraît pas réjouissante et pourtant, faire cet effort ne devrait pas altérer votre confort. Déplacer et diminuer votre consommation sera même bénéfique en matière d’économies et d’environnement. L’électricité n’étant pas une source inépuisable, voilà de bonnes raisons pour en faire un usage responsable !

Les gestes pratiques pour économiser

Voici un aperçu des gestes à adopter pour diminuer votre facture d’électricité. Approuvés par le Service Public Fédéral (SPF) Économie, ils devraient vite vous permettre de constater la différence.

L’éclairage

Ampoule allumée
© Pixabay
  • Éteignez les lumières lorsque vous quittez une pièce ;
  • Diminuez la quantité de lampes allumées dans la pièce où vous êtes et réglez la luminosité nécessaire selon la tâche à accomplir (cuisiner, lire, autre activité…) ;
  • Enlevez vos anciennes ampoules et remplacez-les par des ampoules économiques : ces dernières consomment moins d’électricité qu’une ampoule à incandescence et fournissent une luminosité au moins 4 fois supérieure ;
  • Réduisez votre utilisation des appareils énergivores comme les lampes halogènes, fers à repasser, fours, micro-ondes, lave-vaisselle, lave-linge, sèche-linge, aspirateurs… ;
  • N’abusez pas des éclairages décoratifs ;
  • Profitez au maximum de la lumière naturelle ;
  • Nettoyez vos ampoules de temps en temps afin d’enlever la poussière. Elle absorbe la lumière et rend l’éclairage moins performant.

Le chauffage

Le plus important : isolez au mieux votre habitation !

Lorsque vous êtes à la maison :

  • Chauffez les pièces de vie (comme la cuisine et le living) à une température maximum de 19°C à 20°C ;
  • Mettez un pull à la place de hausser la température ;
  • Entretenez régulièrement votre ballon d’eau chaude. Il peut doubler la consommation lorsqu’il y a du tartre ;
  • Prévoyez un système de régulation de chauffage : grâce à lui, une économie annuelle de 25 % à la clé !

La nuit ou lorsque vous êtes absent :

  • Baissez la température dans les pièces de vie et dans les chambres jusque 15°C-16°C maximum ;
  • Réglez la température à 12°C lors d’une longue absence.

Le soir :

Utilisez peu l’eau chaude de votre boiler (prenez une douche plutôt qu’un bain).

Les appareils électriques

  • Enclenchez votre machine à lessiver, votre séchoir et votre lave-vaisselle entre 22h00 et 6h00 pour éviter le pic de consommation ;
  • Faites pendre votre linge mouillé sur une corde au lieu d’utiliser le séchoir électrique. Celui-ci consomme beaucoup d’électricité, trois fois plus que le lave-linge ;
  • Éteignez votre téléviseur si vous ne le regardez pas ;
  • Préférez votre ordinateur portable à votre PC fixe ;
  • Débranchez les appareils dont vous n’avez pas souvent besoin car certains peuvent consommer de l’électricité au niveau du transformateur, de l’accumulateur ;
  • Si vous achetez un nouvel appareil électrique, veillez à sa classe énergétique : A, A+, A++, voire A+++ pour les moins énergivores.

La préparation des repas

  • Mettez un couvercle sur vos casseroles : de cette façon, vous économisez 30 % d’énergie ;
  • Laissez les plats refroidir à l’air libre avant de les ranger au frigo ;
  • Coupez vos plaques électriques avant la fin de la cuisson de vos aliments : elles restent chaudes encore un moment et vous économisez ainsi de l’énergie ;
  • Utilisez davantage le micro-ondes que le four traditionnel car il est au moins 10 fois moins gourmand en énergie ;
  • Dégivrez votre frigo ou votre congélateur dès que 3 cm de givre apparaissent car ils doublent votre consommation. N’utilisez cependant pas l’option « Dégivrage automatique » qui consomme 30 % d’électricité en plus.

Les appareils en veille

  • Éteignez tous vos appareils (ordinateur, télévision, décodeur, lecteur DVD…) au lieu de les laisser en veille ;
  • Enlevez le chargeur de votre GSM ou de votre PC portable de la prise de courant lorsqu’ils ne sont pas en charge ;
  • Reliez les appareils sans interrupteur intégré à un bloc multiprise avec interrupteur et éteignez-le lorsque les appareils ne sont pas utilisés.

Comparer les fournisseurs pour moins payer

Vous faites attention à votre consommation d’énergie ? Vous essayez d’appliquer des gestes pratiques au quotidien ? Alors il ne vous reste plus qu’à vous intéresser au prix du kWh fixé par les fournisseurs d’électricité. C’est le dernier point sur lequel vous avez une influence depuis la libéralisation du marché de l’énergie en 2007.

Profitez-en donc pour prendre connaissance de toutes les entreprises existantes, de nouvelles apparaissant régulièrement dans le paysage énergétique. Ensuite, arrivent les deux étapes cruciales pour réaliser des économies :

  1. Vous intéresser aux offres de chaque fournisseur : prenez en compte vos habitudes de consommation et votre type de compteur électrique. Ce sont des critères primordiaux pour que l’offre choisie corresponde au mieux à vos besoins. Demandez-vous également si vous préférez de l’électricité verte ou non, si vous souhaitez des prix de l’énergie variables ou fixes… De nombreuses formules sont à votre disposition ;
  2. Comparer les prix du kWh de chaque entreprise. C’est en optant pour le tarif le moins cher que vous parviendrez à diminuer votre facture d’électricité. Veillez également au montant de la redevance annuelle déterminé par chaque fournisseur.

Sachez aussi que plusieurs éléments influencent votre consommation d’électricité :

Toujours plus d’astuces

Pour retrouver l’ensemble des astuces qui permettent d’économiser de l’électricité, consultez la liste de 101 idées du Service Public de Wallonie. Elle couvre tous les domaines de l’énergie et devrait complètement satisfaire votre curiosité !

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.