Que faire pour diminuer votre facture de gaz ?

Investir dans quelques équipements pour baisser votre consommation de gaz est un bon plan ! Crédit : Pixabay

Dans notre pays, nombreux sont les ménages qui utilisent du gaz naturel pour se chauffer. D’autres se servent de cette source d’énergie pour cuisiner et/ou pour obtenir de l’eau chaude. Si c’est votre cas et que vous trouvez le montant de votre facture de gaz trop élevé, voici comment le faire baisser !

Consommer moins de gaz au quotidien

Pour diminuer votre facture d’énergie, il est nécessaire de réduire votre consommation de gaz. Et cela induit de changer vos mauvaises habitudes en adoptant au quotidien de nouveaux réflexes.

Le chauffage, domaine le plus coûteux

Le chauffage est le premier responsable du montant élevé de votre facture d’énergie. En moyenne, il représente 50 % de son coût. Il n’y a donc pas de secret, pour payer moins, il faut prêter attention à votre consommation. Pour parvenir à la réduire, il est nécessaire de veiller au bon fonctionnement de votre système de chauffage afin d’assurer sa performance énergétique. Pour cela, vous pouvez suivre ces quelques conseils :

1. Concernant vos radiateurs :

  • Ne les recouvrez pas ;
  • Veillez à ce qu’aucun meuble ne les touche : le contact empêche une bonne répartition de la chaleur dans la pièce ;
  • Dépoussiérez-les au moins deux fois par an : de cette manière, vous garantissez leur performance et diminuez la quantité de poussière dans l’air ;
  • Purgez-les au minimum une fois par an, au début de l’hiver.

2. Baissez la température

Sachez que baisser la température du thermostat d’uniquement 1 degré engendre une économie d’énergie de 7 %. Mettre un pull est donc une bonne alternative pour payer moins.

3. Adaptez la température

Toutes les pièces de la maison ne nécessitent pas la même température. Vous pouvez ainsi la régler à 19°C dans les pièces à vivre, 21°C dans la salle de bains et 16°C dans la chambre. Pour cela, vous avez besoin de poser un robinet thermostatique sur chaque radiateur et d’équilibrer le circuit de chauffage.

4. Chauffez si vous êtes présent

Lorsque vous êtes absent, vous pouvez diminuer la température de votre habitation tout en veillant à ne pas avoir froid à votre retour. Pour combiner économies et confort, utilisez le régulateur de température ambiante avec le programme horaire et hebdomadaire de la chaudière. Cela permettra d’enlever quelques degrés pendant la nuit, ce qui est bénéfique pour la qualité de votre sommeil et votre portefeuille !

5. Assurez le confort thermique

Contrôler l’humidité présente dans votre logement influence la sensation de chaleur. Pour vivre dans un logement sain, aérez-le chaque jour cinq minutes le matin. Ce geste favorisera l’élimination de l’humidité produite par la respiration et les différentes activités ménagères. Vous bénéficierez ainsi d’une sensation de chaleur dès 19°C et ce, pour toute la journée.

Une ventilation mécanique contrôlée (VMC) ajuste également le renouvellement de l’air à l’intérieur des pièces. Certains systèmes de VMC sont différents : le contrôle de la ventilation est parfois adapté au taux d’humidité.

6. Fermez les volets

Par ailleurs, fermer vos volets ou tirer vos rideaux est une option intéressante afin que la chaleur emmagasinée durant la journée ne s’échappe pas. Lorsque vous ne le faites pas, vous perdez de 15 % à 50 % d’énergie selon votre type de vitrage et la surface de vos portes et fenêtres.

7. Choisissez une installation de chauffage économe

Aujourd’hui, les chaudières au gaz naturel modernes comprennent plusieurs avantages : plus sûres, plus économiques et plus écologiques que par le passé.

Intéressant, le gaz naturel est moins polluant que les autres énergies fossiles : 41 % de moins d’émissions de CO2 que le carbone et 28 % de moins que le mazout. De plus, il est pratique à adopter : plus besoin d’espace de stockage. En effet, aucune citerne ne doit être installée et la chaudière occupe peu de place.

Cependant, à partir de 15 ans, les chaudières au gaz naturel sont beaucoup moins performantes : leur rendement diminue environ de 33 %.

Pour garantir l’efficacité énergétique de votre logement, consultez un professionnel afin qu’il puisse émettre un diagnostic thermique. Vous saurez alors si votre installation nécessite d’être rénovée ou remplacée. N’hésitez pas non plus à vous renseigner sur les différents systèmes de chauffage au gaz naturel existants. Le but est de trouver celui qui vous convient le mieux selon votre habitation et vos habitudes de consommation.

Par ailleurs, disposer d’un logement équipé d’une bonne isolation thermique permet de laisser moins de chaleur s’égarer. Dès lors, vous pourrez acquérir une plus petite chaudière, moins puissante. Ce qui signifie moins chère aussi !

Diminuer sa consommation d’eau chaude

Le gaz naturel vous permet d’avoir de l’eau chaude à tout moment. Pratique, mais voici certains gestes à appliquer pour en consommer moins.

1. Privilégiez les douches aux bains. Elles vous feront non seulement gagner de l’eau mais aussi de l’énergie ! Plusieurs solutions se présentent à vous pour réduire votre consommation : placer un économiseur d’eau dans le pommeau de douche, intégrer un limiteur de débit ou vous équiper d’un stop-douche. Ce dernier équivaut à un mitigeur : il contrôlera le débit et maintiendra l’eau à la même température. Par ailleurs, ne faites couler l’eau que lorsque vous l’utilisez !

2. L’eau chaude de votre chaudière n’a pas besoin de dépasser 55°C – 60°C. Cette température convient parfaitement pour plusieurs raisons. Elle empêche le développement des bactéries pathogènes et la formation de tartre au sein de votre chauffe-eau. Votre installation aura donc un meilleur rendement sur le long terme mais veillez toutefois à l’entretenir au moins une fois par an.

Cuisiner au gaz, une solution énergétique

Une cuisinière au gaz comporte bien des avantages : rapide, efficace mais surtout… économe en énergie !

Toutefois, voici quelques astuces pour réduire vos dépenses en gaz :

  • Utilisez des casseroles ou des poêles dont le diamètre est le même (ou plus grand) que vos taques de cuisson ;
  • Couvrez vos casseroles : à la clé, économies de trois fois plus d’énergie ;
  • Nettoyez les brûleurs fréquemment.

Et pour maximiser la rentabilité, optez pour un autocuiseur, ou « cocotte-minute » : vous obtiendrez ainsi un gain d’énergie de 40 % à 70 % !

Comparer les tarifs des fournisseurs de gaz

Pour réduire votre facture gaz, il est important de bien choisir votre fournisseur d’énergie. En effet, pour profiter du tarif le moins cher, vous devez comparer les prix du kWh du gaz proposés par les entreprises.

En mêlant habitudes de consommation économiques et meilleur du prix du marché, vous êtes dans les conditions optimales pour payer moins !

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.