Les compteurs intelligents obligatoires en Flandre dès 2019

La Flandre prend de l'avance par rapport à la Wallonie et à Bruxelles en validant l'installation de compteurs intelligents. Source : connaissancedesenergies.org

La Flandre a pris une décision importante concernant les compteurs électriques intelligents. En effet, elle compte les généraliser dans toute la région à partir de 2019 et ainsi remplacer peu à peu les anciens compteurs. La Wallonie suivra-t-elle l’exemple ?

Le gouvernement flamand a bien avancé dans ses réflexions au sujet de l’installation de compteurs intelligents alors que la Belgique semblait à la traîne par rapport à d’autres pays européens. Selon Bart Tommelein, le ministre flamand de l’Énergie, le placement de tels appareils « s’inscrit dans le cadre de l’évolution vers une société plus numérique ».

Des appareils appréciés pour plusieurs raisons

Au nord du pays, ce sont actuellement des compteurs Ferraris qui sont présents dans toutes les maisons. Mais selon Bart Tommelein, ils ne sont plus fabriqués. Il est donc temps de mettre en place un autre système : les compteurs intelligents.

Jugés davantage fiables, ils ont pour particularité de ne plus nécessiter le passage d’un technicien pour relever le compteur d’électricité des ménages. Autre avantage : ils permettent de détecter plus facilement les fraudes car ils communiquent la consommation des clients à la minute près. La moindre manipulation du compteur sera dès lors visible et trafiquer son compteur d’énergie deviendra très risqué.

Bien entendu, l’installation des équipements intelligents ne se fera pas du jour au lendemain. Il est prévu qu’elle s’étale sur plusieurs années, en commençant par les nouveaux logements, les maisons rénovées ainsi que celles dotées de panneaux solaires.

À Bruxelles, c’est pour bientôt !

Pour le moment, un test pilote d’installation de 5 000 compteurs est en cours dans la capitale. C’est du moins ce qu’a indiqué le cabinet de la ministre locale de l’Énergie Céline Frémault. « Ce déploiement sera amené à s’accélérer à partir de 2018, essentiellement lorsqu’il s’agira de remplacement d’anciens compteurs défaillants ou en cas de pose de nouveaux compteurs. »

L’étape suivante ? Fixer dans les prochains mois un cadre légal qui permettra d’organiser le déploiement des compteurs électroniques et de régir leurs futures fonctionnalités.

Rien encore d’officiel en Wallonie

Dans le sud du pays, le cabinet du ministre du Budget et de la Fonction publique, Christophe Lacroix, laisse entendre qu’à terme, les compteurs intelligents pourraient être adoptés. Représentant la voie à prendre en matière de progrès et d’efficacité, ils n’ont cependant pas encore fait l’objet d’une discussion au sein de l’exécutif wallon.

Ce dernier n’a donc pas encore défini de position officielle même s’il affirme que dans la pratique, les consommateurs et les distributeurs d’électricité opteraient progressivement pour le choix de tels compteurs.

Cet enthousiasme ne semble en tout cas pas partagé par Test-Achats qui a émis des doutes vis-à-vis du coût de ces équipements. L’association redoute en effet qu’il doive être supporté par les consommateurs « alors que ces compteurs servent surtout les intérêts des gestionnaires de réseau ». Elle estime par conséquent que leur mise en place ne peut avoir lieu que sur base volontaire et dans un cadre strict.

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

One thought on “Les compteurs intelligents obligatoires en Flandre dès 2019

  1. M Montanez dit :

    Aux USA et au Canada des associations se sont formées pour lutter contre la pose de ces compteurs car très dangereux pour les habitants par cause de l’envoi d’informations par ondes micrométriques qui rendent malade les populations!
    En outre le cryptage des données envoyées est facilement hacké car très basique ce qui suposse que l’on peut savoir facilement l’emploi du temps des habitants (vacances =vols) et les consommations et surtout couper l’électricité de quelqu’un, etc…
    Ceci arrive en plusieurs pays: en Espagne par exemple mais chez nous ? Pas possible, n’est-ce pas?
    M

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus. X