Un compte à vue Jeunes, comment ça fonctionne ?

Apprendre à gérer son argent de façon autonome, voilà le but du compte à vue Jeunes. © iStock

Votre enfant est encore jeune mais au fur et à mesure qu’il grandit, il souhaite s’émanciper. Bientôt, il réclamera son indépendance financière. Cependant, en tant que parent, vous pouvez légitimement vous demander s’il sera capable de gérer son argent. Rassurez-vous : le compte à vue Jeunes est là pour l’aider.

Les années passent et voilà que vous songez à ouvrir un compte en banque à votre enfant. Première bonne nouvelle, plusieurs banques ont décidé de s’adresser directement aux jeunes en créant un compte à vue juste pour eux. La seconde ? Ce type de produit offre des avantages aux ados mais aussi aux parents !

Un compte à vue Jeunes, c’est quoi ?

C’est simple : sur le papier, un compte Jeunes est un compte à vue classique. Il permet d’effectuer toutes les opérations nécessaires à la gestion quotidienne de son argent : virements, retraits d’espèces ainsi que paiements dans les commerces en Belgique, dans la zone euro et sur internet.

Pour ce faire, une carte de débit dotée des fonctions Bancontact et Maestro est associée au compte.

Mais alors, en quoi le compte Jeunes est-il unique ? Il se différencie en fait par son mode de fonctionnement. Avec ce système, les parents sont les représentants légaux de leur enfant et gardent le contrôle sur ses dépenses jusqu’à sa majorité. Il peut ainsi faire ses premiers pas dans le monde financier et apprendre à gérer son argent de façon raisonnable.

Attention : tous les établissements financiers ne mettent pas à disposition des comptes à vue conçus pour les jeunes !

Quels sont les avantages de ce compte ?

Du côté des parents…

En pratique, avec un compte à vue Jeunes, les enfants sont limités dans leurs retraits au distributeur automatique ainsi que dans leurs paiements. Pour commencer, ils ne peuvent pas dépenser plus que le solde du compte et donc descendre en-dessous de zéro tant qu’ils ne sont pas majeurs. De même pour disposer d’une carte de crédit. Plutôt rassurant, non ?

Ensuite, ils ont le droit d’utiliser un certain montant par jour/semaine. Celui-ci n’est pas fixé définitivement. Au contraire, il peut très bien évoluer en fonction de l’âge de votre fils ou fille. En tant que parent, vous pouvez par exemple, en accord avec la banque, autoriser votre ado à prélever des sommes plus conséquentes une fois qu’il a plus de 16 ans.

C’est sûrement à ce niveau que ce produit est intéressant pour vous. En effet, il vous permet d’avoir la main sur le compte de votre enfant depuis les services d’e-banking de la banque ou dans une de ses agences.

Famille avec pièces de monnaie
Avec le compte Jeunes, les parents peuvent suivre les dépenses de leur enfant mineur et fixer des limites. © iStock

En outre, tant que votre enfant n’a pas 18 ans, il ne peut pas ouvrir seul un compte Jeunes. Il doit en effet être accompagné de l’un de ses parents.

… et des enfants !

Jeune fille heureuse avec billets de banque
© iStock

En quoi ce compte est-il intéressant pour les adolescents ? C’est simple, ils disposent enfin d’un endroit où déposer leur argent de poche en toute sécurité et où faire verser leur premier salaire d’étudiant jobiste. Ils ne risquent donc plus de perdre leurs sous ! D’autant plus que s’ils égarent leur carte bancaire, il y a très peu chance que quelqu’un parvienne à accéder à leur compte.

Par ailleurs, si les parents fixent en effet un plafond pour les retraits et paiements, le mineur reste néanmoins indépendant dans sa manière de gérer son budget. Il le dépense comme il le souhaite et peut lui-même effectuer les opérations bancaires propres au compte à vue. Et ce, depuis les guichets de la banque, les terminaux Self, internet et même sa tablette et/ou son smartphone grâce à l’appli mobile de l’entreprise.

Pour régler ses petits achats, il peut même utiliser le paiement sans contact dans les magasins disposant d’un terminal compatible avec cette technologie. N’hésitez pas à demander à votre banque si elle propose des cartes de débit certifiées sans contact car en Belgique, c’est actuellement le cas de très peu d’établissements.

Accessible à partir de quel âge ?

Chaque banque conçoit ses propres produits et services. Par conséquent, un compte Jeunes chez PNB Paribas Fortis par exemple n’impose pas les mêmes conditions qu’un compte chez KBC, Belfius ou ING.

Cependant, en règle générale, les comptes à vue Jeunes sont destinés aux enfants et adolescents âgés entre 10 et 17 ans inclus. Au-delà, il y a plusieurs possibilités : soit l’établissement propose un produit cette fois destiné à un public plus âgé (par exemple, de 18 à 25 ans), soit il redirige son client vers un compte à vue classique ou en ligne.

Quoi qu’il en soit, le but du jeu est de trouver la formule la plus adaptée à l’âge de l’enfant, à ses finances ainsi qu’à son mode vie. Pour ce faire, la meilleure solution est sans doute de comparer les comptes Jeunes de plusieurs banques !

Le compte Jeunes : gratuit ou non ?

Alors que la disponibilité des comptes Jeunes varie selon les banques, il n’en va pas de même pour les tarifs. En effet, ils sont nuls partout ! Cela veut dire que quelle que soit la banque, un compte à vue Jeunes ne coûte rien.

Mains d'un enfant contenant des pièces de monnaie
Exempté de frais, un compte à vue Jeunes permet aux enfants d’économiser de précieux euros. © iStock

Les ados ne paieront ainsi ni de frais de gestion (ouverture et fermeture du compte, cotisation mensuelle), ni de frais liés aux opérations quotidiennes. D’ailleurs, ces dernières sont illimitées. Ils peuvent donc effectuer autant de virements et de retraits en euros que souhaité sans devoir débourser le moindre centime. Par ailleurs, qu’ils retirent de l’argent liquide au moyen d’une carte de débit à un automate ou à un distributeur appartenant à leur banque ou non n’a aucune incidence.

En outre, la carte de débit associée au compte est elle aussi gratuite. Toute carte supplémentaire est cependant généralement facturée.

Les seuls frais que votre enfant sera peut-être amené à supporter sont ceux liés au remplacement de sa carte bancaire perdue ou volée ou aux transactions refusées pour cause de solde insuffisant. Toutefois, avant de souscrire un contrat, veillez toujours à vérifier la grille tarifaire de la banque afin d’éviter toute mauvaise surprise !

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.