Comment fonctionne une clé 3G ou 4G ?

Pour accéder à internet au moyen d’une clé 3G/4G, vous devez insérer la carte SIM de votre forfait mobile dans l’appareil. © iStock

Vous avez besoin de vous connecter sur le web mais voilà que pour une raison ou une autre, vous ne disposez pas d’une box internet ou n’avez pas accès à une borne Wi-Fi. Alors comment faire ? La solution, c’est d’utiliser une clé 3G ou 4G ! Pour cela, laissez-nous vous expliquer son fonctionnement.

Vous connecter à internet à partir de votre ordinateur ou de votre tablette, c’est possible grâce à une clé 3G ou 4G. Et ce, depuis n’importe quel endroit ! Lorsque vous êtes en déplacement et ne trouvez pas de hotspot Wi-Fi, vous serez certainement ravi de posséder cet accessoire. Alors ne perdons plus une minute pour comprendre comment l’utiliser !

Une clé 3G/4G, c’est quoi ?

Cette clé internet ressemble à une clé USB classique mais se différencie de cette dernière par sa fonction. Se branchant elle aussi à l’un des ports USB de votre ordinateur, elle vous permet de profiter du réseau 3G ou 4G de l’opérateur mobile auprès duquel vous avez souscrit le forfait adéquat. Pour faire simple, son rôle s’apparente à celui d’un modem sans fil : pas de câble à installer et une rapidité de surf semblable à celle du Wi-Fi.

Respectant les normes USB, cette clé est compatible avec les ordinateurs portables et fixes, qu’ils s’agissent de PC ou de Mac. Vous pouvez également l’insérer dans une tablette numérique à condition que celle-ci dispose d’un port USB. Ce système est alors une bonne alternative si votre appareil est uniquement configuré pour se connecter au Wi-Fi.

Avantages de cet appareil

Le grand avantage, c’est la mobilité. En possédant une clé 3G ou 4G, vous pouvez vous déplacer d’un endroit à un autre sans craindre une coupure internet. Vous êtes ainsi connecté en permanence au réseau de votre opérateur, ce qui constitue un sacré avantage pour les internautes nomades ! Par exemple, si dans le cadre de votre travail vous avez besoin de consulter vos e-mails sans attendre, vous avez la possibilité de le faire.

Autre atout de cette technologie : le gain de productivité. En pouvant vous connecter d’où que vous soyez, vous êtes non seulement plus réactif dans votre activité professionnelle mais rentabilisez aussi votre temps. En effet, si vous êtes bloqué dans les transports en commun, êtes en déplacement ou en week-end, vous pouvez mettre à profit ces moments pour avancer dans vos projets. À noter que les clés peuvent être utilisées à l’étranger mais attention aux frais de roaming qui feront grimper votre facture. Préférez plutôt le réseau Wi-Fi de votre hôtel ou les hotspots.

Sachez enfin que les opérateurs proposent différents forfaits. Selon vos besoins, vous pouvez donc simplement vous contenter d’une offre permettant un surf occasionnel ou au contraire, une utilisation intensive.

Comment utiliser une clé 3G ou 4G ?

Se servir d’une clé 3G ou 4G n’est pas très compliqué. Une fois que vous l’avez achetée, vous devez y insérer la carte SIM qui vous a été fournie par votre opérateur de téléphonie mobile. Cet élément est indispensable au bon fonctionnement de la clé. Sans lui, vous ne pouvez pas être identifié auprès de votre opérateur et donc vous connecter à son réseau. L’étape d’après, c’est de brancher la clé sur un port USB de votre ordinateur.

Votre machine ne devrait alors pas tarder à détecter automatiquement la clé. Pratique, cette dernière ne nécessite pas l’installation de périphériques particuliers ni de modifications de vos paramètres. Pas besoin donc d’être un expert en informatique pour profiter de l’internet mobile via ce système.

Lorsque la clé est reconnue, vous verrez s’afficher sur l’écran un assistant de navigation vous indiquant la procédure à suivre pour vous connecter. Si ce n’est pas le cas, essayez simplement d’ouvrir une fenêtre internet. Selon les opérateurs, il est possible que vous soyez relié au web immédiatement.

Important, pour tenir à l’œil votre forfait, notez que vous avez à disposition les informations relatives à votre compte, telles que la quantité de data non consommée et le débit de connexion, depuis le bureau de votre ordinateur.

Le dernier point auquel vous devez être attentif est l’équipement dont bénéficie déjà votre ordinateur. Certains modèles se vendent avec un module 3G/4G intégré et vous n’avez alors pas besoin de vous munir d’une clé. Renseignez-vous donc bien sur les caractéristiques de votre appareil pour éviter tout achat inutile.

Un forfait à la carte ou par abonnement

Pour profiter de la 3G ou de la 4G sur votre ordinateur ou tablette, vous devez posséder la clé compatible mais aussi vous trouver dans une zone où ce type de connexions sont présentes. Pour savoir où elles le sont, consultez les cartes de couverture de l’IBPT, le régulateur belge des télécoms. Mais ce n’est pas tout ! Surfer en 3G ou 4G exige également au préalable la souscription à un contrat proposé par les opérateurs GSM. Il en existe deux sortes :

  1. Les formules avec engagement : si vous voulez utiliser l’internet mobile sur le long terme, alors ce type de formule peut vous convenir. D’autant plus que les promotions suggérées par les opérateurs sont réservées aux contrats avec engagement. Ils peuvent durer 12 ou 24 mois et vous donnent droit à une certaine quantité de data. Si vous dépassez le volume autorisé, vous recevez de la part de votre opérateur un message vous avertissant que vous ne pouvez plus accéder à l’internet mobile et que vous pouvez acheter des recharges depuis votre GSM.
  2. Les formules sans engagement : parfaites si vous avez besoin de vous connecter à l’internet mobile uniquement pendant une période limitée. Il s’agit par exemple des forfaits prépayés valables pendant un certain nombre de jours suivant la première utilisation de la clé.

Des routeurs à la place des clés

Les clés 3G commenceraient-elles à séduire de moins en moins d’utilisateurs ? Sachant que la norme 4G LTE couvre une grande partie du territoire belge, vous auriez tort de vous passer de cette technologie. Elle propose en effet un débit théorique bien plus rapide que la 3G, pouvant aller jusqu’à 150 Mb/s. Cependant, avant d’acheter une clé donnant accès à la 4G, vérifiez tout de même que vous vous trouvez en zone de couverture !

En faisant le tour des sites internet des opérateurs, vous pourrez vite remarquer que ceux-ci commercialisent désormais des routeurs. Chez Proximus, vous pouvez ainsi acheter le « Vodafone Mobile Wi-Fi », chez Orange le « Pocket Hotspot » et chez Base, le « Mifi ». Leur but : capter le signal 3G ou 4G grâce à une carte SIM et rediffuser la connexion internet via le Wi-Fi pour que vous puissiez partager le volume de surf de votre forfait avec tous vos appareils (GSM, tablette, lecteur vidéo, ordinateur portable…) où que vous soyez ! Ce genre d’équipement permet en général de connecter jusqu’à 10 appareils et vous conviendra parfaitement si ceux-ci ne possèdent pas de connexion 4G ou de sortie USB.

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.