Comment choisir votre forfait mobile ?

Pour choisir votre forfait GSM, différents critères tels que vos habitudes de consommation sont à prendre en compte. © Pixabay

Choisir son forfait GSM, c’est un peu partir à l’aventure. En effet, lorsque vous avez décidé auprès de quel opérateur souscrire un contrat, il vous reste encore à découvrir l’offre qui vous convient. Voici dès lors quelques conseils afin de bénéficier des meilleurs tarifs tout en étant en adéquation avec vos besoins.

Vous avez remarqué que votre facture GSM ne cesse de grimper ? Cela peut être dû aux coûts hors forfait, signe que votre formule tarifaire actuelle n’est pas adaptée à votre consommation. Pas de panique, cela peut facilement se résoudre puisque grâce à la loi Télécom de 2012, vous avez la possibilité de résilier votre contrat à tout moment sans frais si les six premiers mois d’engagement sont passés. Autre avantage non négligeable, la portabilité de votre numéro mobile. Quoi de plus pratique que de pouvoir conserver le même ?

Pour agir de façon maligne, veillez à prendre en considération plusieurs facteurs avant de couper votre abonnement. D’abord, vous avez pour tâche de bien choisir votre opérateur GSM. Il est possible qu’après analyses, vous en concluiez que rester chez l’actuel est le mieux pour vous. Ou au contraire, qu’il est temps de changer d’opérateur télécom !

Une fois ces différentes démarches effectuées, vous voilà prêt à rechercher l’offre qui vous convient, tant du point de vue de vos besoins que de vos attentes. C’est parti !

La carte prépayée, pour qui ?

La carte prépayée, pensez-y si vous n’êtes pas un gros consommateur. En effet, elle est destinée aux personnes téléphonant de manière occasionnelle et envoyant peu de SMS, bien que certaines formules proposent ces derniers en illimité. Par ailleurs, ce système est également à privilégier dans le cas où vous souhaitez bénéficier d’une offre sans engagement.

Concrètement, quel est le principe d’une carte prépayée ? Pour profiter de ce système, vous devez disposer d’une carte SIM. Ensuite, vous allez pouvoir la recharger à tout moment et du montant de votre choix en optant pour l’une des nombreuses méthodes proposées. Vous pourrez par exemple vous rendre dans un point de vente, utiliser l’application mobile de votre opérateur, associer votre carte SIM à votre compte en banque ou exécuter le tout sur internet. Bref, les possibilités ne manquent pas !

Vous trouverez ce genre d’offre auprès de la plupart des opérateurs mobile. Sur leur site internet respectif, ces derniers mettent à votre disposition différentes formules dont les prix varient en fonction de leurs caractéristiques. Certaines sont ainsi destinées aux accros à l’internet mobile tandis que d’autres visent plutôt les fanas des SMS ou des appels ! Tout dépend donc de vos habitudes de consommation mais aussi de votre budget.

Un avantage de la carte prépayée est également de ne pas vous obliger à renouveler votre crédit à une fréquence fixe. Pour cela, veillez toutefois à ne pas opter pour la recharge automatique. Certains opérateurs vous proposent ce service pour plus de confort mais il vous prélève chaque mois la somme de la formule choisie. Par ailleurs, sachez qu’au-delà d’une certaine période sans recharge (généralement 12 mois), votre carte SIM n’est plus valable.

L’abonnement, une formule confortable

Si vous êtes un consommateur régulier de téléphonie mobile, vous avez plutôt intérêt à vous diriger vers un abonnement. En effet, si la carte prépayée vous laisse davantage de liberté, elle est également moins intéressante financièrement en cas de communications quotidiennes. La raison ? Elle facture plus cher la minute d’appel, les SMS mais aussi le surf en 3G ou 4G.

L’avantage des abonnements, c’est que vous payez chaque mois une somme fixe en échange des services compris dans l’offre. Cependant, gare aux coûts hors forfait qui peuvent faire augmenter votre facture GSM de façon considérable ! Ceux-ci interviennent lorsque vous dépassez les quantités auxquelles vous donne droit votre plan tarifaire. Pour éviter de devoir payer ces frais supplémentaires, vous avez la possibilité de souscrire un forfait proposant appels + SMS illimités. En fait, le secret, c’est de prendre un abonnement qui couvre tous vos besoins. Comparez donc le nombre d’heures d’appel, la data, les options disponibles…

Notez toutefois que depuis le 1er février 2014, votre opérateur mobile est obligé de vous prévenir dès que vous avez consommé toute la quantité de données inclue dans votre abonnement. Vous êtes ainsi au courant d’à partir de quel moment vous êtes soumis aux tarifs hors forfait.

Acheter un GSM avec votre abonnement mobile

Au moment de souscrire un abonnement GSM, certains opérateurs vous proposent de profiter en même temps d’un nouvel appareil (smartphone ou tablette) à prix réduit. Ce type de promotion, appelée « vente couplée », concerne des offres bien précises et vous permet d’étaler le paiement du téléphone durant la durée de votre contrat. Sachez que celle-ci peut être de 12 ou 24 mois.

En résumé, c’est un système pratique pour ne pas avoir à débourser une somme importante en une fois. Toutefois, si vous changez fréquemment d’opérateur, privilégiez un forfait sans engagement et l’achat d’un GSM seul même si ce dernier vous coûtera plus cher. Pourquoi ? Parce que dans le cas d’une offre conjointe, si vous résiliez votre contrat avant son terme, vous devez rembourser à votre opérateur la réduction reçue sur le prix d’achat de l’appareil en fonction d’un tableau d’amortissement. Alors autant éviter des indemnités, non ?

Un forfait internet mobile suffisant

Vous aimez surfer sur votre GSM ? Si vous utilisez régulièrement le réseau 3G ou 4G, vous avez tout intérêt à prêter attention au volume de données inclus dans votre abonnement. Parce que comme nous vous le disions précédemment, les coûts hors forfait peuvent vite vous coûter très cher.

Dès lors, si vous consultez quotidiennement vos e-mails, vos comptes sur les réseaux sociaux, regardez des vidéos et vous servez des applications mobile, dirigez-vous vers un forfait conséquent. Certaines offres proposent jusqu’à 10 GB de data, de quoi largement couvrir vos besoins !

Autre facteur à prendre en compte : le débit ! Il correspond à la vitesse à laquelle circulent les informations entre internet et votre téléphone. Les opérateurs développant leur réseau 4G, vous bénéficierez dans la majorité des cas de cette technologie dont le débit théorique atteint plus de 100 Mb/s. Tout dépend en fait de votre opérateur et de l’endroit où vous vous situez !

Quid des forfaits illimités ?

Si vous utilisez de manière intensive votre téléphone, vous devriez vous diriger vers un forfait illimité. En Belgique, ce type de formule vous permet d’envoyer des SMS et d’appeler sans compter. Quant au forfait data, il ne dépasse jamais les 10 GB. Il n’est donc pas illimité mais ce volume de données vous permet tout de même d’utiliser l’internet mobile à votre guise.

Chez nous, cinq opérateurs proposent ce genre d’abonnement : Base, Orange (ex-Mobistar), Proximus, SFR et VOO. Pour découvrir précisément leurs caractéristiques, rendez-vous sur le comparatif des offres mobile ! Sachez toutefois que l’illimité a un coût. En effet, vous devez débourser au minimum 30 euros par mois pour en profiter !

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.