Est-il plus intéressant de se chauffer à l’électricité ou au gaz ?

Chauffage électrique ou au gaz ? Chauffage d'appoint ou non ? Tout dépend de votre logement et de vos besoins ! © Pixabay

En Belgique, le gaz naturel rencontre un certain succès comme mode de chauffage dans les nouveaux logements. Aux oubliettes l’électricité ? Pas forcément. Pour départager ces deux types d’énergie, découvrez dans ce guide leurs avantages et inconvénients. Vous resterez ainsi maître de votre consommation !

Vous ne savez pas quel est le mode de chauffage fait pour vous ? Chez KillMyBill, vous avons décidé de vous aider !

Chauffage électrique

Il est généralement présenté comme le mode de chauffage dont l’installation dans une maison neuve est la moins coûteuse. Ce budget abordable s’applique tant aux panneaux rayonnants qu’aux convecteurs électriques. Ces derniers conviennent surtout aux petites pièces bien isolées et sont disponibles dans plusieurs modèles (nombreuses puissances différentes, programmation incluse ou non, variantes de formes esthétiques…). De taille réduite, ils sont en plus très simples et rapides à installer.

Dans une autre gamme de prix existent les radiateurs à inertie, également appelés radiateurs chaleur douce, et le chauffage au sol électrique. Leur acquisition est plus chère mais tous deux vous fourniront une sensation de chaleur proche de celle apportée par le chauffage au gaz. Dans le cas d’un plancher chauffant, des résistances électriques sont implantées dans le sol. Celui-ci est alors transformé en un immense radiateur dont la chaleur émise va doucement se répandre dans l’ensemble de la pièce.

Avantages d’un chauffage électrique

  • Facile à dimensionner et à poser : il n’y a pas de réseau de tuyaux à mettre en place, de simples branchements des radiateurs électriques sur une prise secteur suffisent ;
  • Réglage simple : grâce à un thermostat général, vous avez la possibilité de régler la puissance des chauffages par mode tarifaire (jour et nuit), par pièces et en température durant les heures que vous souhaitez ;
  • Investissement limité : vous ne devez débourser que le coût des radiateurs ;
  • Large choix dans les modèles de radiateurs et donc dans les types de chaleur ;
  • Pas besoin de stockage, vous gagnez de la place ;
  • Pas d’entretien à faire comme pour une chaudière à gaz ;
  • Aucune odeur et pas de déchets par rapport au fuel et au bois ;
  • Pas de risque en comparaison au chauffage au gaz.

Inconvénients

  • Votre installation électrique domestique doit être assez puissante pour faire fonctionner les radiateurs ;
  • Le chauffage électrique est coûteux car le prix du kWh d’électricité est plus élevé que celui du gaz ;
  • En Belgique, l’électricité est principalement d’origine nucléaire, le chauffage électrique participe donc au développement de ce type de déchets.

Quant au chauffage électrique par le sol, il est plus difficile à installer que des radiateurs mais offre un chauffage plus performant. Le câble réparti sur toute la surface du sol permet aussi d’économiser la place des radiateurs et enfin, vous avez le choix entre deux types de ces chauffages électriques : rayonnant (idéal en cas de rénovation) ou à accumulation (pour les climats froids).

Par ailleurs, malgré que l’électricité coûte plus cher que le gaz, vous pouvez tout de même parvenir à maîtriser votre budget grâce à quelques astuces. L’une d’entre elles consiste par exemple à isoler correctement votre logement. En outre, faire placer une installation complètement électrique vous évitera de devoir souscrire un contrat supplémentaire pour le gaz.

Enfin, dans le cas d’un logement neuf, vous aurez besoin d’effectuer une demande de raccordement au réseau électrique pour alimenter votre équipement en énergie.

Chauffage au gaz

Le chauffage au gaz comporte lui aussi plusieurs atouts. Mais d’abord, intéressons-nous brièvement au fonctionnement du chauffage au gaz propane (GPL) ou au gaz naturel.

Le chauffage au gaz est un système à combustion. Cela signifie que c’est la réaction chimique qui a lieu lors du mélange entre l’oxygène et le gaz qui va produire un dégagement de chaleur sous la forme d’une flamme. Celle-ci va alors permettre de chauffer l’eau qui circulera dans les radiateurs.

Attention à bien distinguer le propane du gaz naturel :

Le gaz propane : aussi appelé « Gaz de Pétrole Liquéfié » (GPL), il est commercialisé aux consommateurs en bouteilles et en citernes. Il peut entre autres servir à alimenter les chaudières mais il faut veiller régulièrement à son réapprovisionnement par camion.

Le gaz naturel, connu sous le nom de « gaz de ville », vous est fourni en permanence via le réseau gazier. Il faut juste ouvrir le robinet pour alimenter la chaudière.

Chauffage au gaz naturel

Avantages d’un chauffage au gaz naturel

Si votre maison peut être raccordée au réseau de gaz, alors voici les avantages que vous procurera l’utilisation de ce combustible :

  • Le chauffage au gaz est intéressant financièrement : le prix du kWh du gaz est plus attractif que celui de l’électricité même si la hausse du prix des matières premières se répercute aussi sur le gaz ;
  • Le gaz peut être utilisé comme énergie d’appoint en cas de combinaison durable de plusieurs sources d’énergie. Si vous possédez par exemple des panneaux solaires ou une pompe à chaleur, la citerne de gaz constitue un bon complément ;
  • Le chauffage est un peu plus performant que celui fourni par l’électricité.

Inconvénients

  • L’investissement de départ est conséquent et l’installation nécessaire est plus complexe que celle du chauffage électrique. Vous devez ainsi acheter une chaudière et il faut réaliser un réseau de tuyaux pour la raccorder aux radiateurs. Toutefois, si vous choisissez une chaudière dotée d’un rendement élevé qui permet d’économiser de l’énergie, vous pouvez bénéficier d’une prime. Pour plus d’informations, consultez le site internet de l’organisme compétent dans votre Région : Portail de l’énergie en Wallonie, Bruxelles Environnement ou Vlaams Energieagentschap ;
  • Vous devez faire contrôler votre chaudière de gaz par un technicien professionnel agréé qui s’occupera de son entretien afin de maintenir sa performance et de garantir votre sécurité ;
  • La combustion du gaz naturel émet des émissions de gaz à effet de serre (CO2), mais est toutefois moins polluante que le fuel ;
  • Le gaz naturel n’est pas disponible dans tous les endroits : vérifiez donc que votre habitation soit desservie par le réseau de distribution de gaz naturel.

Chauffage au gaz propane ou « GPL »

Au même titre que le fuel, le GPL est de moins en moins utilisé parce que :

  • Il subit l’évolution du prix du pétrole ;
  • Il nécessite l’installation d’une citerne ;
  • C’est un combustible polluant.

Cependant, il constitue une alternative pour les personnes dont le logement ne peut être relié au réseau de gaz.

Comme pour l’électricité, en cas de placement d’une installation dans une nouvelle maison, vous devrez contacter votre gestionnaire de réseau de distribution pour procéder au raccordement.

Chauffage d’appoint

Le chauffage d’appoint est opposé au chauffage central. Si ce dernier convient pour toute la maison, le chauffage d’appoint est au contraire indépendant et utilisé de manière locale et limitée.

Ce système d’appoint sert en effet à compléter l’installation existante de chauffage ou pour chauffer de manière occasionnelle une ou plusieurs pièces. Différents systèmes existent : fuel, électrique ou gaz.

L’avantage principal des chauffages d’appoint électriques est leur simplicité. Très pratiques pour chauffer rapidement les petites pièces, ils ne sont néanmoins pas les plus performants, ni les plus économes. Quant aux appareils d’appoint au gaz, alimentés avec du butane ou du propane, ils bénéficient d’une puissance calorifique très élevée. Ils sont donc conseillés dans les grandes pièces nécessitant de chauffer fort. Ils peuvent par contre être assez volumineux selon les modèles et moins esthétiques.

Quand utiliser un chauffage d’appoint ?

Il se prête parfaitement pour chauffer la totalité de petits logements : des studios, des chambres et des 2 pièces. En fonction de vos besoins, il peut sans problème être installé ou enlevé.

Il est également utilisé lorsque les radiateurs ne suffisent pas pour chauffer certaines pièces de votre maison. Si vous désirez par exemple augmenter la température dans la salle de bains au moment de la douche, vous pourrez mettre en route le chauffage d’appoint un peu avant. Il intervient alors comme complément de l’installation de chauffage central.

À la mi-saison, au début de l’automne ou à la fin de l’hiver, posséder un chauffage d’appoint peut aussi être pratique. C’est le cas lorsque les températures diminuent mais que la saison ne nécessite pas encore le redémarrage du chauffage central ou que vous l’avez déjà coupé au moment où un temps plus frais réapparaît. Vous avez ainsi la possibilité de démarrer un appareil d’appoint pour bénéficier d’une température agréable durant la soirée et d’ensuite l’arrêter pendant la journée. Cet équipement est en fait utile pour toutes les occasions où vous ne désirez pas mettre en route le chauffage central.

Enfin, une solution d’appoint peut servir à chauffer une maison de vacances, des combles ou une pièce que vous n’employez pas quotidiennement. Dans ce genre de situations, vous servir d’un chauffage d’appoint sera moins coûteux que d’effectuer l’extension du système de chauffage central.

Récapitulatif entre chauffage électrique et au gaz

Si vous hésitez entre chauffage électrique et chauffage au gaz, c’est sans doute par souci d’économies. Pour vous aider à choisir la bonne installation, voici un récapitulatif selon chaque situation.

Pour un logement d’une petite surface :

Besoin d’un chauffage occasionnel ou d’appoint ? Privilégiez le chauffage électrique. Investir dans une installation de chauffage au gaz serait peu rentable sachant que les frais de départ sont élevés.

Besoin d’un chauffage quotidien ? Dans ce cas, électricité ou gaz, c’est à vous de choisir selon vos préférences. Sachez toutefois que sur le long terme, le chauffage au gaz est conseillé. En effet, si le placement de la chaudière est cher, le gaz reste toutefois meilleur marché que l’électricité.

Pour un logement de taille moyenne :

Besoin d’un chauffage occasionnel ou d’appoint ? La réponse est identique au point précédent. Électricité ou gaz, les deux sont possibles.

Besoin d’un chauffage quotidien ? Choisissez plutôt le chauffage au gaz naturel. Vous devrez davantage débourser au début pour vous procurer l’installation mais le faible coût du gaz à l’usage vous permettra de rentabiliser votre investissement et de réaliser des économies à moyen terme.

Pour un logement de taille importante :

Qu’importe votre besoin de chauffage. Dans tous les cas, préférez le chauffage au gaz naturel.

Astuces pour davantage économiser

Le choix de l’énergie de chauffage est important mais bien d’autres facteurs entrent en ligne de compte pour réduire vos factures d’électricité/de gaz.

D’abord, restez maître de votre consommation. Pour y parvenir, évitez absolument les pertes de chaleur en veillant à l’isolation de votre habitation. À ce sujet, il est nécessaire de déterminer si la réalisation de travaux de rénovation est opportune dans votre situation. Vous permettrait-elle de diminuer votre consommation ? S’il s’avérait que oui, sachez que les primes énergie sont une aide précieuse. Elles s’adressent aux propriétaires désireux d’investir dans des installations qui améliorent la performance énergétique des bâtiments (PEB).

Rendez-vous aussi aux guichets de l’énergie. Répartis sur le territoire wallon, ils accueillent les citoyens qui souhaitent obtenir des informations ou des conseils concernant leurs projets de construction ou de rénovation. Toutes les astuces durables vous seront proposées gratuitement par des spécialistes afin de vous renseigner au mieux sur la réglementation et sur les aides wallonnes en matière d’énergie.

Choisir l’offre et le fournisseur les moins chers, voilà une démarche importante pour réaliser des économies. Pour cela, analysez les différents concurrents (Engie Electrabel, Luminus, Lampiris, Eni, Essent, etc.) et en comparant les prix du kWh du gaz et de l’électricité, vous allégerez votre facture. N’oubliez pas que grâce à la libéralisation du marché, changer de fournisseur d’énergie est devenu un jeu d’enfant ! Vous pourrez donc souscrire un contrat chez un autre opérateur gratuitement et sans contraintes.

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 thoughts on “Est-il plus intéressant de se chauffer à l’électricité ou au gaz ?

  1. Guy Prince dit :

    Bonjour , j’ai un chauffage électrique et à l’occasion je fait fonctionner le foyer
    qui fonctionne au propane , le but est d’économiser le cout d’électricité , question : est ce vraiement une économie.
    M.Prince

    1. Mathilde Lepage dit :

      Bonjour,

      Pour savoir s’il est plus intéressant de vous chauffer à l’électricité ou au propane, vous devez comparer leur prix du kilowattheure (kWh) mais également tenir compte du pouvoir calorifique (PC).

      D’après des chiffres de l’APERe, en avril 2016, selon le PCS et TVAC, le propane coûtait 5,5 c€/kWh et l’électricité entre 23,8 et 29,47 c€/kWh en mono-horaire.

      Attention, n’oubliez pas que le prix de l’électricité varie selon les Régions, les GRD et votre type de compteur.

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.