Une carte de débit, c’est quoi ?

En Belgique, Bancontact est le moyen de paiement le plus populaire. © Bancontact

Disposer d’une carte de débit est pratique dans de nombreuses occasions. Pouvant être utilisée en Belgique comme à l’étranger, elle vous offre un accès direct à votre compte et donc à votre argent. Mais que vous permet-elle de faire exactement ? Et combien coûte-t-elle ? KillMyBill vous dit tout à son sujet !

Vous êtes perdu parmi les différentes cartes bancaires ? Commençons alors par détailler le principe de la plus simple d’entre elles : la carte de débit. Au bout du compte, promis, vous ne la confondrez plus jamais avec la carte de crédit !

Une carte de débit : pour quoi faire ?

Une carte de débit, en général simplement appelée « carte de banque », est une carte émise par les banques et les institutions financières.

En Belgique, elle est équipée de la fonction Bancontact grâce à laquelle vous pouvez régler vos achats de différentes manières :Logo de Bancontact

  • dans chaque commerce affichant le logo Bancontact ;
  • en ligne à l’aide d’un lecteur de carte ;
  • via une application mobile (solution de paiement par smartphone).

La majorité des cartes bancaires sont également pourvues de la technologie Maestro. Son but ? Vous permettre d’effectuer des paiements électroniques sur internet et à l’étranger, plus précisément en Europe.

Logo MaestroCela signifie que dans le reste du monde, il n’est pas possible d’utiliser Maestro. Sauf si vous demandez à votre banque une dérogation exceptionnelle. Ce blocage existe depuis 2011, année où il a été décidé de renforcer la sécurité afin d’éviter le skimming, une fraude consistant à copier les données de votre carte bancaire.

Associée à votre compte à vue, la carte de débit constitue donc le moyen de paiement idéal de vos dépenses quotidiennes. Mais là n’est pas son seul intérêt. En effet, elle vous autorise également à retirer de l’argent aux distributeurs automatiques, à réaliser des opérations bancaires depuis les guichets automatiques de votre banque (Self banking) ainsi qu’en ligne via PC banking.

Une carte pour un débit immédiat

Lorsque vous utilisez une carte de débit, votre paiement ou retrait d’argent est immédiatement retiré de votre compte à vue. C’est pourquoi elle a hérité du nom de « carte de débit ».

Avec cette carte, votre solde est donc adapté en temps réel et vous évitez toute mauvaise surprise. Son mode de fonctionnement est dès lors différent de celui de la carte de crédit puisque avec cette dernière, le débit de votre compte est reporté à plus tard.

Les avantages et inconvénients

Carte Bancontact
© Bancontact

Une carte de débit comporte évidemment des avantages mais aussi des inconvénients. Passons-les en revue afin que vous sachiez à quoi vous attendre lorsque vous en possédez une.

Les plus

  • Rapide et fiable : les retraits d’argent aux distributeurs sont instantanés et en principe sécurisés, tout comme les transactions via les terminaux de paiement des magasins ou services publics.
  • Pratique : vous avez la possibilité d’effectuer des achats en Belgique et en Europe auprès de presque tous les commerçants. De plus, les distributeurs d’argent sont très répandus et accessibles à tous 7j/7, 24h/24, qu’importe votre banque.
  • Protection en cas de vol ou de perte : dans pareilles situations, il est important de faire bloquer votre carte en appelant Card Stop. Sachez toutefois que pour pouvoir s’en servir, il faut connaître le code PIN et qu’elle se bloque automatiquement après trois essais erronés. Par ailleurs, disposer d’une carte bancaire ne vous oblige plus à emporter beaucoup d’argent en poche.

Les moins

  • Limite d’utilisation : pour des questions de sécurité, vous ne pouvez pas retirer ou payer par jour et par semaine avec votre carte autant que souhaité. En effet, votre banque applique des montants maximum journaliers et hebdomadaires. Demandez-lui donc quels sont les plafonds appliqués. Cependant, si vous avez exceptionnellement besoin d’un montant supérieur, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez toujours lui demander d’augmenter temporairement la limite imposée.
  • Refus possible : votre carte de débit étant liée à votre compte à vue, vous ne pouvez plus vous en servir dès que votre réserve d’argent est épuisée. À moins que vous ayez une autorisation de découvert pour descendre en négatif.

Les frais d’utilisation

En tant que détenteur d’une carte de débit, vous devez supporter des frais variant selon les banques.

Dans notre pays sont parfois appliqués une cotisation annuelle, dont le montant peut changer en fonction de la formule choisie, et des coûts par transaction. Renseignez-vous auprès de votre banque sur ses tarifs. Sachez aussi que dans la zone euro, une transaction est facturée au même prix qu’en Belgique. Par ailleurs, il peut arriver que retirer de l’argent à un terminal appartenant à votre banque soit gratuit mais payant à un terminal d’un autre établissement.

En dehors de la zone euro, vous devrez par contre faire face à des coûts de change et de commission. Vous payerez donc (plus cher) vos retraits d’espèces et vos paiements dans le commerce. À noter que les frais seront prélevés directement sur le compte courant en lien avec la carte.

Par ailleurs, pour diminuer vos dépenses, intéressez-vous aux banques en ligne. Souvent, elles proposent des cartes de débit gratuites. De plus, avant d’effectuer un achat sur internet, vérifiez les coûts prévus en cas de paiement vers l’étranger.

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.