Carte de crédit : tout ce qu’il faut savoir

Visa, MasterCard ou American Express ? Choisissez la carte la plus avantageuse selon vos besoins ! © iStock

Qu’est-ce qu’une carte de crédit ? Pourquoi en utiliser une ? Est-elle gratuite ? Voici des questions que vous êtes en mesure de vous poser et auxquelles nous vous apportons des réponses. Vous prendrez ainsi pleinement conscience des avantages et inconvénients de cette carte avant d’en réclamer une !

Qui n’a jamais lu ou entendu les noms « Visa », « MasterCard » et « American Express » ? Depuis de nombreuses années, ces trois grandes marques de cartes de crédit ont envahi les offres des banques et institutions financières.

C’est sans nul doute la carte Visa qui est la plus répandue à travers le monde entier. La marque possède en effet un plus large réseau que celui de MasterCard et American Express. Pour vous donner un ordre d’idée, il compterait plus de 38 millions de points d’acceptation et 2 millions de distributeurs de billets. Autrement dit, lorsque vous êtes muni d’une carte de crédit, vous avez toutes vos chances de pouvoir régler vos achats à l’étranger.

Cependant, pas de précipitation : vous allez voir que cette carte n’a pas que des avantages !

Ce que vous pouvez faire avec une carte de crédit

Une carte de crédit est le moyen de paiement le plus universel. C’est-à-dire que vous pouvez vous en servir chez la plupart des commerçants en Belgique et dans les autres pays. Elle vous permet ainsi de payer dans presque tous les magasins, restaurants et hôtels. Il vous suffit pour cela de l’insérer dans le terminal de paiement adéquat, de confirmer le montant et de taper votre code PIN.

Parfois, ce dernier n’est pas réclamé et vous devez alors apposer votre signature sur le ticket. Dans une telle situation, le commerçant peut vous demander votre carte d’identité afin de vérifier si les deux signatures sont identiques.

Mappemonde
L’avantage de la carte de crédit ? Vous pouvez vous en servir dans le monde entier ! © iStock

Évidemment, vous pouvez également payer en ligne avec votre carte de crédit ainsi que retirer de l’argent liquide à un distributeur.

Pour information, Visa et MasterCard sont proposées par les institutions financières et grandes entreprises telles que les chaînes de supermarchés et compagnies aériennes. Quant au groupe American Express, il a par contre fait le choix de distribuer lui-même ses cartes. D’où leur diffusion plus limitée.

Le débit différé : comment ça fonctionne ?

Si une carte de crédit a en apparence les mêmes fonctionnalités qu’une carte de débit, elle se différencie d’elle en plusieurs points.

D’abord, sur le système de paiement. En effet, avec une carte de crédit, vous réglez vos achats seulement au terme d’une période donnée. L’émetteur de la carte vous prête donc de l’argent durant une courte durée.

Pour être précis, il existe deux possibilités de décompte de votre carte de crédit :

  1. Vos paiements et retraits d’espèces effectués avec votre carte de crédit sont débités de votre compte à vue une fois par mois. Vous devez donc vous assurer qu’il y a assez d’argent sur celui-ci ce jour-là. À savoir que vous ne payez pas d’intérêts sur les montants dépensés avec votre carte.

    Exemple : imaginons que vous possédez une carte de crédit avec une limite de 2 500 euros. À la fin du mois de juin, vous recevez votre décompte final pour la période allant du 25 mai au 25 juin. Durant ce laps de temps, vous avez dépensé 700 euros. Votre banque vous prélèvera alors par exemple le 3 juillet automatiquement les 700 euros qu’elle vous a avancés.

  2. Vous optez pour une carte de crédit liée à une ligne de crédit. Dans ce cas, vous êtes débité chaque mois d’un montant minimum fixe. Ce dernier correspond à un pourcentage de votre limite de crédit.

    Exemple : imaginons que vous avez conclu un contrat avec un montant minimum de 5 % sur une limite de crédit de 2 500 euros. Si vos paiements du mois sont inférieurs à 125 euros, votre compte à vue est simplement débité de ce montant. Aucun intérêt n’est appliqué.

Mais que se passe-t-il si durant la période écoulée, vous avez utilisé votre carte pour 700 euros ? Dans cette situation, votre banque vous prélève automatiquement les 5 % de votre limite de crédit, c’est-à-dire 125 euros. Il vous reste dès lors 575 euros à régler. Pour ce faire, vous avez le choix : soit vous remboursez tout de suite l’intégralité de la somme et évitez les intérêts, soit vous n’en versez qu’une partie et faites face à des intérêts élevés.

Attention : si vous désirez pouvoir reporter vos paiements, soyez prudent ! Ce système de carte de crédit peut vite vous faire plonger dans une spirale d’endettement. Prenez donc le temps de lire les conditions du contrat afin de savoir dans quoi vous vous engagez.

La limite de crédit autorisée

Les cartes de crédit ont toutes une limite. Autrement dit, vous pouvez dépenser chaque mois un montant maximal. Ce plafond est convenu avec votre banque et varie selon les formules des cartes ainsi que votre capacité financière. Il est évidemment important que vous optiez pour un montant limité que vous pourrez facilement rembourser.

Exemple : si la limite de crédit s’élève à 2 000 euros, alors vous pouvez effectuer chaque mois des paiements pour maximum 2 000 euros.

Sachez que vous pouvez augmenter ou abaisser votre limite de crédit. Cette possibilité est particulièrement intéressante lorsque vous partez en voyage. En effet, vous pouvez davantage avoir besoin d’argent durant votre séjour. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter votre banquier.

Attention : la limite mensuelle n’est pas la seule limite instaurée. Il en existe également une journalière ou hebdomadaire. Renseignez-vous sur son montant afin d’éviter des situations désagréables !

Les frais liés à une carte de crédit

Distributeur automatique
© iStock

Disposer d’une carte de crédit et l’utiliser engendre des frais. La plupart du temps, vous devez payer une cotisation annuelle fixée par l’institution financière. Cela veut dire que par an, une carte Visa ou MasterCard ne coûtera pas la même somme auprès par exemple de PNB Paribas Fortis, ING ou AXA. Par ailleurs, cette contribution varie également selon les types de cartes (Visa Classic, MasterCard Gold…).

Quant à American Express, l’entreprise facture des frais identiques à tout le monde puisqu’elle distribue elle-même ses cartes.

Sachez aussi que retirer du liquide aux distributeurs automatiques coûte de l’argent (en Belgique comme à l’étranger). C’est également le cas lorsque vous effectuez des transactions dans d’autres devises. En effet, des commissions et frais de change sont appliqués.

Enfin, soyez attentif aux avantages liés à la carte. Ceux-ci changent selon les institutions financières, tout comme les assurances proposées. La plus populaire d’entre elles étant l’assurance annulation de voyage. Si vous accordez de l’importance aux options supplémentaires, veillez donc à comparer les différents organismes. Bien sûr, plus nombreux sont les services accompagnant la carte, plus celle-ci est chère.

La carte de paiement prépayée : pas de crédit !

Sur le marché, vous trouverez également des cartes prépayées. En Belgique, elles sont souvent assimilées aux cartes de crédit car elles portent en règle générale le logo MasterCard. Pourtant, elles n’ont rien à voir avec ce type de cartes !

En fait, le principe d’une carte prépayée est d’y charger une certaine somme et d’ensuite l’utiliser pour effectuer des achats en Belgique et à l’étranger. Vous ne sollicitez donc aucun crédit auprès de l’émetteur de la carte puisque vous ne pouvez dépenser que l’argent qui y a été transféré.

À noter que les banques ne sont pas les seules à proposer des cartes prépayées. C’est également le cas d’organisations commerciales actives dans un autre secteur comme Mobile Vikings.

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.