Comment ne plus recevoir d’appels téléphoniques publicitaires ?

Si vous ne cessez d'être la cible d'appels commerciaux, pensez à faire bloquer votre numéro de GSM ! © iStock

Recevoir des coups de téléphone commerciaux peut vite devenir insupportable. Agacés par ce harcèlement, certains d’entre nous n’hésitent pas à raccrocher directement. Cependant, agir ainsi ne vous empêchera pas d’être à nouveau contacté par votre opérateur mobile. Alors comment échapper aux campagnes de télémarketing ?

Marre des publicités et des appels téléphoniques destinés à vous vendre un produit supposément moins cher ? Dans le monde du mobile, les opérateurs contactent notamment leurs clients pour leur proposer un abonnement plus intéressant en apparence ou leur promotion du moment.

Si vous n’avez pas rassemblé vos contrats GSM et internet auprès de la même entreprise, vous risquez également d’être la cible d’appels commerciaux. En effet, les sociétés offrant ces deux types de services essaient, assez logiquement, de vous faire souscrire chez elles tout ce dont vous avez besoin.

Par ailleurs, les opérateurs télécoms ne sont pas les seuls à vous solliciter. Vous l’avez sans doute remarqué, nombreuses sont les organisations à entreprendre ce type de démarches. Cependant, pas de panique, vous pouvez vous en prémunir de deux manières !

1. Vous inscrire sur la liste Robinson

La liste Robinson Mail s’adresse aux personnes souhaitant ne plus recevoir de publicité à leur nom par courrier. Auparavant, elle existait en différentes versions (Robinson Fax, Robinson E-Mail et Robinson SMS) mais ces dernières ont été supprimées à la suite des dispositions prises par le législateur. En effet, elles n’avaient plus d’utilité car pour les consommateurs non clients chez elles, les entreprises sont maintenant obligées légalement de disposer de leur accord pour utiliser leur numéro de fax, de GSM pour les SMS et leur adresse e-mail. Par contre, elles peuvent directement les appeler ou se servir de leur adresse postale d’où l’importance d’avoir créé une liste où le consommateur peut signaler son refus.

Comment cette liste fonctionne ?

La liste Robinson vous permet de ne plus être contacté par courrier par les entreprises membres de la BDMA (environ 450). Il s’agit par exemple de banques, de magasins, d’organisations caritatives et de call centers.

Pour figurer dans cette liste, vous devez vous inscrire sur le site internet qui lui est consacré. Il vous sera demandé de transmettre vos coordonnées mais elles seront enregistrées uniquement dans le but de ne plus vous tenir informé des produits et services. Une fois cette étape effectuée, les entreprises concernées devront vous supprimer de leur propre liste d’adresses afin de ne plus vous inclure dans leurs actions commerciales.

Dans quels cas continuerez-vous à être sollicité ?

Malgré votre inscription à la liste Robinson, il est possible que vous receviez encore des messages à caractère commercial de la part :

  • des sociétés non adhérentes à la BDMA ;
  • des sociétés chez qui vous êtes client ;
  • des sociétés que vous avez autorisées à vous contacter.

Dans ces trois cas de figure, c’est à vous de contacter l’entreprise pour faire cesser leurs sollicitations.

Attention : la liste Robinson concerne les publicités adressées à votre nom et non pas les publicités et catalogues promotionnels simplement glissés dans votre boîte aux lettres.

2. Vous inscrire sur la liste « Ne m’appelez plus »

La liste gratuite « Ne m’appelez plus » a remplacé la liste Robinson Phone. Elle est gérée par l’asbl DNCM qui rassemble des opérateurs télécoms, des call centers, la BDMA, l’UBA et Safeshops, une asbl désirant renforcer la confiance des consommateurs envers le shopping en ligne en Belgique.

Le but de cette liste ? Vous permettre de ne plus être contacté par téléphone pour du marketing direct.

Depuis fin juin 2015, toutes les entreprises belges, qu’elles soient membres ou non de la BDMA, sont obligées par un arrêté royal de consulter cette liste avant d’appeler des consommateurs pour promouvoir leurs produits. Si elles le ne font pas, elles s’exposent à des amendes. De quoi dissuader les plus insistantes d’entre elles.

Par ailleurs, cette liste a pour avantage de concerner toute la publicité téléphonique. Cela signifie que même les sociétés auprès desquelles vous êtes client sont tenues d’en tenir compte en enlevant votre nom et votre numéro de téléphone de leur propre liste. En se conformant à votre volonté, elles montrent ainsi qu’elles respectent votre vie privée.

Un effet immédiat ?

Pour faire partie de la liste « Ne m’appelez plus », vous devez vous inscrire en ligne en complétant un formulaire. Ensuite, vous recevez une confirmation de votre inscription endéans les 5 jours.

Attention, pour rappel, cette liste n’a aucune incidence sur l’envoi sur votre GSM de SMS à caractère commercial. En effet, la loi oblige déjà les entreprises à disposer de votre consentement pour pouvoir s’adonner à une telle pratique.

À noter que votre inscription reste valable à vie. Si vous voulez à nouveau recevoir des appels téléphoniques publicitaires, il vous suffit de vous désinscrire. En outre, si vous changez d’opérateur mobile, ne vous inquiétez pas : cela n’a pas de conséquence sur votre inscription. Tant que vous demandez une portabilité de votre numéro afin de garder le même, vous figurerez dans la liste.

Vous avez un nouveau numéro ? Si vous êtes déjà inscrit sur la liste, remplacez simplement l’ancien en vous connectant sur votre compte. Par ailleurs, sachez que les opérateurs télécoms sont obligés de tenir la liste à jour.

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.