Le marché de l’électricité : de la production à la consommation

Plusieurs intervenants font en sorte que vous puissiez consommer de l'électricité à la maison. © Pixabay

Avant de parvenir jusqu’à notre maison, l’électricité parcourt un long chemin. Un trajet que nous aurions tendance à oublier tant elle semble arriver rapidement. Un simple appui sur l’interrupteur et voilà que la lumière apparaît. Mais avant cela, par quelles étapes doit passer l’électricité ?

Depuis la libéralisation du marché de l’électricité, les métiers de l’énergie ont été séparés. Les professionnels du secteur se sont alors fait leur place en proposant chacun des services différents. À commencer par les producteurs d’électricité.

Les producteurs d’électricité

Sans production, pas de consommation. Et dans ce domaine, il y a beaucoup à dire tant les origines de l’électricité sont diverses et variées.

Le parc de production belge comporte surtout des centrales thermiques alimentées au gaz naturel et des centrales nucléaires. Au total, ces dernières sont présentes au nombre de sept dans notre pays. Elles ont été implantées sur deux sites : quatre centrales se situent à Doel et trois centrales à Tihange.

L’énergie nucléaire a été pendant longtemps la principale source de production d’électricité du pays. Cependant, sa part au sein du mix énergétique a diminué en 2015 en raison de problèmes techniques survenus au sein des centrales. Dans une moindre mesure, arrivent ensuite les énergies renouvelables. La production d’électricité à partir des énergies vertes ne cesse d’augmenter. Celles-ci comprennent les panneaux photovoltaïques, centrales hydrauliques, éoliennes et centrales à la biomasse. Par ailleurs, les installations de cogénération sont également de plus en plus fréquentes.

Production d'électricité en 2015
Production d’électricité nette en Belgique pour l’année 2015 © Febeg

Depuis plusieurs années, la Belgique produit de moins en moins d’électricité. En cause, l’arrêt des réacteurs de Doel 3 et de Tihange 2 et un manque d’investissements en production d’électricité pointé du doigt par la CREG (Commission de Régulation de l’Électricité et du Gaz) dans ses différentes études.

Les statistiques établies par la FEBEG, la Fédération Belge des Entreprises Électriques et Gazières, confirment cette tendance en démontrant que notre pays importe davantage pour compenser les pertes. En 2015, l’importation nette (qui équivaut aux importations – exportations) d’électricité permettait de satisfaire environ 26 % de notre consommation totale nette.

Importation d'électricité en 2015
Importations et exportations en Belgique © Febeg

Cette diminution de notre production constitue un risque pour notre sécurité d’approvisionnement. Pour y remédier, le développement des énergies vertes est indispensable. À ce sujet, Electrabel, principal producteur belge d’électricité, a décidé de doubler sa capacité éolienne onshore d’ici 2020.

Le transporteur d’électricité

Une fois l’électricité produite, le but est de l’acheminer jusqu’aux ménages. Pour cela, deux étapes sont nécessaires : le transport à haute tension et ensuite la distribution sur le réseau à moyenne et basse tension.

Le transport de l’électricité est assuré par Elia, le gestionnaire de réseau de transport en Belgique. C’est lui qui détient le monopole de cette activité. Pour résumer sa fonction, il a pour objectif de récupérer l’énergie transformée dans les unités de production et ensuite de la transporter sur des distances importantes.

Plus précisément, ses missions consistent à :

  • Gérer le réseau de transport national à une tension supérieure à 30 kV (de 30 000 volts à 380 000 volts) ;
  • Acheminer l’électricité des centrales de production belges ou des pays voisins vers les utilisateurs industriels ou vers les réseaux de distribution ;
  • Se charger des interconnexions transfrontalières, c’est-à-dire le transit de l’électricité entre d’autres pays via le réseau de transport belge ;
  • Garantir l’équilibre entre la demande et l’offre d’électricité.

Durant cette étape de transport, l’électricité circule dans un réseau électrique à haute tension. Celui-ci regroupe des infrastructures qui représentent au total plus de 8 300 km. Les lignes aériennes sont les plus présentes en Belgique (5 650 km) et viennent ensuite les câbles souterrains (2 700 km). Sans oublier les 800 postes à haute tension que gère Elia.

Les distributeurs d’électricité

Comment faire la liaison entre le réseau à haute tension d’Elia et les foyers belges ? En faisant transiter l’électricité via les réseaux de distribution à moyenne et basse tension. Ceux-ci sont sous la responsabilité des gestionnaires de réseaux de distribution (GRD). Ils agissent localement, chacun d’entre eux exerçant un monopole sur un territoire défini. En Belgique, ORES est par exemple compétent dans une partie de la Wallonie, Sibelga à Bruxelles et Eandis dans des communes flamandes. Pour découvrir quel est l’organisme compétent dans votre zone d’habitation, consultez le site de Synergird, la fédération des GRD en Belgique. C’est une information dont vous aurez besoin dans la majorité de vos démarches liées à l’énergie.

Ce sont donc les GRD qui acheminent l’électricité vers les consommateurs finaux et les PME. D’ailleurs, c’est votre GRD qui gère le raccordement de votre maison à l’électricité et vient relever votre compteur. Pour rappel, cette dernière manœuvre permet de mesurer votre consommation électrique. En outre, le GRD est également en charge de l’application des obligations de service public (OSP) telles que les extensions de réseaux et les obligations sociales, et de l’entretien de l’éclairage public.

Les fournisseurs d’électricité

La facture d'électricité est envoyée par les fournisseurs.
© Pixabay

Nous venons de le voir, votre GRD se charge d’amener l’électricité jusqu’à chez vous. Mais ensuite, comment faire pour pouvoir réellement en consommer ? En souscrivant un contrat de fourniture auprès d’un fournisseur ! Si vous nous avez suivis jusqu’ici, nous ne devrions rien vous apprendre en vous annonçant que celui-ci n’intervient pas dans le transport physique de l’électricité. C’est-à-dire qu’il ne la produit pas et ne la transporte pas non plus. En bref, il ne gère ni le réseau électrique ni les centrales.

Pourtant, son rôle est primordial : sans sa présence, impossible de bénéficier d’électricité. C’est en effet le fournisseur qui permet que l’électricité produite soit vendue aux consommateurs. Vous avez donc sans doute davantage entendu parler de ces entreprises que celles opérationnelles dans les trois précédents secteurs du marché.

On vérifie ? Electrabel, Eneco, Essent, Luminus, Lampiris… Vous les connaissez sûrement toutes ! Et c’est normal, car après avoir acheté l’électricité aux producteurs, ces compagnies sont en contact direct avec vous, les clients finals. Elles se livrent d’ailleurs une concurrence rude pour attirer le plus possible de monde.

Il n’est pas toujours évident de départager les fournisseurs tant leurs techniques de commercialisation sont rodées. Pourtant, un outil reste infaillible pour faire votre choix : le comparateur des prix de l’électricité en Belgique. Découvrez-y quelle est l’offre la moins chère !

Les régulateurs

Les régulateurs de l’énergie, ce sont les gendarmes du marché. Ils surveillent et contrôlent ce qu’il s’y passe.

Plusieurs missions leur ont été confiées :

  • Maintenir la transparence et la concurrence sur le marché de l’énergie ;
  • S’assurer que le marché fonctionne correctement et respecte la politique énergétique globale ;
  • Représenter les intérêts des consommateurs ;
  • Faire part de leur avis aux autorités sur les sujets liés à l’énergie.

En Belgique, il existe un régulateur fédéral, la CREG. En plus de cet organisme, chaque Région possède son régulateur :

  • La CWaPE (Commission Wallonne pour l’Énergie) en Wallonie ;
  • BRUGEL (Bruxelles Gaz et Électricité) dans la Région de Bruxelles-Capitale ;
  • La VREG (Vlaamse Regulator van de Elektriciteits- en Gasmarkt) en Flandre.

Les Services de médiation de l’énergie

Le Service fédéral de médiation pour l’énergie (SME)

Ce service intervient pour résoudre tout conflit entre un client final et une entreprise d’électricité et de gaz naturel. Si vous avez donc une plainte ou une demande à formuler concernant le fonctionnement du marché, c’est à cet organisme que vous devez vous adresser.

Pour vous donner une meilleure idée de ses compétences, il s’occupe :

  • De traiter toutes les plaintes des consommateurs finaux au sujet des entreprises d’électricité et de gaz naturel ;
  • De proposer et faciliter un compromis à l’amiable pour les différends entre les entreprises et les clients finaux ;
  • D’adresser une recommandation à l’entreprise si aucun accord à l’amiable n’est trouvé.

Le Service régional de médiation pour l’énergie (SRME)

Depuis le 1er janvier 2009, un Service régional de médiation pour l’énergie est à la disposition des consommateurs wallons. Il a été créé par le Parlement wallon et s’intègre aux services proposés par la CWaPE.

Vous pouvez saisir le SRME dans trois cas de figure :

  • Vous avez des interrogations à propos de l’organisation du marché wallon de l’électricité et du gaz ;
  • Vous souhaitez porter plainte contre votre fournisseur ou votre gestionnaire de réseau ;
  • Vous voulez contester le refus de votre demande d’indemnisation.

Les guichets de l’énergie

Les guichets sont là pour répondre aux questions des consommateurs.
© Pixabay

Souhaitant aider les citoyens dans leurs démarches liées au domaine de l’énergie, la Région wallonne a créé des guichets de l’énergie. Leur principe ? Offrir aux consommateurs des conseils et astuces en leur permettant de rencontrer une équipe de consultants. Ces derniers sont ainsi présents pour répondre à vos questions énergétiques au sein de l’habitat et vous aider à réduire votre consommation.

Que vous soyez locataire ou propriétaire n’a pas d’importance. Les guichets, au nombre de 16 et répartis dans toute la Wallonie, sont accessibles à tous. Si vous avez par exemple un projet de construction ou de rénovation, vous pourrez notamment y obtenir des informations sur la législation en vigueur et les aides financières en matière d’énergie. En bref, ces différents espaces constituent un bon plan si vous redoutez les aspects les plus techniques et… les factures mirobolantes. En effet, les conseillers vous orienteront sur la façon dont vous pouvez mieux isoler, mieux ventiler et donc moins payer en électricité, gaz et chauffage !

Vous êtes intéressé ? Trouvez alors le guichet de l’énergie le plus proche de chez vous !

Résumé du marché de l’énergie

Que retenir du fonctionnement du marché de l’électricité ?

  1. Vous ne pouvez ni choisir le transporteur ni le distributeur d’électricité. Elia est l’organisme compétent pour l’ensemble de la Belgique tandis que votre GRD dépend de votre commune. Le transporteur et les distributeurs sont donc en situation de monopole ;
  2. Vous avez la possibilité de souscrire un contrat auprès du fournisseur que vous voulez. Et si vous souhaitez profiter de la concurrence, pas de problème, libre à vous de changer de fournisseur d’électricité à tout moment.

Quelles sont les conséquences sur votre facture ?

Vous allez le voir, c’est tout simple. Les prix du transport et de la distribution ne changeront jamais en fonction de votre fournisseur. C’est uniquement le prix de l’électricité qui varie d’un fournisseur à l’autre. En clair, vaut mieux prêter attention à ce facteur pour diminuer votre facture d’électricité !

Comments of the page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KillMyBill utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies. En savoir plus.