Utilisez notre comparateur de livret épargne pour trouver la meilleure offre

Trouver le meilleur taux pour votre livret d’épargne

Livrets d’épargne : comparez les taux d’intérêt servis par les principaux établissements financiers. Vous avez une somme d’argent à placer ? Privilégiez les offres avec un taux d’intérêt principal élevé si vous ne souhaitez pas placer cet argent plus d’un an. Dans le cas contraire, privilégiez les offres qui ont le taux global le plus élevé (prime de fidélité incluse). Quel que soit votre besoin, sur KillMyBill, vous trouverez le livret d’épargne qu’il vous faut !

  • Somme à Investir

  • Type de Compte

  • Adresse e-mail

Comment utiliser notre comparateur de comptes d’épargne

Un comparateur pour trouver le meilleur compte d’épargne

Utilisez notre comparateur de comptes épargne pour obtenir les taux les plus élevés du secteur bancaire. Que vous souhaitiez ouvrir un compte épargne réglementé ou non, notre outil de comparaison vous permettra de trouver le compte qu’il vous faut ! En comparant les éléments importants pour votre épargne, nous vous garantissons de trouver le livret qui vous convient le mieux. De plus, le comparateur KillMyBill ne se contente pas de vous fournir un comparatif détaillé des comptes épargne mais il met aussi à votre disposition des articles d’actualité et des guides pratiques pour vous accompagner dans vos démarches autour des comptes épargne.

Comment utiliser le comparateur KillMyBill pour comparer les comptes d’épargne ?

Pour utiliser le comparateur, il vous suffit de rentrer quelques informations simples dans le simulateur. Vous recevrez ensuite un tableau comparatif détaillé des différents comptes d’épargne. Si plusieurs offres de compte d’épargne vous intéressent, vous pourrez les comparer en détail. Lorsque vous comparez les offres des différentes banques, il faut prendre en compte plusieurs critères et non pas seulement le taux de base. La durée durant laquelle vous allez placer votre épargne influence votre choix, notamment au niveau du rendement, entre taux de base et prime de fidélité.

Il est aussi intéressant de comparer les services proposés : une banque 100 % en ligne et une banque classique n’offrent pas les mêmes moyens de contact et de conseil, certains comptes d’épargne permettent des retraits libres et d’autres demandent un préavis… En bref, comparer des comptes d’épargne ne revient pas à regarder les taux et choisir celui avec le taux le plus élevé. Vous avez besoin de plus d’informations pour trouver le compte d’épargne qui correspond le mieux à vos besoins et vos attentes. C’est pour cela que le comparateur KillMyBill vous fournit tous les détails dont vous avez besoin dans son comparatif pour vous permettre de faire le bon choix.

Choisir un compte épargne avec un taux de base élevé ou privilégier la prime de fidélité ?

Grâce à notre comparateur des livrets d’épargne, vous allez pouvoir choisir le compte épargne le plus adapté à vos besoins. Les comptes d’épargne réglementés proposent deux types de rendement, le taux de base et la prime de fidélité. Le taux de base commence à être calculé dès l’ouverture du compte alors que la prime de fidélité ne s’active qu’au bout d’un an, c’est-à-dire qu’elle n’est perçue que sur les sommes restant sur votre compte pendant plus d’un an. Donc, si vous pensez avoir besoin de votre argent dans moins d’un an, choisissez un compte épargne proposant un taux de base élevé. Par contre, si vous pensez pouvoir placer votre argent pendant plus d’un an sans y toucher, privilégiez un livret d’épargne avec une prime de fidélité élevée.

Où ouvrir un compte épargne ?

Vous venez de comparer les comptes épargne sur KillMyBill et vous hésitez entre une banque traditionnelle et une banque en ligne ? Les caractéristiques des comptes d’épargne réglementés sont les mêmes pour toutes les banques donc pas de soucis de ce côté-là.

Les principales différences entre banques en ligne et banques traditionnelles ne se situent pas au niveau des caractéristiques des comptes d’épargne mais des services associés. Une banque en ligne vous permet d’effectuer les mêmes opérations qu’une banque traditionnelle et ce de façon très mobile, sur internet, sur application… Plus besoin de vous déplacer.

Comme les banques en ligne réduisent leurs frais en fonctionnant de façon entièrement digitale, cela se ressent souvent sur l’offre et vous pouvez bénéficier d’offres plus attractives. Cependant, si vous souhaitez consulter votre banquier en face-à-face et obtenir des conseils directement, il est préférable de choisir une banque traditionnelle disposant d’agences physiques. Le comparateur KillMyBill vous indique pour chaque offre si elle est proposée par une banque en ligne ou une banque traditionnelle, vous pouvez donc choisir votre compte d’épargne en toute connaissance de cause.

Le fonctionnement d’un compte d’épargne : ouverture, coûts, fermeture…

Avant toute chose, il est intéressant de savoir que vous pouvez ouvrir autant de comptes épargne que vous le souhaitez. La seule contrainte est de déclarer vos intérêts perçus s’ils dépassent 1 900 € pour l’ensemble de vos comptes. Comme l’ouverture des comptes d’épargne est maintenant complètement gratuite, les banques ne prélèvent plus de frais d’ouverture, de gestion et de fermeture, vous n’avez aucune raison de vous limiter.

Ouvrir un compte d’épargne est très simple, vous pouvez l’ouvrir directement sur internet ou en agence sur simple demande. Il est possible qu’une banque vous demande de transférer votre compte courant afin d’ouvrir un livret d’épargne ou d’ouvrir un compte à vue gratuit dans la banque. La gestion de votre compte est tout aussi simple, vous pouvez facilement effectuer des versements ou des retraits (avec un préavis d’un mois pour certains comptes).

Avant d’effectuer un retrait, faites attention à votre prime de fidélité. Il serait bête de vous en priver pour un retrait dont vous auriez pu vous passer. N’oubliez pas que vous ne la touchez que pour les montants qui restent au moins un an sur votre compte. Pour clôturer votre compte épargne, vous devez respecter une démarche plutôt simple aussi. Vous devez envoyer une lettre recommandée à votre banque pour l’informer que vous souhaitez fermer votre compte. Vérifiez les conditions de votre banque, vous aurez sûrement un préavis (de 1 à 3 mois) à respecter. Vous n’avez plus qu’à comparer les offres de comptes d’épargne des différentes banques et faire votre choix.

Les derniers guides pratiques

Les derniers guides pratiques
sur Livret d'Épargne

Les derniers articles

Les derniers articles
sur Livret d'Épargne

Belfius se lance dans la course à la mobilité et au digital

Les tablettes et surtout les smartphones sont en passe de devenir le premier canal bancaire. Fini le temps où il fallait se rendre en agence pour créer un compte d’épargne ou faire une demande de crédit à la consommation. Maintenant tout peut se faire directement sur le site de la banque ou mieux encore sur son application. C’est pour cela que plusieurs banques dont Belfius ont décidé d’investir massivement dans le digital et le mobile banking. Marc Raisière, le CEO de Belfius, a récemment affiché ses ambitions pour la banque et veut qu’elle soit la première à réaliser ses objectifs en termes de mobilité. Les 4 piliers de la stratégie de Belfius Belfius va donc investir 100 millions d’euros sur la période de 2016-2018 pour mettre le plus rapidement possible en oeuvre sa stratégie digitale. Dans ce but, Belfius a conclu 4 partenariats majeurs. Partenariat Belfius – NG Data Belfius

Assurance auto : faites votre constat d’accident avec votre smartphone

Assurance auto : une application pour les constats d’accident en Décembre 2015 En décembre 2015, Assuralia, l’Union professionnelle des entreprises d’assurance lancera une application permettant aux usagers de remplir leurs constats d’accident et de l’envoyer directement à leur compagnie d’assurances auto. Cette application permettra de faire gagner du temps aux automobilistes, le remplissage du contrat ne devrait plus prendre que 10 minutes au lieu des 40 minutes actuelles avec le format papier. Sans faire disparaître la version papier, c’est un service complémentaire qui fera aussi gagner beaucoup de temps aux compagnies d’assurances. En effet, ces dernières recevront les informations directement, en temps réel et n’auront plus besoin de retranscrire le papier dans leur base de données. Pour créer son application, Assuralia s’est inspirée des Pays-Bas où une telle possibilité existe depuis quatre ans. Enfin une bonne idée de la part des assurances ! Voilà sûrement ce que vous vous dites

Assurance vélos électriques : une nouvelle obligation

Depuis le mois de mars 2014, la législation belge en matière d’assurance inclut un nouveau moyen de transport. Vous l’ignorez peut-être mais l’ensemble des vélos électriques dits « rapides » doivent désormais respecter les mêmes règles que les vélomoteurs standards. Autrement dit, il est obligatoire de faire immatriculer son « véhicule » et de posséder une assurance responsabilité civile ! En réalité, les ordres « viennent d’en haut », directement de l’Europe. Celle-ci considère que tous les vélos électriques capables de dépasser 25 km/h doivent être considérés comme des vélomoteurs. Du coup, ils doivent suivre les mêmes réglementations, c’est assez logique. En bonne élève, la Belgique aura immédiatement fait passer cette législation au niveau national. Enfin, quand on dit « bonne élève », c’est relatif… Le premier souci, par exemple, c’est que cette nouvelle réglementation est apparue un peu tard. En mars 2014, de nombreux vélos électriques avaient déjà été achetés sans être immatriculés ou assurés… Depuis lors,